Science : une bactérie a survécu pendant 3 ans dans l'espace

Le par Mathieu M.  |  2 commentaire(s)
Virgin-Galactic-espace

Des organismes vivants peuvent-ils survivre dans le vide spatial ? Le Japon vient de confirmer une nouvelle fois que dans certains cas, c'est bel et bien possible.

Des scientifiques japonais ont récemment partagé les résultats d'une étude menée à bord de l'ISS sur certaines bactéries. L'idée était ainsi de déterminer s'il était possible qu'une bactérie d'une planète puisse survivre au vide spatial pour contaminer une autre planète.

asteroide 1

Le milieu scientifique s'inquiète ainsi des prochaines missions martiennes et de savoir si l'homme pourrait avoir déjà contaminé le sol martien avec des bactéries étrangères, ou si à l'inverse, les retours de matériel depuis une planète explorée pourrait représenter un risque sanitaire.

Emarth 70 mm Télescope 
82,95€€ sur Amazon* * Prix initial : 82,95€€.

Une bactérie, Deinococcus Radiodurans a ainsi été stockée à l'extérieur de l'ISS pendant une durée de 3 ans par les scientifiques. Pendant cette période, elle a été exposée à des variations de température extrêmes, à un rayonnement UV très important et pourtant, la bactérie a survécu sans aucun problème particulier.

Cette étude conforte ainsi l'idée selon laquelle la vie sur Terre pourrait avoir une origine extraterrestre. Des formes de vie pourraient avoir éclos sur d'autres planètes avant de nous parvenir dans un astéroide. On peut alors imaginer que nous ne serions pas une exception dans l'univers et que la vie est finalement bien plus commune qu'il n'y parait dans l'espace.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
jac00 offline Hors ligne Héroïque avatar 622 points
Le #2106992
Merci pour l'info et notamment les articles sur l'astronomie en général que l'on peut lire sur ce site.

Info intéressante mais peut-être à prendre avec précaution car l'ISS est tout de même protégée par le champ magnétique terrestre...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire