RGPD : Facebook et Google déjà visés par d'onéreuses plaintes

Le par  |  15 commentaire(s)
Noyb-Facebook

Au premier jour de l'entrée en vigueur en Europe du Règlement général sur la protection des données (RGPD), quatre plaintes sont apparues à l'encontre de Facebook et Google. Le cas échéant, elles représentent des amendes au montant total de 7,6 milliards d'euros.

Cela n'a pas traîné. À peine le Règlement général sur la protection des données entré en vigueur au sein de l'Union européenne, la nouvelle association noyb.eu de défense contre les violations de données sur le long terme dépose quatre plaintes pour consentement dit forcé.

Ces plaintes visent Google (Android), Instagram, WhatsApp et Facebook, en rappelant que Instagram et WhatsApp sont tous deux dans le giron de Facebook. Noyb (none of your business) demande aux régulateurs en France, Belgique, Allemagne et Autriche, des sanctions à hauteur de 4 % du chiffre d'affaires des groupes pointés du doigt.

L'amende potentielle monte à 3,7 milliards d'euros pour Google et 1,3 milliard d'euros chacun pour Instagram, WhatsApp et Facebook.

Pour Noyb, le RGPD est " censé permettre aux utilisateurs de choisir librement s'ils souhaitent autoriser ou non l'utilisation de leurs données ", mais l'association dénonce une approche de type " À prendre ou à laisser " contraire au nouveau règlement.

" Une multitude de case à cocher est apparue en ligne et sur les applications avec pour seule mention ' J'accepte ', souvent assortie d'une menace : celle que le service ne pourrait plus être utilisé si l'utilisateur ne donnait pas son accord ", justifie Noyb.

" Facebook a même bloqué les comptes des utilisateurs qui n'ont pas donné leur consentement. Les utilisateurs ont seulement eu le choix entre cliquer sur le bouton ' J’accepte ' ou supprimer leur compte - ce n'est pas un choix libre comme l'exige le RGPD ", ajoute Max Schrems, le fondateur et président de Noyb.

Le nom de Max Schrems est bien connu de Facebook. L'avocat autrichien et militant pour la protection des données personnelles a été à l'origine de l'initiative au long cours " Europe vs Facebook ", afin de pousser le géant des réseaux sociaux à se mettre en conformité avec la législation européenne sur la protection des données.

" Au cours des 18 derniers mois, nous nous sommes préparés à répondre aux exigences du RGPD. Nous avons clarifié nos politiques, facilité la recherche de nos paramètres de confidentialité et introduit de meilleurs outils permettant aux utilisateurs d'accéder, de télécharger et de supprimer leurs informations ", déclare Erin Egan, chef de la protection de la vie privée chez Facebook (The Guardian). " Notre travail pour améliorer la vie privée des gens ne s'arrête pas le 25 mai. "

De son côté, Google affirme s'engager à respecter le RGPD. " Au cours des 18 derniers mois, nous avons pris des mesures pour mettre à jour nos produits, politiques et processus afin d'offrir aux utilisateurs une transparence et un contrôle significatifs des données dans tous les services que nous fournissons dans l'Union européenne. "

Le bras de fer est engagé...

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2015345
L'argent reviendrai à qui du coup ? À l'avocat ou à l'Europe ?
Le #2015359
Safirion a écrit :

L'argent reviendrai à qui du coup ? À l'avocat ou à l'Europe ?


A l’Europe, l'avocat prenant sa part au passage.

J'espère que des projets vont enfin aboutir, et qu'ils s'adaptent à une nouvelle réalité : L'utilisateur doit rester maître de ses données perso.
Le #2015381
skynet a écrit :

Safirion a écrit :

L'argent reviendrai à qui du coup ? À l'avocat ou à l'Europe ?


A l’Europe, l'avocat prenant sa part au passage.

J'espère que des projets vont enfin aboutir, et qu'ils s'adaptent à une nouvelle réalité : L'utilisateur doit rester maître de ses données perso.


le problème c'est aussi que les données personnelles sont "sociales".
Si tu as un ami qui se fous de ses données, mais pas toi, qu'il met plein de photos ou tu apparait sur FB, on fait comment ?
C'est hyper complexe, au moins dorénavant le sujet est sur la table et j'espère que le RGPD n'est qu'un premier pas.

https://www.youtube.com/watch?v=D7_MRZwE_PY
Le #2015384
skynet a écrit :

Safirion a écrit :

L'argent reviendrai à qui du coup ? À l'avocat ou à l'Europe ?


A l’Europe, l'avocat prenant sa part au passage.

J'espère que des projets vont enfin aboutir, et qu'ils s'adaptent à une nouvelle réalité : L'utilisateur doit rester maître de ses données perso.


Ouais, j'espère bien
Le #2015385
LinuxUser a écrit :

skynet a écrit :

Safirion a écrit :

L'argent reviendrai à qui du coup ? À l'avocat ou à l'Europe ?


A l’Europe, l'avocat prenant sa part au passage.

J'espère que des projets vont enfin aboutir, et qu'ils s'adaptent à une nouvelle réalité : L'utilisateur doit rester maître de ses données perso.


le problème c'est aussi que les données personnelles sont "sociales".
Si tu as un ami qui se fous de ses données, mais pas toi, qu'il met plein de photos ou tu apparait sur FB, on fait comment ?
C'est hyper complexe, au moins dorénavant le sujet est sur la table.

https://www.youtube.com/watch?v=D7_MRZwE_PY


Il faut qu'au moins celui qui tient à ses données perso, à ce qu'elles ne soient pas diffusées puisse avoir le contrôle promis par le RGPD.

Celui qui s'en tape, ben après c'est la sélection naturelle comme on dit
Le #2015393
skynet a écrit :

LinuxUser a écrit :

skynet a écrit :

Safirion a écrit :

L'argent reviendrai à qui du coup ? À l'avocat ou à l'Europe ?


A l’Europe, l'avocat prenant sa part au passage.

J'espère que des projets vont enfin aboutir, et qu'ils s'adaptent à une nouvelle réalité : L'utilisateur doit rester maître de ses données perso.


le problème c'est aussi que les données personnelles sont "sociales".
Si tu as un ami qui se fous de ses données, mais pas toi, qu'il met plein de photos ou tu apparait sur FB, on fait comment ?
C'est hyper complexe, au moins dorénavant le sujet est sur la table.

https://www.youtube.com/watch?v=D7_MRZwE_PY


Il faut qu'au moins celui qui tient à ses données perso, à ce qu'elles ne soient pas diffusées puisse avoir le contrôle promis par le RGPD.

Celui qui s'en tape, ben après c'est la sélection naturelle comme on dit


Je suis bien d'accord.
Mais du coup il faudrait effectuer un traitement sur toutes les données pour te reconnaitre sur les photos de tiers, et ainsi supprimer les photos en question.
Possible avec une IA, mais cette IA doit s'appuyer sur des données pour pouvoir te reconnaitre, or tu refuses que le service aie des données sur toi.
Très très complexe
Le #2015399
1° Faire appliquer son droit à l'image vis à vis des gens qui te prennent en photo.
2° À l'ère du smartphone, le plus simple reste quand même d'éviter les attitudes/actes douteux en public, à moins bien sûr de vouloir devenir rapidement célèbre...
Le #2015401
Truffor a écrit :

1° Faire appliquer son droit à l'image vis à vis des gens qui te prennent en photo.
2° À l'ère du smartphone, le plus simple reste quand même d'éviter les attitudes/actes douteux en public, à moins bien sûr de vouloir devenir rapidement célèbre...


1- C'est fini, c'est mort. Un pote peut te prendre en phot pendant une soirée, tu le vois même pas. Il la poste sur Facebook et ton visage sera même reconnu par l'IA

Pas cool la vie ?
Le #2015405
Oui, tu ne peux pas empêcher l'acte. Mais tu peux dire à ton (futur ex-) pote (débile) de virer l'image ou de manger un procès
Puis si la RGPD permet d'en rajouter une couche auprès du service en ligne, c'est caviard.
Le #2015408
LinuxUser a écrit :

skynet a écrit :

Safirion a écrit :

L'argent reviendrai à qui du coup ? À l'avocat ou à l'Europe ?


A l’Europe, l'avocat prenant sa part au passage.

J'espère que des projets vont enfin aboutir, et qu'ils s'adaptent à une nouvelle réalité : L'utilisateur doit rester maître de ses données perso.


le problème c'est aussi que les données personnelles sont "sociales".
Si tu as un ami qui se fous de ses données, mais pas toi, qu'il met plein de photos ou tu apparait sur FB, on fait comment ?
C'est hyper complexe, au moins dorénavant le sujet est sur la table et j'espère que le RGPD n'est qu'un premier pas.

https://www.youtube.com/watch?v=D7_MRZwE_PY


Non. La loi est claire la-dessus. Tu n'as pas le droit de poster des photos de personnes sans leur consentement, si ces personnes sont le sujet de la photo.

En gros, la loi dit que tu as le droit de poster une photo de manifestation (les gens en tant qu'individu ne sont pas le sujet de la photo), mais tu n'as pas le droit de poster une photo de ton voisin qui mange un hamburger lors du dernier barbecue
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme