Samsung et Apple visé par une enquête pour le bridage de leurs smartphones en Italie

Le par  |  8 commentaire(s)
iPhone X 04

Le bridage des smartphones par Apple et Samsung entraine diverses enquêtes dans le monde. Récemment, c'est l'Italie qui a annoncé ouvrir une information.

Si la France a annoncé ouvrir une enquête suite à la déclaration d'Apple informant du bridage de ses iPhone suite à des problèmes de batterie. Aujourd'hui c'est l'autorité de la concurrence en Italie qui annonce enquêter sur les smartphones d'Apple et de Samsung.

Apple iPhone X 

1018.5€ sur Amazon* * Prix initial : 1018.5€.

Pour l'autorité, Samsung et Apple ralentiraient volontairement leurs smartphones dans le but d'accélérer le renouvellement du parc des utilisateurs. Il s'agirait "d'une pratique commerciale visant à exploiter les inconvénients de certains composants dans le but de réduire la performance globale du produit et pousser ainsi le consommateur à se tourner vers les nouvelles versions de leurs produits. Les consommateurs sont face à des mises à jour diffusées sur leurs smartphones sans information quant aux conséquences néfastes qu'elles apportent."

L'enquête porte tant sur l'obsolescence programmée que la pratique commerciale trompeuse. Si Apple fait face à divers recours depuis ses déclarations il y a quelques semaines, c'est la première fois que Samsung est également visé.

Complément d'information
  • Samsung vs Apple : l'UE enquête sans plainte formelle
    L'investigation préliminaire menée par les autorités européennes sur les stratégies adoptées par Samsung et Apple dans la guerre des brevets qui les oppose n'a pas été lancée à la demande d'un des deux acteurs.
  • Europe : enquête sur la stratégie de Samsung contre Apple
    Les autorités antitrust européennes réunissent des informations sur Samsung et Apple dans le cadre du litige qui les oppose et de la stratégie du groupe coréen mettant à mal les droits de licence de type FRAND sur ses brevets.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1996717
"Si Apple fait face à divers recours depuis ses déclarations il y a quelques semaines, c'est la première fois que Samsung est également visé."

Et on ouvre pas d'information sans un minimum de doutes sinon de preuves...
Si c'est avéré pour Samsung ça craint du boudin.
Le #1996721
Apple/Samsung : "Ces petites contrariétés anecdotiques seraient-elles oubliées si nous fournissons de la vaseline avec notre smartphone ? "
Le #1996722
j'aimerai bien connaitre ce que l'on reproche à Samsung.
Le #1996723
Ils pourraient aussi viser Microsoft.

L'exemple le plus flagrant était pour Windows Xp.
Quand ils ont sorti le Service Pack 3 à l'époque de la sortie de Vista, Xp s'est pris un ralentissement de 30% dans les dents (alors que les premières beta de ce SP3 laissaient présager un GAIN de près de 30% de ses perfs globales).

Et ça, on peut le vérifier quasiment à la sortie de chacun de leurs Os .
Le #1996725
Le probleme c’est qu’il va être bien difficile de prouver quoi que ce soit devant des tribunaux.
Chaque mise à jour apportant son lot de nouvelles fonctionnalités, ce sera un jeu d’enfant pour leurs avocats justifier que ce sont ces nouvelles fonctions qui ralentissent fatalement les terminaux.

D’autant plus que dans le cas de Samsung, absolument rien n’oblige à faire les màj d’Android.
(Les plus vilains diront « ouais, enfin ... quand on a droit à une mise à jour ! » Mouhahahhah :smile

La meilleure issue que l’on peut espérer à tout ça c’est que les fabricants soient obligés de fournir les màj de sécurité séparément des màj globale de l’OS avec un avertissement sur le calendrier du support technique de chaque version.
Un peu comme sous Windows.
Le #1996766
Elbutcher a écrit :

Le probleme c’est qu’il va être bien difficile de prouver quoi que ce soit devant des tribunaux.
Chaque mise à jour apportant son lot de nouvelles fonctionnalités, ce sera un jeu d’enfant pour leurs avocats justifier que ce sont ces nouvelles fonctions qui ralentissent fatalement les terminaux.

D’autant plus que dans le cas de Samsung, absolument rien n’oblige à faire les màj d’Android.
(Les plus vilains diront « ouais, enfin ... quand on a droit à une mise à jour ! » Mouhahahhah :smile

La meilleure issue que l’on peut espérer à tout ça c’est que les fabricants soient obligés de fournir les màj de sécurité séparément des màj globale de l’OS avec un avertissement sur le calendrier du support technique de chaque version.
Un peu comme sous Windows.


C'est pas en faisant un bench avant puis après une mise à jour ?
Le #1996826
Elbutcher a écrit :

Le probleme c’est qu’il va être bien difficile de prouver quoi que ce soit devant des tribunaux.
Chaque mise à jour apportant son lot de nouvelles fonctionnalités, ce sera un jeu d’enfant pour leurs avocats justifier que ce sont ces nouvelles fonctions qui ralentissent fatalement les terminaux.

D’autant plus que dans le cas de Samsung, absolument rien n’oblige à faire les màj d’Android.
(Les plus vilains diront « ouais, enfin ... quand on a droit à une mise à jour ! » Mouhahahhah :smile

La meilleure issue que l’on peut espérer à tout ça c’est que les fabricants soient obligés de fournir les màj de sécurité séparément des màj globale de l’OS avec un avertissement sur le calendrier du support technique de chaque version.
Un peu comme sous Windows.


« ouais, enfin ... quand on a droit à une mise à jour ! »

Peut-être un peu vilain, mais concerné et n'ayant jamais vu rien venir (à part les app Samsung(dont je n'ai pas l'utilité), parce que pour android...)
Le #1996865
Android et Windows c'est le même problème quand on installe un truc qui touche le système et qui rend "ralentit" et surtout, les processus au démarrage automatique.. Il y a bie"n des tas de choses qui ralentit quelque chose dans l'ordinateur, le boxTV et le smartphone

Mais bon, dans l'informatique, rien n'est parfait.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme