Rocket Lab teste son système de récupération du lanceur par parachute

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Space News
Rocket-Lab-Electron

Rocket Lab a testé avec succès un système de récupération de ses lanceurs lors de leur redescente à l'aide d'un hélicoptère.

A chacun sa méthode pour récupérer les lanceurs après mise en orbite de satellites ! Tandis que SpaceX les fait atterrir en douceur à leur point de départ ou sur une barge en mer, la firme Rocket Lab a imaginé une autre méthode : rattraper à l'aide d'un hélicoptère les lanceurs lors de leur retour suspendus à un parachute.

De la théorie, il fallait passer à la pratique et ce fut chose faite en mars dernier en Nouvelle-Zélande où se situe son pas de tir privé. Un premier hélicoptère a lâché le premier étage d'un lanceur Electron depuis une altitude de 1500 mètres tandis qu'un second appareil a pu le récupérer à l'aide d'un crochet, une fois son parachute déployé.

Rocket Lab lanceur recuperation

La tentative a fonctionné du premier coup et l'opération ne semble pas trop compliquée à réaliser, ce qui permet d'envisager sereinement la récupération des lanceurs Electron à l'avenir.

Rocket Lab s'est spécialisée dans la mise en orbite de petits satellites à des coûts attractifs grâce à un lanceur simplifié de production facile, avec des moteurs imprimés en 3D.

Rocket Lab lanceur recuperation 02

Si elle peut ajouter à son arc la réutilisation des lanceurs, les coûts des missions pourront encore diminuer, avec un nombre de missions plus important. Outre la récupération à la redescente, d'autres techniques facilitant la reprise en main du lanceur sont à l'étude, dont l'une consiste à assurer une récupération en mer après freinage progressif dans l'atmosphère et l'autre à contrôler au moins en partie la descente avec des fusées pour assurer une décélération suffisante.

Comme les autres entreprises aérospatiales, Rocket Lab est soumise aux aleas de la pandémie, ce qui a déjà conduit à reporter son prochain lancement. La Nouvelle-Zélande pratique le confinement pour ralentir la progression du virus et la firme espère voir se lever certaines restrictions dans les prochaines semaines pour pouvoir reprendre partiellement son activité.

Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Le #2096597
C'est pas mal mais face à l'exploit de SpaceX qui ramène ses lanceurs comme la fusée de Tintin, faut avouer que je n'ai pas fait un "Waouw" d'admiration.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme