Galaxy S10 : les écouteurs sans fil Galaxy Buds offerts avec les précommandes ?

Le par  |  2 commentaire(s) Source : SamMobile
Galaxy S10 Galaxy Buds

Samsung pourrait bien offrir de nouveaux écouteurs sans fil Galaxy Buds avec les précommandes pour sa nouvelle gamme de smartphones Galaxy S10.

Le groupe Samsung lancera ses smartphones Galaxy S10 le 20 février prochain lors d'un événement Galaxy Unpacked et les précommandes pourraient démarrer dès le lendemain 21 février.

Les métadonnées de la page Web du teaser de Samsung Russie laissent échapper quelques informations concernant cette phase de précommande, comme par exemple le fait qu'elle est censée durer du 20 février au 7 mars, suggérant une commercialisation dès le 8 mars, date déjà évoquée précédemment.

Et les précommandes des smartphones Galaxy S10 devraient s'accompagner d'un traditionnel petit cadeau incitatif. Il est ici question des nouveaux écouteurs sans fil Galaxy Buds que Samsung devrait aussi annoncer le 20 février.

Galaxy S10 Galaxy Buds

Ces écouteurs pourront en principe profiter de la charge sans fil inversée de 9 Watts repérée (au moins pour le Galaxy S10+) dans les documents de certification de la FCC. Reste à savoir si le cadeau est particulier au marché russe ou s'il sera commun aux autres marchés (le plus probable).

Les Galaxy Buds doivent être proposés à 149 € selon les informations recueillies par Roland Quandt, de Winfuture, qui avait aussi diffusé un rendu des écouteurs et de la charge sans fil inversée.

Et pour rappel, vous pouvez actuellement acquérir en promotion le Galaxy S9 à 469 €, le S9+ à 509 €, le S8+ à 379 € ou encore le Note9 à 609 €.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2050619
900 € le bousin c'est à peine croyable.
Le #2050665
Ces écouteurs ça sort à 10-30 euros de l'usine. Ils peuvent les donner quand ils vendent le téléphone 900 euros ! La fin d'une époque, ils n'ont rien compris chez Apple et Samsung. Il n'y a que Xiaomi qui semble avoir compris le XXIème siècle.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme