Un conseiller de Poutine veut bannir Windows

Le par Jérôme G.  |  20 commentaire(s)
Windows-poubelle

Pour German Klimenko, Microsoft - et d'autres groupes américains - a atteint le point de non-retour. L'administration russe doit faire table rase de Windows.

KremlinGerman Klimenko est le conseiller Internet du président russe Vladimir Poutine. Dans un entretien accordé à Bloomberg, il considère " inévitable " l'abandon de Windows au sein des administrations russes et réseaux d'État.

Il ajoute que 22 000 municipalités sont immédiatement prêtes à procéder à une migration de Windows vers un système d'exploitation Open Source basé sur Linux. Une distribution dont l'identité n'est toutefois pas mentionnée.

La Russie s'inscrirait ainsi dans les pas de la Chine et de sa défiance vis-à-vis de Windows. Mais au-delà d'une question de sécurité nationale, German Kilmenko estime qu'au même titre que d'autres groupes américains, Microsoft a atteint le " point de non-retour. "

Il fait ainsi référence aux sanctions américaines contre la Russie suite à l'annexion de la Crimée. Une sorte d'embargo technologique pour cette péninsule située au sud de l'Ukraine. " C'est comme une femme qui voit son mari avec une autre femme. Il peut prêter serment après cela mais la confiance est perdue. "

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
Safirion offline Hors ligne VIP icone 40380 points
Le #1880583
Conseiller de poutine = mouarf ?

Enfin, je comprends que la russie veuille se passer de soft américain
Anonyme
Le #1880585
Mine de rien, il a pas si tort que ça ....
La Russie + la Chine (allez, + la Corée du Nord dans le même sac) ça représente plus d'un milliard et demi d'habitants, ils peuvent donc s'affranchir de Microsoft ....
Affaire à suivre ...
Safirion offline Hors ligne VIP icone 40380 points
Le #1880586
DeepBlueOcean a écrit :

Mine de rien, il a pas si tort que ça ....
La Russie + la Chine (allez, + la Corée du Nord dans le même sac) ça représente plus d'un milliard et demi d'habitants, ils peuvent donc s'affranchir de Microsoft ....
Affaire à suivre ...


Ouais puis j'comprends que des pays si importants n'aient pas très envie que la NSA regarde leur données
Anonyme
Le #1880587
Safirion a écrit :

Conseiller de poutine = mouarf ?

Enfin, je comprends que la russie veuille se passer de soft américain


Sans partir dans des considérations anti/pro il est incompréhensible que l'informatique d'une nation soit sous un contrôle d'une puissance étrangère.
Du matériel jusqu'au logiciel ce devrait être sous le contrôle unilatéral du pays.

On ne parle pas ici du PC du pécore mais bien des administrations (militaire compris).
FRANCKYIV offline Hors ligne VIP icone 52692 points
Premium
Le #1880589
Juste un embargo technologique quoi ... Rien de plus
Gumby offline Hors ligne Vétéran icone 1885 points
Le #1880594
Aussi bien que la Russie débranche son Internet du restant du monde et créer un Russianet avec la Chine et la Corée du Nord à ce point.. Terminé la NSA pour ces pays, et moins d'attaques sur nos réseaux en provenance de ces pays.
FRANCKYIV offline Hors ligne VIP icone 52692 points
Premium
Le #1880595
Gumby a écrit :

Aussi bien que la Russie débranche son Internet du restant du monde et créer un Russianet avec la Chine et la Corée du Nord à ce point.. Terminé la NSA pour ces pays, et moins d'attaques sur nos réseaux en provenance de ces pays.


Tu m'étonnes !

Le nombre de "petits chinois" qui pouvaient attaquer notre serveur perso ...
jujubibi offline Hors ligne Vénéré avatar 3467 points
Le #1880600
Je suis le seul à penser que les gouvernements devraient développer leur propre OS ? Ainsi, seul eux auraient accès aux sources, niveau sécurité il y a pas mieux.
Bon ensuite ça risque de coûter un peu, mais le jeu en vaudrait-il pas la chandelle ?
Safirion offline Hors ligne VIP icone 40380 points
Le #1880608
jujubibi a écrit :

Je suis le seul à penser que les gouvernements devraient développer leur propre OS ? Ainsi, seul eux auraient accès aux sources, niveau sécurité il y a pas mieux.
Bon ensuite ça risque de coûter un peu, mais le jeu en vaudrait-il pas la chandelle ?


Euh.. Bah, pour une utilisation interne, oui, c'est clair. Mais le peuple a le droit de choisir.
Anonyme
Le #1880624
Safirion a écrit :

jujubibi a écrit :

Je suis le seul à penser que les gouvernements devraient développer leur propre OS ? Ainsi, seul eux auraient accès aux sources, niveau sécurité il y a pas mieux.
Bon ensuite ça risque de coûter un peu, mais le jeu en vaudrait-il pas la chandelle ?


Euh.. Bah, pour une utilisation interne, oui, c'est clair. Mais le peuple a le droit de choisir.


Si on en croit ce site (et plein d'autres sans nul doute) et les forums de Steam, pas vraiment.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire