Test Resident Evil Mercenaries 3D

Le par Nathalie M.  |  5 commentaire(s)
test Resident Evil Mercenaries 3d

Capcom a annoncé très tôt la sortie de deux jeux Resident Evil sur Nintendo 3DS. Le premier à arriver n'est sans doute pas le plus attendu puisqu'il n'offre, en terme de contenu, que le mode Mercenaire, croisé dans RE 4 et 5. Ne vous attendez pas ici à vivre une aventure pleine et complète, faite d'un scénario percutant. Ici se succèdent au contraire les niveaux dans lesquels vous devez réaliser les meilleurs scores. Des défis, et uniquement des défis.

Un mode plutôt qu'un jeu

Resident Evil The Mercenaries 3D est le premier à arriver sur Nintendo 3DS. Capcom, lors de l'officialisation de deux titres issus de la même franchise sur la nouvelle portable de Nintendo, a fait le choix de sortir The Mercenaries avant Revelations. Le choix était discutable, mais il est désormais effectif. Au vu du contenu proposé par The Mercenaries, on comprend qu'il ait demandé moins de temps en termes de développement. Pour qui connaît bien la série le mode Mercenaries n'a pas vraiment de secret. C'est même une surprise que de voir un mode en particulier se transformer en un jeu complet. The Mercenaries ne vous proposera en aucun cas une aventure faite de rebondissements, mais plutôt une succession de challenge. Les amateurs de défis, de meilleurs scores, de record à battre, devraient apprécier, les autres attendront patiemment l'arrivée de Resident Evil Revelations l'année prochaine pour disposer d'un jeu digne de ce nom.

Resident Evil The Mercenaries 3D - 7 Resident Evil The Mercenaries 3D - 6

Resident Evil The Mercenaries se présente très rapidement. Le jeu vous propose cinq niveaux, eux-mêmes composés en différentes missions, plus ou moins nombreuses. Vous pouvez réaliser chacune de ces missions avec tous les personnages disponibles dans le titre. Au nombre final de huit, les protagonistes se débloqueront au fur et à mesure de votre réussite. Chris Redfield, Jill Valentine, Rebecca Chambers, Claire Redfield, pour ne citer qu'eux, sont de la partie. Tous ces personnages fonctionnent sous le coup d'habilités que vous devrez améliorer au fur et à mesure de votre avancée. Ces habilités vous permettront de construire un personnage selon vos souhaits et de le rendre plus performant.

Resident Evil The Mercenaries 3D - 5 Resident Evil The Mercenaries 3D - 4

Chaque mission est jouable avec chacun des personnages, ce qui vous garantit tout de même un certain contenu. Le scoring est ici une priorité, votre but étant, à chaque fois et à chaque moment du jeu, de réaliser les meilleurs scores, dans un meilleur temps possible. Vous accéderez ainsi à un niveau de joueurs, que vous vous amuserez à améliorer par la suite. Il va de soi que les objets bonus à débloquer sont nombreux : nouveaux costumes, bonus de temps, items, etc...



Une immersion difficile

Resident Evil The Mercenaries propose donc un style de jeu particulier où tous les joueurs ne trouveront pas forcément leur compte. Enchaîner les missions, réussir des objectifs très répétitifs, le concept n'est pas des plus passionnants, mais, encore une fois, les amateurs de challenge seront sans doute les plus aptes à apprécier. Ces derniers en revanche pourront tiquer sur le manque de cartes, d'environnements traversés. Si Capcom fait la part belle à des décors déjà vus dans Resident Evil 4 et 5, il en oublie la diversité. Ne vous attendez donc pas à connaître un nouveau terrain de jeu pour chaque mission, le titre préférant décliner une petite poignée d'environnements. Seul changera le moment de la journée, un décor revêtant des habits sombres ou au contraire plus lumineux pour vous apporter une once de modification.

Resident Evil The Mercenaries 3D - 2 Resident Evil The Mercenaries 3D - 1

Ces environnements, très peu nombreux finalement, n'aident pas au plaisir du jeu. Répétitifs, ils sont également très petits, à tel point que vous les connaîtrez rapidement par coeur. Coins et recoins n'auront plus de secrets pour vous et l'effet de surprise n'y sera rapidement plus. Ajoutez à ceci que, si vous avez le malheur de faire un pas de trop aux confins du niveau, vous serez amenés à refaire votre mission. Le titre vous oblige donc à rester au centre d'une même carte, ce qui a le don de nous faire sentir comme dans une boîte. Claustrophobes s'abstenir.

Resident Evil The Mercenaries 3D - Image 6 Resident Evil The Mercenaries 3D - Image 2

Resident Evil The Mercenaries cumule les défauts rédhibitoires. En plus de se montrer très cloisonné, le jeu offre une prise en main pleine de lourdeur. Si la possibilité de changer d'arme par une simple touche du stylet sur l'écran tactile vous garantit une vraie réactivité face à l'ennemi, il n'en va pas de même quant à la visée. Celle-ci se montre très limitée, et bouger en même temps que marcher n'est pas des plus fluide. Le retournement à 180° n'est de son côté pas des plus intuitifs non plus. Dédié à la Nintendo 3DS, le gameplay du titre n'est pourtant pas le mieux pensé. On se retrouve parfois à défaut face à des ennemis, par manque de visibilité. Les déplacements sont très rigides et ne conviennent pas à l'esquive. Bref, il faudra opter pour une approche franche des ennemis et des boss pour parvenir à ses fins. 

Resident Evil The Mercenaries 3D - Image 5 Resident Evil The mercenaries (4)

Si les défauts s'alignent en nombre, Ce The Mercenaries 3D compte toute de même quelques bons atouts. Capcom s'adresse d'abord et avant tout aux fans et cela se voit. Le casting, aussi maigre soit-il, propose les figures emblématiques de la franchise. Tous les personnages disposent de capacités particulières, d'armes propres, offrant ainsi un peu de diversité dans les missions. On appréciera notamment les finish, pour peu que le joueur prenne le temps de les mettre en place. Du côté des ennemis aussi, le bestiaire livrera un aperçu du mal rencontré dans un Resident Evil. Resident Evil The Mercenaries 3D offre un échantillon de ce qu'il se fait le mieux dans la franchise ou ce qui la présente le mieux.



Conclusion

Resident Evil Mercenaries 3dResident Evil The Mercenaries 3D ne nous a pas passionné tant ce style de jeu se révèle très rébarbatif. La quête du score est sans doute un challenge appréciable, mais fondu dans un soft plus complet, proposant en parallèle une réelle aventure. The Mercenaries 3D se montre au contraire très fermé, et le fan service tenté ici n'arrivera pas à relever l'intérêt du jeu. Seuls les collectionneurs trouveront le besoin de se procurer le jeu...

Le titre manque, dans sa globalité, de diversité. Les environnements sont peu nombreux, les challenges très répétitifs. Les particularités des personnages jouables tentent tant bien que mal d'apporter un vent d'air frais salvateur, mais la lourdeur du gameplay anéantit tous les efforts. Resident Evil The Mercenaries 3D n'était déjà pas aidé avec son système de sauvegarde unique, mais son contenu ne poussera pas le joueur à passer par le marché du neuf.  L'opération de Capcom et la qualité intrinsèque du jeu n'aidera en rien à s'attirer la sympathie du public.



+ Les plus
  • Les finish des personnages
  • Le mode Coopération jouable à deux, en local ou sur Internet
- Les moins
  • Un contenu très limité
  • Missions et objectifs trop répétitifs
  • Une prise en main pleine de lourdeur

Notes

  • Graphisme Graphiquement parlant, le jeu ne s'en sort pas trop mal. Tout dépend réellement des arènes et des niveaux. Cependant tous ces environnements ne brillent par leur taille, les niveaux étant très limités. Au moins vous ne vous perdrez pas pas dans les coins et recoins, inexistants ici.
    6/10
  • Bande son Les bruitages sont fidèles à l'esprit de la série et les bruits des zombies ou des créatures rencontrés font écho à une bande son déjà croisée par le passé. Quant aux thèmes musicaux, elle s’harmonisent avec le challenge offert par les missions.
    6/10
  • Jouabilité La prise en main peine à s'adapter aux commandes de la Nintendo 3DS, rendant les déplacements et les gestes particulièrement lourds. Pour un titre qui demande de la rapidité et des réflexes, vous aurez l'impression de vivre une aventure au ralenti. Heureusement, vos ennemis semblent souffrir du même mal, ce qui vous laisse le temps d'ajuster vos tirs.
    5/10
  • Durée de vie Le jeu n'affiche pas un contenu mirobolant. Aussi aurez-vous vite fait de réaliser toutes les missions. Néanmoins, le jeu mise tout sur l'importance du scoring et les joueurs qui souhaitent obtenir les meilleurs niveaux, avec tous les personnages, débloquer tout le contenu, pourront y passer beaucoup de temps. Il faut juste aimer faire la course au score.
    6/10
  • Note générale Resident Evil The Mercenaries 3D aurait du rester comme il était par le passé, c'est-à-dire un mode intégré à un jeu complet. Pour un jeu à part entière, le mode manque terriblement de consistance. Les amateurs de challenge pourraient à la limite y trouver leur compte, mais c'est sans compter une prise en main particulièrement lourde. Ce premier Resident Evil sur 3DS n'ouvre pas la voie à la licence de la meilleure façon qui soit. On attendra donc plus le prochain Resident Evil Revelations.
    4/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
( Z ) offline Hors ligne Vétéran icone 1185 points
Le #806171
Et pas un mot sur le fait que l'unique sauvegarde n'est pas effaçable (intérêt pour le marché de l'occasion) ?
Nathalie M. offline Hors ligne Héroïque avatar 550 points
Le #806181
le sujet a déjà été évoqué dans le fil d'actualité
Anonyme
Le #806631
Euh peu importe, il me semble qu'un test en bonne et due forme aurait du l'intégrer.
benco86 offline Hors ligne Héroïque avatar 975 points
Le #806701
T'as qu'à l'écrire le test si t'es pas content bolosse!
En tout cas merci pour cette article
Nathalie M. offline Hors ligne Héroïque avatar 550 points
Le #806741
Le problème de la sauvegarde unique et ineffaçable n'est pas le premier problème de ce jeu. On juge un titre d'abord et avant tout par ce qu'il a à proposer, par ses qualités propres, par le travail des développeurs, par ce qu'il est lui.

Si ce RE avait été percutant, si le travail des développeurs avait été particulièrement bon, est ce qu'on aurait de la même façon reproché à Capcom son système discutable ? On aurait sans doute crier au scandale, mais le jeu LUI, aurait mérité de se distinguer par des bons chiffres de vente.
SI RE avait été excellent, les joueurs auraient, en principe, acheter le jeu neuf parce qu'il en valait vraiment la peine, pour saluer le travail d'un studio de développement.

En l’occurrence, le titre ne motive pas à l'achat, occasion ou pas, parce qu'il cumule tout seul trop de mauvais points Le pb de Capcom, évoqué dans la conclusion mais visiblement pas assez, s'ajoute à un déjà triste constat mais n'est pas l'unique défaut du titre. Il vient juste s'ajouter.


icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire