Test Saints Row The Third

Le par Nathalie M.  |  0 commentaire(s)
Test Saints Row The Third

Le gang des Saints est de retour et se montre bien mal en point. A vous la reconquête de la ville, des affaires, de votre réputation. Le GTA Like de THQ est de retour dans un troisième volet et apporte une action toujours rythmée et de nombreux à-côtés. Le titre ne se prend pas au sérieux, les situations sont souvent cocasses et la personnalisation peut vite tourner au grand n'importe quoi. Un titre enlevé très divertissant.

Retour à zéro

Les joueurs qui ont suivi la franchise Saints Row savent combien ils se sont donnés du mal pour que le gang des Saints ait une vraie place dans le milieu. Seulement voilà, la belle vie n'aura duré qu'un temps. Ce troisième volet vous met à la rue en début de partie, le gang du Syndicat s'étant montré plus malin à vous faire perdre tout ce que vous aviez. Argent, voiture, fringues, relations, réputation, vous n'avez strictement plus rien. Heureusement, les deux premières missions du jeu vous permettront de gagner quelque argent pour vous permettre notamment d'acheter des armes et des habits. De quoi retrouver un semblant de style avec des arguments efficaces pour que vos nouveaux adversaires vous prennent à nouveau au sérieux.

Saints Row The third (14) Saints Row The third (6)

Si votre première mission vous propose un personnage à prendre en main, il vous faudra par la suite le créer de toutes pièces. La personnalisation est ici au coeur de ce Saints Row et vous passerez certainement beaucoup de temps à parfaire votre héros. Notez que les Saints pourront disposer d'une chef de gang et non pas obligatoirement d'un chef. On s'amusera surtout à donner à votre héros, quel qu'il soit, les mimiques les plus déconcertantes, les plus inattendues dans une guerre de gangs. Ce n'est qu'une fois votre personnage créé dans ses moindres détails que vous pourrez comprendre de quoi il est question dans ce nouveau Saints Row The Third.



Se donner les moyens

Soyez prévenus, ce Saints Row 3 est sans doute le plus second degré de toute la franchise. Les vidéos de présentation avaient déjà évoqué cet aspect déjanté, le titre lui joue cette carte a longueur de temps, ou presque. Aussi, ne vous offusquez pas de situations étranges, de mises en scène déroutantes, l'humour est ici l'un des piliers du titre. On ne se prend donc pas vraiment au sérieux histoire de se démarquer de l'étiquette GTA et des comparaisons possibles avec le titre de Rockstar. Saints Row 3 est bien un jeu de gang, de règlements de compte et de giclées de sang, mais dans un esprit totalement décalé. L'ambiance du jeu est un élément déterminant, si vous ne l'appréciez pas, vous ne risquez pas de prendre du plaisir à avancer dans cette aventure. Et cet humour permet également au titre de THQ de faire oublier quelques soucis techniques. Notez le dans un coin de votre esprit, ici, on marche sur les mains, on chante à tue-tête mais on est tout de même le chef d'un gang qui, par le passé, a semé la terreur.

Saints Row The third (12) Saints Row The third (13)

Si le titre démarre sur les chapeaux de roues et que la perspective de reconquérir vos galons de gang le plus important de la ville est une réelle motivation, l'aventure aura cependant bien du mal à tenir le rythme. La faute à un enchaînement de missions pas toujours très équilibrées. Certaines vous donneront du mal, d'autres seront purement anecdotiques. L'action, les explosions, font place parfois à de la banalité, ce qui n'est pas pour offrir au jeu un réel dynamisme. Si on apprécie de prendre en main un hélicoptère, de faire le show à la télévision, on s'amuse moins dans les missions d'escortes. Certains missions sont inspirées et vraiment drôles d'autres ne brillent pas par leur originalité. Saints Row The Third aurait réellement gagné en pouvoir si tout le jeu s'était déroulé dans un esprit totalement décalé... Le divertissement est présent, mais en dent de scie.

Saints Row The third (11) Saints Row The third (9)

Le titre ne se contente pas cependant de vous proposer un enchaînement de mission. Vous partez de zéro et donc votre réputation est à refaire. Parcourir la grande ville ouverte de Steelport vous permettra de gagner des points dans ce domaine et de reconquérir le respect de la population. Volez un véhicule et faites fi des convenances, les piétons ne demandent qu'à se faire rouler dessus. Il est évident que cela ne suffira pas pour conquérir la ville, mais au moins la ville connaîtra votre existence. Plus vous avancerez dans la partie et plus votre personnage gagnera en performances, que vous pourrez là encore choisir et articuler à votre sauce.

Saints Row The third (10) Saints Row The third (8)

Remportez vos missions, gagnez de l'argent et achetez vous des armes, équipez les membres des Saints, recrutez, procurez-vous un vrai garage, et surtout, assumez votre rôle de chef. Quand vous serez pour refaire votre garde robe, privilégiez les pièces qui imposent le respect, comme une jupe laide sous le genoux, un blouson moulant et une montre très "si vous n'en avez pas c'est que vous avez raté votre vie". Le titre se veut assez superficiel sur ce point, mais vous pourrez user d'autres arguments pour reconquérir la ville, comme acheter des commerces et prendre possession, petit à petit, de différents quartiers de la ville. Et grappiller ainsi du terrain sur les trois principaux gangs qui règnent ainsi en maître. A vous de redonner à la ville sa jolie couleur mauve ! Si le titre se veut linéaire, vous pourrez réaliser toutes les missions annexes de reconquête quand bon vous semble. La liberté est là et peut-être serez-vous même plus tentés par cet aspect du jeu, dans un premier temps, que par la quête principale. Équilibrez votre partie de ces deux points de vue du jeu et vous pourrez ainsi vous éviter quelques moments d'ennui dans des missions banales.

 



Du plaisir, en solo ou en multi

Saints Row The Third tentera cependant de conserver son côté décalé sur bien des points, et vous serez souvent surpris par les rencontres ou les situations désopilantes rencontrées au coin de la rue. Les développeurs ont tout de même gardé à l'esprit de vous offrir du grand spectacle et de vous apporter du vrai divertissement. C'est le cas notamment dans les véhicules. Si les voitures sont évidement incontournables, vous serez amenés à prendre en main des engins hors du commun. L'hélicoptère fait office d'amuse-bouche alors que l'avion lui vous emmène dans une autre galaxie. Les Saints doivent assurer le show et on peut dire que vous aurez les moyens d'y parvenir.

Saints Row The third (5) Saints Row The third (2)

Enfin, ce Saint Row 3 proposera un mode Coop dans lequel vous pourrez vous prendre pour les rois du monde entre amis. Un mode Horde est aussi de la partie et vous permettra à son tour de vivre une expérience de jeu à plusieurs. Globalement, un Saints Row ne s'apprécie pas réellement comme un jeu multi et c'est sans doute seul dans la campagne que vous apprécierez le plus d'évoluer. Là où vous devrez personnaliser chaque élément du jeu à votre façon. Dans ces cas-là, la place n'est pas vraiment à la discussion à plusieurs.



Conclusion

Saints Row the thirdOn n'entre pas dans un Saints Row sans savoir où l'on met les pieds. Les joueurs s'attendant à disposer d'un pur GTA-Like risquent d'être déçu, ce troisième volet de la franchise reste fidèle à son esprit. Ici, la part belle est donnée au côté décalé, aux loufoqueries en tous genres, aux clins d'oeil, aux mises en scènes déroutantes... Le divertissement est donc au rendez-vous d'autant plus que les développeurs tentent au maximum de vous offrir du spectacle, en sortant notamment l'artillerie lourde.

Saints Row The Third propose également une grosse approche bac à sable dans le sens où la personnalisation de nombreux éléments du jeu est au coeur de la partie. Il est possible de passer outre ces détails, mais cela fait partie d'un ensemble. Saints Row 3 tente la récréation dans la plupart de son contenu, même si un manque d'originalité viendra, de temps en temps, sonner à la porte. Le titre de THQ réussit son pari et vous promet une aventure désopilante. A ne vivre que si vous êtes prêts à vous laisser prendre au jeu et faire fi de quelques défauts techniques.



+ Les plus
  • Une ambiance décalée
  • Du grand spectacle
  • Des missions originales
  • Belle durée de vie
- Les moins
  • Quelques missions moins originales
  • Un rythme en dents de scie
  • Vraiment beaucoup de personnalisation

Notes

  • Graphisme Saints Row The Third n'affiche pas des graphismes particulièrement fins. Mais si le jeu n'est visuellement pas au top, ce n'est finalement pas une succession de détails qui intéresse, mais bien un ensemble. Et c'est cette globalité qui offre au jeu une ambiance propre à l'esprit de cette franchise.
    6/10
  • Bande son La bande son est en parfaite adéquation avec Saints Row et les morceaux choisis ne manqueront pas de rythmer votre aventure.
    8/10
  • Jouabilité Saints Row The Third est un jeu accessible et donc finalement peu exigeant. La prise en main se révèle assez basique et vous n'aurez aucun mal à suivre cette aventure très linéaire. La personnalisation est encore au cœur du jeu, et vous ne manquerez pas de naviguer dans de nombreux menus.
    7/10
  • Durée de vie Le titre affiche une très belle durée de vie pour peu que vous preniez le temps de réaliser à 100% la totalité de la campagne. THQ a également ajouté un mode Horde et Coop, plus anecdotiques. Vous devriez donc rester sur ce jeu quelques semaines.
    7/10
  • Scénario On comprend qu'il vous faut redorer le blason des Saints et reconquérir votre réputation face au Syndicat. L'histoire va un peu plus loin qu'une simple rivalité de gang, et pour connaître les rouages du jeu, il faudra vous montrer attentif aux cinématiques.
    5/10
  • Note générale Saints Row The Third tente de se démarquer en offrant un côté déjanté et ahuri à son titre, un côté "étrange" assumé et revendiqué. On s'amuse donc assez sur cette aventure avec des situations cocasses, très second degré, alors que tout un gang repose sur vos épaules. Techniquement, Saints Row 3 est un peu en retrait, mais le côté divertissant du titre prend le dessus. La franchise évolue et apporte toujours une grosse part d'action, toujours sympathique à vivre dans un tel esprit.
    7/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire