Salto (FT, M6 et TF1) : la plateforme à la Netflix prévue début 2020

Le par  |  20 commentaire(s)
salto

La plateforme vidéo des groupes France Télévisions, M6 et TF1 va enfin bientôt pouvoir voir le jour, plus d'un an après avoir été dévoilée.

Dévoilée en juin 2018, la plateforme vidéo en OTT entre France Télévisions, M6 et TF1 va enfin voir le jour. Les trois groupes audiovisuels impliqués dans cette aventure annoncent que leur entreprise commune est en mesure de débuter son activité. Un lancement de l'offre commerciale de Salto est prévu pour le premier trimestre 2020.

Cette annonce fait suite au feu vert de l'Autorité de la concurrence. Le Conseil supérieur de l'audiovisuel avait également rendu un avis favorable pour la création du projet Salto. La plateforme proposera les chaînes des trois groupes en direct et leurs services associés comme le replay, ainsi qu'une offre de vidéo à la demande par abonnement payant.

Salto s'inscrit dans la lignée de l'évolution des usages notamment impulsée par des acteurs étrangers comme Netflix. Il s'agira du reste d'une réponse à la concurrence de Netflix et autres qui devient de plus en plus dense. Accessoirement, Salto pourrait permettre aux chaînes de trouver une bouffée d'oxygène face aux opérateurs télécoms avec lesquels les négociations sont souvent houleuses pour la distribution de leurs services.

Via Salto, les groupes vont pouvoir proposer une offre de catalogue comme Netflix en s'appuyant sur des droits de diffusion des fictions qui ne sont pas limités dans le temps. Pour autant, la puissance financière de Netflix en matière d'investissement est sans commune mesure.

Il y a maintenant plus d'un an, il avait été annoncé pour Salto une offre autour de l'information, le sport, le divertissement, les documentaires, les fictions françaises, séries US, documentaires et cinéma. Désormais, le CSA écrit surtout que Salto " doit permettre de valoriser la création française et européenne et de renforcer l'offre non linéaire des acteurs français historiques de la télévision gratuite. "

Cette notion d'offre non linéaire a tout simplement pour exemple les services de vidéo à la demande, avec un utilisateur qui choisit le moment désiré pour la consultation de programmes et sur demande en fonction d'un catalogue proposé. Par opposition, un service linéaire - comme la télévision via la TNT - s'appuie sur une grille de programmes et concerne la consultation en simultané des programmes pour tous les utilisateurs.

Salto

Particulièrement enthousiaste pour Salto, Delphine Ernotte, la présidente de France Télévisions, déclare : " Avec l'autorisation de Salto, nous pouvons enfin constituer cette équipe de France de l'audiovisuel que j'appelais de mes vœux. Le lancement de la plateforme nous donnera très prochainement les moyens de jouer sur notre territoire, face aux acteurs internationaux. Et la création française et européenne trouvera ainsi un nouveau moyen de rencontrer son public. "

L'aval de l'Autorité de la concurrence est toutefois assujetti à des restrictions et engagements. Le texte intégral de la décision de l'autorité n'a pas encore été publié, mais un communiqué en donne la teneur. Par exemple, " la capacité d'approvisionnement en contenus exclusifs de Salto auprès de ses sociétés-mères sera limitée. " Cela signifie qu'il y aura une limitation pour le volume de contenus obtenus en exclusivité auprès de France Télévisions, M6 et TF1.

Également, Salto ne pourra pas " contracter d'exclusivité de distribution de chaînes de la TNT en clair et pour leurs services et fonctionnalités associés. " De quoi rassurer les opérateurs télécoms au final. Salto pourra néanmoins bénéficier " d'exclusivités temporaires pour des services et fonctionnalités dont elle serait elle-même à l'initiative. "

Quoi qu'il en soit, Salto arrivera tardivement dans un marché où les grandes manœuvres ont déjà largement débuté. L'offre de catalogue devra être à la hauteur pour avoir une chance de séduire.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2075182
TF1, M6 et FT, offre payante...
Je suis circonspect : Mais qu'est-ce qui pourrait bien me convaincre de prendre un abo à Salto?
Le #2075183
Iglouli a écrit :

TF1, M6 et FT, offre payante...
Je suis circonspect : Mais qu'est-ce qui pourrait bien me convaincre de prendre un abo à Salto?


La fierté de soutenir des entreprises françaises, donc d'être un patriote qui aime la production locale...


Le #2075184
Kiriito a écrit :

Iglouli a écrit :

TF1, M6 et FT, offre payante...
Je suis circonspect : Mais qu'est-ce qui pourrait bien me convaincre de prendre un abo à Salto?


La fierté de soutenir des entreprises françaises, donc d'être un patriote qui aime la production locale...




Sérieusement, j’espère qu'ils proposeront une offre gratuite, avec tous les replays inclus des séries en cours et passés.
Ca peut être pratique pour faire un binge-watching d'une "nouvelle" série
Le #2075186
Ils arrivent un peu tard
C'est donc un salto arrière
Le #2075187
Pour ma part, c'est direct : B.O.Y.C.O.T.T
Le #2075188
franchement j'ai du mal, quel est l'exclu francaise ?
Josephine ange gardien ?
secret story ?
zone interdite ?

si salto c'est juste un replay non restrictif (les programmes des dites chaines et pas juste quelques programmes... sans limite des 7 jours) alors je suis désolé mais je pense que ce sera un flop


si TF1, M6 et FT s'etonnent que moins de monde regardent, ce n'est pas car les gens veulent pas de pub (certes ca fait partis mais c'est pas tout)


il y entre autre :
- la possibilité de se faire une soirée serie ou tu matte plusieurs episodes a la suite..
le meme genre de soirée sur TF1 c'est S3ep2 suivis de S1e7 puis S1e2

-avoir du contenu plus intéressant... sur ces chaines c'est toujours la même chose

bref tu regarde plus ces chaines pendant 5 ans... tu rallume apres 5 ans et tu te rend compte que c'est quasiment pareil.

des series de propreté ou de bouffe sur la 6
de la telerealité et des jeux de plus en plus debile sur la 1 et des series policiere le soir
a la limite quelques nouveauté sur les chaines publique mais rien d'extraordinaire non plus
Le #2075189
alain57 a écrit :

franchement j'ai du mal, quel est l'exclu francaise ?
Josephine ange gardien ?
secret story ?
zone interdite ?

si salto c'est juste un replay non restrictif (les programmes des dites chaines et pas juste quelques programmes... sans limite des 7 jours) alors je suis désolé mais je pense que ce sera un flop


si TF1, M6 et FT s'etonnent que moins de monde regardent, ce n'est pas car les gens veulent pas de pub (certes ca fait partis mais c'est pas tout)


il y entre autre :
- la possibilité de se faire une soirée serie ou tu matte plusieurs episodes a la suite..
le meme genre de soirée sur TF1 c'est S3ep2 suivis de S1e7 puis S1e2

-avoir du contenu plus intéressant... sur ces chaines c'est toujours la même chose

bref tu regarde plus ces chaines pendant 5 ans... tu rallume apres 5 ans et tu te rend compte que c'est quasiment pareil.

des series de propreté ou de bouffe sur la 6
de la telerealité et des jeux de plus en plus debile sur la 1 et des series policiere le soir
a la limite quelques nouveauté sur les chaines publique mais rien d'extraordinaire non plus


C'est assez bien résumé ...

Je pense qu'ils auront tout de même un certain public, mais je n'en serai pas.
Le #2075193
Tous les projets communs entre chaines ont été des échecs :

- TPS (TF1, M6, France TV) : absorbé par Canal Sat
- TF6 (chaine commune TF1/M6) : faute d'audience, disparition en 2009

Jamais deux sans trois !
Idem pour Gulli, alliance M6/ France TV et les chaines publiques ont quitté le navire.

Les douze coups de midi et cristina cordula en payant, j'en salive d'avance.

Bref, la réception du salto arrière sera périlleuse, c'est couru d'avance.
Le #2075197
C'est à se demander qui fait ces choix ?
Aucune étude de marché ?

Au moins il y aurait un projet européen, avec les espagnols qui font de très bonnes séries, les nordiques, etc ... Il y aurait une certaine envergure et bien plus de moyens...
Le #2075198
"La plateforme proposera les chaînes des trois groupes en direct et leurs services associés comme le replay"
pourquoi payerais-t-on pour un service qui est "gratuit" (financé par la publicité aujourd'hui.

"ainsi qu'une offre de vidéo à la demande par abonnement payant"
Ca veut dire qu'on va payer un abonnement + le coût de la vidéo à la demande ?


"une offre de catalogue comme Netflix"
puissance 10.... faire de la VOD, ce n'est pas du Netflix
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme