Wan-Lan

Le
Gian Luca Dequecker
--047d7bfd04006e6aef05458613e8
Content-Type: text/plain; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

Bonjour,

Dans un réseau mixte (Windows/Linux) lorsque la connexion vers le WAN =
est
coupée (à partir d'un pare-feu), les machines Linux ne sont plus
disponibles sur le LAN. Pouvez-vous me dire pourquoi et éventuellement=
les
paramètres a introduire pour que ces machines soit disponibles sur le
réseau local ?


Merci pour votre aide.
GL

--047d7bfd04006e6aef05458613e8
Content-Type: text/html; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable

<div dir="ltr"><div>
<p style="margin-bottom:0cm;line-height:100%">Bonjour,<br></p><p style==
"margin-bottom:0cm;line-height:100%">Dans un réseau
mixte (Windows/Linux) lorsque la connexion vers le WAN est coupée (=

partir d&#39;un pare-feu), les machines Linux ne sont plus disponibles
sur le LAN. Pouvez-vous me dire pourquoi et éventuellement les
paramètres a introduire pour que ces machines soit disponibles sur
le réseau local ?</p><p style="margin-bottom:0cm;line-height:10=
0%"><br></p>Merci pour votre aide.<br></div>GL<br>
</div>

--047d7bfd04006e6aef05458613e8--
Vos réponses
Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Pascal Hambourg
Le #26422637
Le 07/01/2017 à 20:23, Gian Luca Dequecker a écrit :
Dans un réseau mixte (Windows/Linux) lorsque la connexion vers le WAN est
coupée (à partir d'un pare-feu), les machines Linux ne sont plus
disponibles sur le LAN. Pouvez-vous me dire pourquoi et éventuellement les
paramètres a introduire pour que ces machines soit disponibles sur le
réseau local ?

Pas sans une description circonstanciée de ce que signifie "disponible".
Frederic MASSOT
Le #26422646
Le 07/01/2017 à 20:23, Gian Luca Dequecker a écrit :
Bonjour,
Dans un réseau mixte (Windows/Linux) lorsque la connexion vers le WAN
est coupée (à partir d'un pare-feu), les machines Linux ne sont plus
disponibles sur le LAN. Pouvez-vous me dire pourquoi et éventuellement
les paramètres a introduire pour que ces machines soit disponibles sur
le réseau local ?

Il serait intéressant de connaitre les différences de configuration
entre les machines Windows et Linux : Passerelle utilisée, DNS...
--
============================================= | FRÉDÉRIC MASSOT |
| http://www.juliana-multimedia.com |
| mailto: |
| +33.(0)2.97.54.77.94 +33.(0)6.67.19.95.69 |
==========================Þbian=GNU/Linux===
Gian Luca Dequecker
Le #26422754
--f403045ed4b2df15d705459a85cf
Content-Type: text/plain; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable
Sur le pare-feu le port DNS a été ouvert. Les machines Linux sont
instantanément devenues disponibles (accessibles ; les autres stations de
travail Windows et Linux, via le réseau LAN, ont accès aux rà ©pertoires
partagés des stations Linux). Le problème a été ré solu, mais pour quelle
raison les stations Windows n'ont pas besoins d'un accès au serveur DN S
pour rester disponibles via le réseau local ?
Merci.
Le 8 janvier 2017 à 00:36, Frederic MASSOT a écrit :
Le 07/01/2017 à 20:23, Gian Luca Dequecker a écrit :
Bonjour,
Dans un réseau mixte (Windows/Linux) lorsque la connexion vers le W AN
est coupée (à partir d'un pare-feu), les machines Linux ne son t plus
disponibles sur le LAN. Pouvez-vous me dire pourquoi et éventuellem ent
les paramètres a introduire pour que ces machines soit disponibles sur
le réseau local ?

Il serait intéressant de connaitre les différences de configura tion entre
les machines Windows et Linux : Passerelle utilisée, DNS...
--
======================== ======================
| FRÉDÉRIC MASSOT |
| http://www.juliana-multimedia.com |
| mailto: |
| +33.(0)2.97.54.77.94 +33.(0)6.67.19.95.69 |
======================== ==bian=GNU/Linux===


--f403045ed4b2df15d705459a85cf
Content-Type: text/html; charset=UTF-8
Content-Transfer-Encoding: quoted-printable
<div dir="ltr">
<p style="margin-bottom:0cm;line-height:100%">Sur le pare-feu le
port DNS a été ouvert. Les machines Linux sont instantanémen t
devenues disponibles (accessibles ; les autres stations de
travail Windows et Linux, via le réseau LAN, ont accès aux
répertoires partagés des stations Linux). Le problème a à ©té
résolu, mais pour quelle raison les stations Windows n&#39;ont pas
besoins d&#39;un accès au serveur DNS pour rester disponibles via le
réseau local ? Bonjour,<br>
<br>
Dans un réseau mixte (Windows/Linux) lorsque la connexion vers le WAN< br>
est coupée (à partir d&#39;un pare-feu), les machines Linux ne so nt plus<br>
disponibles sur le LAN. Pouvez-vous me dire pourquoi et éventuellement <br>
les paramètres a introduire pour que ces machines soit disponibles sur <br>
le réseau local ?<br>

<br></span>
Il serait intéressant de connaitre les différences de configurati on entre les machines Windows et Linux : Passerelle utilisée, DNS...<s pan class="HOEnZb"><font color="#888888"><br>
<br>
<br>
-- <br>
========================= =====<wbr>================<br>
|              FRÉDÉRIC MASSOT                |<br>
|      |   mailto: | ========================= =b<wbr>ian=GNU/Linux===<br>
<br>
</font></span></div><br></div>
--f403045ed4b2df15d705459a85cf--
Haricophile
Le #26422762
Le Sun, 8 Jan 2017 20:47:36 +0100,
Gian Luca Dequecker
Le problème a été résolu, mais pour quelle
raison les stations Windows n'ont pas besoins d'un accès au serveur
DNS pour rester disponibles via le réseau local ?

Je n'ai pas vu les réponses aux demandes de précision.
Je ne connais pas grand chose à Windows, encore moins win8 et +, et je
ne suis pas une lumière en réseaux.
Mais je crois savoir que Windows a différents moyens de communication
en réseau local, genre protocole obsolète qu'on peut voir quand on
installe une imprimante réseau.
Pas de DNS signifie soit utiliser des routes connues soit utiliser un
autre protocole d'identification. Les ordinateurs sont des machines
logiques en principe.
Pascal Hambourg
Le #26423560
Le 08/01/2017 à 20:47, Gian Luca Dequecker a écrit :
Sur le pare-feu le port DNS a été ouvert. Les machines Linux sont
instantanément devenues disponibles (accessibles ; les autres stations de
travail Windows et Linux, via le réseau LAN, ont accès aux répertoires
partagés des stations Linux). Le problème a été résolu, mais pour quelle
raison les stations Windows n'ont pas besoins d'un accès au serveur DNS
pour rester disponibles via le réseau local ?

Toujours trop vague. Si tu veux vraiment trouver la réponse à cette
question, il va falloir être beaucoup plus précis.
Que signifie "le port DNS a été ouvert" ?
De quel côté du pare-feu se trouvent les serveurs DNS interrogés par les
clients et les serveurs ?
Quel est le type de partage réseau utilisé ? NFS, SMB/CIFS (Samba) ?
De quelle façon les serveurs de fichiers sont-ils adressés ? Par adresse
IP, par nom d'hôte, par nom de domaine ? Comment ces noms sont-ils publiés ?
Une façon expérimentale d'en savoir plus serait d'analyser le trafic
réseau en provenance du client et du serveur qui atteint le pare-feu
lorsqu'un client tente de se connecter à un serveur.
Publicité
Poster une réponse
Anonyme