Tour d'horizon des nouveaux réseaux sociaux

Le par Nathalie M.  |  6 commentaire(s)
réseau social.

Facebook et Twitter ont le monopole des réseaux sociaux, notamment en France. S'ils sont devenus de vraies références, ils pourraient cependant subir une concurrence plus exacerbée dans le futur. De nouveaux réseaux naissent, tentent leur chance en proposant une alternative et une autre approche de la communauté. Il ne s'agit pas de "faire comme", mais plutôt de faire différemment. Pour que les Internautes s'éparpillent encore plus sur la toile.

Des réseaux encore jeunes

Facebook et Twitter ont apprivoisé rapidement leurs utilisateurs. Avec eux sont nées de nouvelles habitudes, de nouveaux réflexes. Jamais les Internautes n'ont eu autant envie de communiquer, de se raconter en direct quel que soit le motif. Twitts, statuts, photos prises sur l'instant, musique à faire partager, l'heure est aujourd'hui à la transparence. Tout se dit, tout se raconte, tout et n'importe quoi. Il est désormais important d'exister sur un réseau, cette popularité est devenue une gageure de la réussite sociale. Comme s'il était vital de ne pas se faire oublier, d'être toujours là, connecté, en direct. La qualité n'y est pas toujours, mais utilisés à bon escient, ces réseaux ont tout de même permis de conserver des liens, de les entretenir entre proches éloignés. Les contacts autrefois distants et irréguliers sont désormais histoire ancienne pour peu que tout le monde soit connecté.

_facebook_logo Mais on sait aussi combien ces réseaux font encourir des risques à leurs utilisateurs, si la pratique est trop innocente. Il a fallu apprendre à gérer ses nouveaux outils sans repères, sans aucune autre expérience antérieure similaire. C'est donc en réalisant des erreurs, en prenant conscience que l'outil comportait aussi des défauts, une fois l'enthousiasme passé, que l'on comprend désormais les enjeux. Et encore, ces derniers ne font pour le moment que de se dessiner et d'ici quelques années, certains découvriront à quel point leur réseau a pu influencer ou non leur vie.

Twitter_LogoCréés au début des années 2000, comme Facebook qui a vu le jour en 2006, les réseaux sont devenus une habitude du quotidien. Facebook et Twitter, initiateurs du mouvement, doivent se renouveler sans cesse pour susciter encore et toujours le même intérêt. Le premier multiplie les applications et fonctionnalités, le second surfe sur un concept simple et toujours aussi percutant.

Mais la concurrence arrive, elle se dessine. Il n'est pas encore question de détrôner le géant Facebook, mais de proposer une alternative aux utilisateurs. De les toucher de la même façon, mais de manière différente. Raconter sa vie, apporter des statuts superficiels, ce n'est pas vraiment leur créneau. Si le partage reste la priorité, certains réseaux vous élèvent en vous permettant d'exprimer vos passions, votre créativité. Les réseaux n'ont pas fini de naître sur la toile, et connaîtront plus ou moins le succès, selon les cas.



Se démarquer pour réussir

Il est un réseau particulièrement méconnu en France. Tumblr connaît un véritable succès aux États-Unis, faisant partie des "leaders" des réseaux sociaux. Lancé un an après Facebook, il propose lui aussi de partager messages, photos et vidéos. Les utilisateurs sont principalement anglophones et il suffit de se rendre sur la page du réseau, accessible à tous sans disposer de compte, pour se rendre compte que la photo est avant tout mise en valeur.
Tumblr semble intéresser un public très ciblé, du fait de son interface qui lui est propre. Cette spécificité lui vaut un nombre moins important d'utilisateurs. Le réseau sert surtout aux Internautes qui ont envie de montrer leurs créations, leurs photos. Artistes, designers, stylistes, photographes, etc..., ce sont en général les profils rencontrés. Tumblr est perçu comme un blog où chacun exprime son oeuvre. Finalement, le réseau se veut très confidentiel, et c'est certainement ce qui séduit le plus les utilisateurs. Ne pas tomber dans le réseau trop "populaire". Une version française est disponible depuis 2011, mais Tumblr n'a pas réussi à percer dans l'hexagone.

tumblr 

Tumblr se révèle donc déjà lui aussi comme "ancien" dans le monde des réseaux. Pinterest, lui, se veut plus récent. Plus jeune donc, il a néanmoins connu un succès fulgurant dès son lancement. En février dernier, il comptait, rien qu'aux Etats-Unis, une communauté de 11,7 millions d'utilisateurs. Lancé en mars 2010, le site fonctionne aujourd'hui encore sur invitation. Son voyage outre-manche ne s'est pas réalisé tout de suite et ce n'est finalement que depuis quelques mois que l'on parle de lui en France. Pinterest reste lui aussi très discret, mais pourrait connaître un bien meilleur destin dans l'hexagone que Tumblr.
Le concept de Pinterest se veut lui aussi différent de Facebook. Littéralement, Pinterest vous propose d'épingler vos centres d'intérêts. Pour mieux le comprendre, on le compare souvent son interface à "un tableau en liège" sur lequel on viendrait épingler une photo, une note, un souvenir, un ticket de théâtre, etc... Il est ici aussi question de partager ses passions, moins ses états-d'âmes. Ici, on ne joue pas au fermier, on partage sa culture et ses passions. Pas forcément grand public, Pinterest est à dédier là encore à ceux qui créent ou des passionnées, des utilisateurs qui ont envie de partager des éléments profonds de leur vie ou des anecdotes plus légères, dans un autre contexte.

Pinterest (2)  

Google+ est sans doute l'exemple même du réseau trop similaire à Facebook et qui de ce fait, peine à séduire. Souvenons-nous de ce lancement, orchestré en grandes pompes par Google, fier de se lancer à son tour sur le créneau, espérant tirer sa carte du jeu et profiter d'un domaine lucratif. D'abord par invitation puis accessible librement, Google+ a connu un réel effet de mode. Le nombre d'utilisateurs a augmenté très rapidement pour atteindre en janvier 2012 une communauté de 90 millions d'inscrits à travers le monde.
Mais on ne peut pas dire en revanche que le réseau soit particulièrement actif puisqu'une récente étude parue en début d'année, et réfutée par Google, a démontré que les membres de Google+ ne restaient connectés que trois minutes par mois contre plus de six heures sur Facebook. A trop vouloir faire la même chose et en arrivant un peu trop tard dans la bataille, Google+ n'a pas séduit outre mesure. Certains parlent même d'un réseau masculin dédié aux geeks, mais ces derniers ont rapatrié leur principal intérêt sur Facebook, leur mur restant sans commentaires et un peu morne.

google+-interface-1 



Jouer la carte de la mobilité

Tablettes et smartphones se sont multipliés ces dernières années, l'utilisateur n'est plus amarré à son ordinateur. Extrêmement mobile, il a besoin désormais d'outils adaptés et les réseaux ont du y répondre en proposant des solutions dédiées. Facebook n'a pas réussi à prendre en compte rapidement cette évolution, et le réseau de Mark Zuckerberg peine à redresser la barre. D'ailleurs, Facebook cumule les achats d'applications mobiles, comme Glancee et Instagram dernièrement. Mais sur mobile, il n'est pas question d'être un grand nom pour exister, des applications propres aux smartphones sont nées et connaissent, de ce côté-ci aussi, un vrai succès. Quoi de plus facile que de rester connecté avec des supports que l'on a toujours avec soi ?

Path iPhone Path, notamment, a d'abord concerné les utilisateurs iPhone pour toucher par la suite les mobiles Android. Path a pour principe d'aller à l'essentiel en vous proposant de disposer d'une liste d'amis très restreinte, avec laquelle vous pourrez vraiment rester en contact et partager des liens et commentaires personnels. Terminés donc la liste d'amis de plus de 300 personnes dont la majorité ne sont que des inconnus rencontrés à un moment d'une vie. L'application connaît le succès auprès de ceux qui adorent communiquer sans cesse. Réactivité du mobile oblige, poster est évidemment plus facile.

instagramMais sur mobile aussi, il faut savoir jouer la carte de la différence. Facebook étant omniprésent, Path lui ressemblant de près, les start-up ont du faire preuve de créativité et jouer la carte de la nouveauté. On ne présente plus Instagram, l'application photo qui permet d'ajouter des filtres à vos clichés et de leur conférer un autre style. Instagram est un réseau, sur lequel vous pourrez disposer de votre page, avec vos clichés. Vos amis pourront donc vous suivre et connaître votre vie au travers des photos uniquement. Comme vous pourrez accéder aux leurs ou aux pages dédiées ici aussi aux célébrités. On se fiche un peu que Justin Bieber se soit coupé les cheveux, certains fans seront sans doute plus intéressés par les derniers clichés de sa tournée. Ou de la campagne d'Obama.

Foursquare logo Foursquare a été l'un des premiers sociaux sur mobile à voir le jour, puisque créé en 2009. L'application a elle aussi joué la carte de l'originalité. En plus de vous proposé les outils propres au micro-blogging et au réseau social, Foursquare propose la géolocalisation. En fonction de votre position, vous pouvez rencontrer vos contacts à proximité de vous. L'outil est simple et facile et touche tous les propriétaires de terminaux, puisqu'il fonctionne sous tous les OS du moment. Le succès, c'est aussi s'intéresser au plus grand nombre. Aux États-Unis, l'application fonctionne particulièrement bien. La start-up a en effet créé des partenariats avec des magasins, enseignes et restaurants. Aussi, l'utilisateur dispose des boutiques proposant des offres et autres promotions à proximité de votre situation géographique. Le système a fait recette surtout aux États-Unis. C'est d'ailleurs se même genre de succès lucratif que tente peut-être d'obtenir Facebook, en achetant récemment une application du même genre, à savoir Glancee.

banjo Dans le domaine de la geolocalisation, Foursquare passe lui aussi pour un ancien. De nouvelles applications arrivent et proposent un concept encore plus avancé. C'est le cas de Banjo, une application assez récente qui a résolument pour but de vous faire rencontrer d'autres personnes. L'application, disponible sur iPhone et Android, vous permet de voir qui est connecté autour de vous, des utilisateurs connus ou inconnus, membre de n'importe quel réseau social. Twitter, Foursquare, Facebook, vous avez accès à toute l'actualité des gens qui vous entourent. Rassurez-vous, seules les informations publiques sont accessibles. Le contenu privé des réseaux n'est pas touché par Banjo. Pas besoin ici de créer un compte, il suffit simplement de lancer le programme sur votre téléphone. Banjo prône la découverte sociale, la rencontre avec des inconnus, plus si inconnus que ça finalement, avec lesquels vous aurez d'ores et déjà des sujets de discussions tous trouvés pour engager le contact. Un réseau qui devrait intéresser les séducteurs dans les bars, parcs, etc...





Conclusion

Mais sur mobile comme sur PC, votre vie privée est en jeu. Les applications qui ont pêchées sur la confidentialité sont nombreuses. Path en a fait les frais, Twitter aussi. Il en va donc encore une fois de votre vigilence personnelle et de votre responsabilité à publier un contenu suscptible d'être rendu public. Dans tous les cas, les réseaux sociaux se multiplient, certains se distinguent quand d'autres n'arrivent pas à créer le lien avec sa communauté.

Jeunes pour la grande majorité d'entre eux, seules les années détermineront qui aura su se démarquer et conserver l'intérêt du public. Mais en perpétuel mutation, il n'est pas sûr que nos réseaux actuels soient les mêmes demain. Tous n'auront peut-être pas le temps de s'exprimer pour obtenir la fidélité du public. Un public de plus en plus exigeant, qui sera toujours attiré par les nouveautés et fonctionnalités les plus originales les unes que les autres.

réseau social. 



  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
aqwxszedc offline Hors ligne Vétéran avatar 1184 points
Le #958181
pas vu pas pris c'est pas compliqué !

Sinon bon dossier je connais mes ennemies maintenant et pas que tweeter et FB
Scoopers offline Hors ligne Héroïque icone 972 points
Le #963261
Scoopers.com semble fort aussi
Concours journaliers, partage fichier, scoops etc
www.scoopers.com/?o=gennt
carambarauc offline Hors ligne Héroïque avatar 962 points
Le #992861
Hum, dommage que soient cités surtout les "gros" réseaux sociaux... Surtout qu'il en existe un français plus respectueux de la confidentialité :
http://famicity.com/
carambarauc offline Hors ligne Héroïque avatar 962 points
Le #992971
Et puis il y a aussi Famicity, un réseau social français assez soucieux de la confidentialité des utilisateurs et idéal pour les familles :
http://famicity.com/

[Oups, je n'avais pas vu que le commentaire précédent était passé finalement... Désolée pour le doublon]
Scoopers offline Hors ligne Héroïque icone 972 points
Le #1006252
Scoopers.com propose 1000€/semaine pour le meilleur scoop!

Rédigez vos Scoops, invitez vos amis sur Scoopers, obtenez des votes et vous serez peut être l'heureux gagnant du meilleur Scoop du jour !

Pour plus d'infos:
http://fr.scoopers.com/contest/?o=popup_promo
LeCollec offline Hors ligne Héroïque avatar 862 points
Le #1102992
Un nouveau réseau social qui va ouvrir prochainement et faire grand bruit : http://www.lescollectifs.fr
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire