La Russie enverrait des armes dans l'espace d’après le Royaume-Uni et les États-Unis

Le par Carolina T.  |  33 commentaire(s)
Reid wiseman vine de l'espace

La Russie est soupçonnée d'envoyer des armes militaires antisatellites dans l'espace. Vers une nouvelle guerre froide mais cette fois-ci spatiale ?

La Russie est accusée de tester un projectile semblable à une arme dans l'espace qui pourrait être utilisée pour cibler des satellites en orbite. Le département d'État américain a décrit l'utilisation récente de ce qui semble être de véritables armes antisatellites en orbite comme étant préoccupante. Le ministère russe de la Défense a déclaré de son côté qu'il s'agissait d'une nouvelle technologie pour effectuer des contrôles sur l'équipement spatial russe.

Les États-Unis ont déjà fait part de leurs préoccupations concernant la nouvelle activité des satellites russes, mais c'est la première fois que le Royaume-Uni porte des accusations sur les essais de tir russes dans l'espace. Ils se produisent quelques jours seulement après qu'une enquête ait déclaré que le gouvernement britannique ait sous-estimé la menace posée par la Russie. Le secrétaire d'État adjoint américain à la sécurité internationale et à la non-prolifération, Christopher Ford, a en effet accusé Moscou d'hypocrisie après avoir déclaré qu'il souhaitait que le contrôle des armements soit étendu à l'espace. Le chef de la direction spatiale du Royaume-Uni, le vice-maréchal de l'air Harvey Smyth, s'est également dit préoccupé par le dernier test de satellite russe, qui, selon lui, avait les caractéristiques d'une arme.

espace

La Russie, le Royaume-Uni, les États-Unis et la Chine font partie des plus de 100 pays à avoir adhéré à un traité spatial qui stipule que l'espace extra-atmosphérique doit être exploré par tous et à des fins purement pacifiques. Le traité ajoute que les armes ne doivent pas être placées en orbite ou dans l’espace. Les États-Unis ont déclaré que le système de satellite russe était le même pour lequel ils avaient soulevé des préoccupations en 2018 et plus tôt cette année lorsque les États-Unis l'ont accusé de manœuvrer à proximité d'un satellite américain.

Ce test russe, que les Américains disent être une arme antisatellite, fait partie d'un schéma plus global de l'activité spatiale russe récente. En février, l'armée américaine avait déclaré que deux satellites russes avaient manoeuvré à proximité d'un satellite américain et, en avril, Moscou avait testé un intercepteur de satellites au sol. Seuls quatre pays - la Russie, les États-Unis, la Chine et l'Inde - ont démontré une capacité antisatellite au cours des dernières décennies. Des ogives antisatellites ont été transportées en altitude par des avions ou des fusées, et des satellites ont également été éclairés par des lasers.

Mais Moscou envisage également clairement d'utiliser un satellite pour en détruire un autre. L'intérêt pour de telles armes est croissant étant donné que nous dépendons de plus en plus des satellites à des fins diverses telles que la collecte de renseignements, les communications, internet, la navigation et l'alerte rapide.... Il n'y a pas de traité interdisant ou limitant de telles armes, bien qu'un certain nombre de pays aient plaidé pour un accord. Mais en termes militaires, l'espace est déjà devenu la nouvelle frontière avec plusieurs pays organisant des commandes spécifiques dans leurs forces armées pour traiter à la fois les aspects défensifs et offensifs de la protection de leurs systèmes spatiaux essentiels.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 4

Trier par : date / pertinence
Le #2104860
Alors que les autres pays font pas du tout ça hein
Le #2104861
Donc les US ont une force spatial, l'UK n'a rien ni lanceur ni base.

Mais par contre la Russie n'a le droit de rien faire.
Le #2104862
Jymmy el loco a écrit :

Donc les US ont une force spatial, l'UK n'a rien ni lanceur ni base.

Mais par contre la Russie n'a le droit de rien faire.


...Mais ils le font...
Le #2104863
Jymmy el loco a écrit :

Donc les US ont une force spatial, l'UK n'a rien ni lanceur ni base.

Mais par contre la Russie n'a le droit de rien faire.


Ce n'est pas ça, le but est de ne pas se faire prendre, et là, ils se sont fait prendre
Comme pour les attaques informatiques, on est innocent tant qu'il n'y a pas de preuve
Le #2104867
Je sais pas vous mais moi ça me fait froid dans le dos.
Entre les crises économiques, les crises sanitaires et maintenant les risques de guerres ravageuses ....
Le #2104868
Enfin c'est n'importe quoi, les satellites sont des armes de localisation et de précision des tires, c'est complètement normale et primordial de neutraliser en cas d'attaque terrestre.
Le #2104869
Ulyss a écrit :

Enfin c'est n'importe quoi, les satellites sont des armes de localisation et de précision des tires, c'est complètement normale et primordial de neutraliser en cas d'attaque terrestre.


Oui, et aussi une arme de communication, comme les américains qui peuvent voir que les russes fournissent des armes à la Syrie... (ps: les américains font pareil pour d'autres, on n'en parle pas juste parce qu'ils sont de notre côté, et que les russes ont moins de satellites espion pour tout voir)
Le #2104871
saepho a écrit :

Ulyss a écrit :

Enfin c'est n'importe quoi, les satellites sont des armes de localisation et de précision des tires, c'est complètement normale et primordial de neutraliser en cas d'attaque terrestre.


Oui, et aussi une arme de communication, comme les américains qui peuvent voir que les russes fournissent des armes à la Syrie... (ps: les américains font pareil pour d'autres, on n'en parle pas juste parce qu'ils sont de notre côté, et que les russes ont moins de satellites espion pour tout voir)


Tout comme le GPS dépend des américains, et ils le brouillent pour les usages "non militaires" à eux dans les zones de conflits (d'où le développement des alternatives par les européens / russes / chinois)
Le #2104873
Pour pas changer, c'est à qui sera le plus hypocrite
Le #2104879
skynet a écrit :

Je sais pas vous mais moi ça me fait froid dans le dos.
Entre les crises économiques, les crises sanitaires et maintenant les risques de guerres ravageuses ....


aah, dans ma liste j'avais oublié les abrutis qui les soutiennent

https://www.20minutes.fr/high-tech/2829127-20200726-quoi-mouvance-qanon-armee-complotistes-veulent-faire-reelire-trump
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme