Sarkozy et Internet civilisé : droits d'auteur au G8 et G20

Le par Jérôme G.  |  9 commentaire(s)
Sarkozy-voeux-culture

Le président de la République ne s'est pas beaucoup étendu sur le volet du numérique lors de ses vœux au monde de la culture et de la connaissance. Il a annoncé un sommet sur les droits d'auteur en marge du G8 et du G20.

Sarkozy-voeux-cultureLors de la présentation de ses vœux au monde de la culture et de la connaissance, le service minimum a été assuré par Nicolas Sarkozy sur le volet du numérique. Le mot Hadopi n'a même pas été cité. Le chef de l'État s'est juste contenté d'indiquer " qu'il y a eu beaucoup de malentendus " en évoquant la question des droits d'auteur et du numérique.

" On ne peut pas d'un côté consommer comme jamais des images, de la musique, des auteurs, de la création et ne pas assurer le respect du droit de propriété de celui qui a mis toute son émotion, son talent et sa créativité. […] Le jour où on ne rémunère plus la création, on tue la création ", a déclaré Nicolas Sarkozy qui en a appelé à un " Internet civilisé ", sans réellement préciser sa pensée ci ce n'est en faisant le distinguo avec un " Internet régulé ". Une manière beaucoup plus consensuelle d'aborder les choses.

Cet Internet civilisé sera abordé en marge du G8 placé sous la présidence française et qui doit se dérouler en mai à Deauville. " La veille du G8, je réunirai avec l'accord de mes collègues et notamment du président Obama, les grands intervenants de la société du virtuel de chacun des pays du G8. "

Un même sommet sur les droits d'auteur devrait également avoir lieu en marge du G20 à Cannes au mois de novembre 2010.

Lors de son discours, le président français a reconnu le " progrès incontestable " que constitue l'économie du numérique, et a salué le " dynamise des acteurs de l'Internet ". L'heure n'était décidément pas à  la polémique qui naîtra peut-être finalement du manque d'annonces pour ce secteur.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
kerlutinoec offline Hors ligne VIP icone 14040 points
Le #740151
La "création" existait avant que l'on la rémunère !...
Anonyme
Le #740191
C'est sur, un internet civilisé par des gens aussi incompétent que lui je vous laisse imaginer.
Regardez l'état de notre beau pays après 3 ans de civilisation Sarkosiene.
miplou offline Hors ligne Héroïque avatar 836 points
Le #740241
V'la la gueule des préoccupations françaises...
Lemimit offline Hors ligne Héroïque icone 656 points
Le #740271
Quelle gigantesque colique cet inculte des beaux quartiers.
Qu'il commence par pratiquer une politique de civilisé respectueuse des citoyens.
Mais comme il en est incapable il est vraiment temps de s'en débarrasser.

Franchies offline Hors ligne Vétéran icone 1471 points
Le #740291
"Le jour où on ne rémunère plus la création, on tue la création "

"Le jour où on ne rémunère plus la création, seuls ceux qui ont vraiment quelques choses à dire créeront" f'x'd
Sukebe offline Hors ligne VIP icone 7182 points
Le #740321
@Autosuffisance

Les termes sont parfaitement choisi, nous sommes ( le peuple ) colonisé voir en guerre contre les élites richissime.

Suffit de voir à la télé les collabo, ils sont partout, ils font la pluie et le beau temps.

Les Tunisiens sont plus courageux que nous.
Banzai万歳 offline Hors ligne Vétéran avatar 1526 points
Le #740341
Les Tunisiens sont plus courageux que nous.Ah ça oui !!!! et ya pas qu'eux....
phebus offline Hors ligne VIP icone 11509 points
Le #740381
Décidément il n'y a que les droits d'auteurs qui préoccupent notre Président (si si)
La pauvreté, le chômage, etc., bof c'est pas vendeur.
lapopudesrezos offline Hors ligne Vétéran avatar 1988 points
Le #740411
♫ Comment détruire en direct une civilisation au nom de la civilisation ♫

Simple ! Observez faire les machins-président (ou autres) sortis de l'usine à gaz du "système" actuel...

(et notez la présence du drapeau de la CEE, maintenant systématique en arrière-plan dans toutes les apparitions du président ou d'un officiel du gouvernement :eek: , et qui semble mettre un flingue dans les reins ou une main aux fesses du drapeau tricol) (mais ce drapeau est opportunément "croppé" sur beaucoup de photos ; "cachez ce sein que je ne saurais voir" ; quels hypocrites, tout part de là ) .
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire