Fraude fiscale : le président de Samsung rend son tablier

Le par Dimitri T.  |  0 commentaire(s) | Source : Reuters - Le Figaro
Logo Samsung

Accusé de fraude fiscale et risquant la prison à vie, Lee Kun-hee vient d'annoncer publiquement sa démission de la présidence du puissant groupe sud-coréen.

Logo SamsungSuite à une enquête judiciaire initiée au mois de janvier dernier, le président de Samsung, Lee Kun-hee, et quatre autres responsables du groupe sud-coréen, dont le vice-président Lee Hak-Soo, ont été inculpés pour fraude fiscale.

Plus de 2,8 milliards d'euros se seraient évaporés pour finir en partie dans les mains des enfants de Lee Kun-hee ou servir à corrompre des membres du gouvernement et hommes politiques influents. Lee Kun-hee risque très gros dans cette affaire. Si sa culpabilité est avérée, il pourrait en effet écoper d'une peine d'emprisonnement à vie.

Lee Kun heeDans une allocution retransmise à la télévision locale et relayée par l'agence de presse Reuters, il a annoncé ce mardi son retrait du groupe : " Je vais démissionner dans la journée de la présidence de Samsung. Cela m'attriste, puisqu'il y a encore beaucoup à faire et une voie à suivre, mais je m'en irai avec toutes les fautes du passé. "

Dans la foulée, Samsung a fait savoir qu'il démantèlera le bureau de planification dont le fonctionnement opaque a été pointé du doigt à plusieurs reprises dans le cadre de financements occultes.
  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire