Russie : le gouvernement va imposer des applications russes dans les smartphones

Le par Mathieu M.  |  7 commentaire(s)
Kremlin

La Russie vient d'adopter une loi qui permet au gouvernement d'imposer l'installation de logiciels russes dans tous les appareils électroniques vendus dans le pays.

La Douma vient ainsi d'adopter une loi qui impose la présence de logiciels russes dans tous les objets électroniques vendus dans le pays. La loi mentionne particulièrement les smartphones, PC, portables, smart TV... Tout appareil assez complexe pour pouvoir installer des applications devra ainsi disposer d'applications russes.

Internet Russie

L'idée du gouvernement est ainsi de mettre en place une forme de protectionnisme en réponse aux mesures adoptées aux USA. En imposant l'installation préalable de solutions russes dans les appareils avant leur commercialisation, la Russie espère ainsi favoriser les services et initiatives nationales tout en limitant les abus des entreprises étrangères dans le high-tech et les médias.

OnePlus 7T 

599€€ sur Amazon* * Prix initial : 599€€.

Les constructeurs qui ne respecteront pas ces conditions seront sanctionnés d'amendes allant jusqu'à plus de 3000 euros par appareil vendu assorti d'une interdiction de production en Russie, voire une interdiction de vente des appareils.

La loi en question doit désormais passer par le Conseil de la Fédération ainsi que la Chambre haute du Parlement avant d'être éventuellement présentée au président Vladimir Poutine qui aura le dernier mot sur son adoption. Si tous les feux sont au vert, la loi pourrait entrer en vigueur au 1er juillet 2020.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
kerlutinoec offline Hors ligne VIP icone 14786 points
Le #2084388
Je ne vois pas Apple accepter cela. Après le marché y est peut être faible étant donnés leurs prix. Les apparatchiks avec iphone non espionnés et le peuple avec des androids avec spywares ?
NannyFox offline Hors ligne Héroïque icone 852 points
Le #2084390
kerlutinoec a écrit :

Je ne vois pas Apple accepter cela. Après le marché y est peut être faible étant donnés leurs prix. Les apparatchiks avec iphone non espionnés et le peuple avec des androids avec spywares ?


Je crois que les grandes questions auxquelles l'article ne répond pas, c'est:
- que sont lesdites applications,
- les utilisateurs finaux seront-ils autorisés à les enlever, et éventuellement
- les constructeurs eux-mêmes seront-ils autorisée à ne pas les mettre (à la condition qu'ils ne mettent pas non plus l'équivalent américain)

Par exemple, si la Russie veut remplacer l'appli Gmail par l'appli Yandex, le constructeur est-il libre de ne mettre ni l'un ni l'autre (et l'utilisateur est-il libre de dégager Yandex) ?
yam103 offline Hors ligne VIP icone 19640 points
Le #2084391
sauf erreur de ma part, les smartphones qui ont reçu la certification android par Google et par conséquent autorisés à utiliser le play store, doivent avoir préinstallé YouTube, Google Maps, Gmail, Chrome, et Google Search.
Mouve92 offline Hors ligne VIP icone 10049 points
Le #2084401
.
Oh mais, ça va faire les affaires de Huawei !
.
C'est déjà le cas avec des tablettes.
.
Anonyme
Le #2084411
Souriez, vous êtes filmé
jacob13 offline Hors ligne VIP icone 6936 points
Le #2084425
NannyFox a écrit :

kerlutinoec a écrit :

Je ne vois pas Apple accepter cela. Après le marché y est peut être faible étant donnés leurs prix. Les apparatchiks avec iphone non espionnés et le peuple avec des androids avec spywares ?


Je crois que les grandes questions auxquelles l'article ne répond pas, c'est:
- que sont lesdites applications,
- les utilisateurs finaux seront-ils autorisés à les enlever, et éventuellement
- les constructeurs eux-mêmes seront-ils autorisée à ne pas les mettre (à la condition qu'ils ne mettent pas non plus l'équivalent américain)

Par exemple, si la Russie veut remplacer l'appli Gmail par l'appli Yandex, le constructeur est-il libre de ne mettre ni l'un ni l'autre (et l'utilisateur est-il libre de dégager Yandex) ?


Moi, je ne peux pas désinstaller gmail sur mon portable ,c'est grave ?
Chrome s’installe comme un virus à l’insu des utilisateurs pourtant aucuns antivirus ou antisypware le désinstalle .
c'est bien pareil sauf que les données sont stockées de l'autre coté de l'atlantique pour une utilisationde la part du gouvernement US que l'on ne connait pas ni pour aujourd'hui ou éventuellement demain après la réélection de Trump et ses lubies politiques indéchiffrables.
iinconnu offline Hors ligne Vénéré avatar 3000 points
Le #2084457
jacob13 a écrit :

NannyFox a écrit :

kerlutinoec a écrit :

Je ne vois pas Apple accepter cela. Après le marché y est peut être faible étant donnés leurs prix. Les apparatchiks avec iphone non espionnés et le peuple avec des androids avec spywares ?


Je crois que les grandes questions auxquelles l'article ne répond pas, c'est:
- que sont lesdites applications,
- les utilisateurs finaux seront-ils autorisés à les enlever, et éventuellement
- les constructeurs eux-mêmes seront-ils autorisée à ne pas les mettre (à la condition qu'ils ne mettent pas non plus l'équivalent américain)

Par exemple, si la Russie veut remplacer l'appli Gmail par l'appli Yandex, le constructeur est-il libre de ne mettre ni l'un ni l'autre (et l'utilisateur est-il libre de dégager Yandex) ?


Moi, je ne peux pas désinstaller gmail sur mon portable ,c'est grave ?
Chrome s’installe comme un virus à l’insu des utilisateurs pourtant aucuns antivirus ou antisypware le désinstalle .
c'est bien pareil sauf que les données sont stockées de l'autre coté de l'atlantique pour une utilisationde la part du gouvernement US que l'on ne connait pas ni pour aujourd'hui ou éventuellement demain après la réélection de Trump et ses lubies politiques indéchiffrables.


cela ne change rien à ton commentaire mais sache que depuis quelque années (4-5 ans) google a relocalisé les données des utilisateurs EU en Europe, 60% des données sont actuellement en Irlande, le reste dispersé en Europe.

Tout comme Facebook d'ailleur, seul Apple ne l'a pas fait.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire