La scission écartée, le Bitcoin reprend des couleurs

Le par  |  11 commentaire(s)
Bitcoin

Il affichait une progression folle depuis le début de l'année, le Bitcoin a finalement rappelé à bon nombre d'utilisateurs que la devise reste une monnaie hautement volatile. Mais ce coup de froid trouve son explication dans le virage que vient de prendre la cryptomonnaie.

Le Bitcoin avait battu un nouveau record de valeur en s'affichant à plus de 3000 dollars il y a quelque temps, mais récemment, le marché a connu un effondrement spectaculaire. Pour la cryptomonnaie, il s'agissait surtout d'un pas en arrière pour mieux affronter l'avenir.

Finalement, le Bitcoin aura échappé au pire et plus aucune scission n'est à l'ordre du jour. Depuis des semaines se profilait l'hypothèse d'une séparation de la devise en deux monnaies distinctes afin notamment d'accélérer la vérification des transactions qui ralentissent depuis l'accroissement des échanges.

bitcoins

Les discussions étaient ainsi lancées pour savoir quelle voie adopter afin de contenter les investisseurs comme les mineurs, l'objectif étant de conserver une cryptodevise avec un fort pouvoir d'attraction pour éviter une décote spectaculaire et une implosion de la bulle du Bitcoin. Deux camps s'opposaient jusqu'ici avec deux options qui laissaient planer le risque d'une scission du bitcoin en deux monnaies avec une échéance attendue au 1er août et un processus alors baptisé "hard fork".

Finalement, la communauté a opté pour un compromis avec l'adoption du support BIP 91 ainsi qu'une mise à jour SegWit2X. Plus de séparation de la devise en vue donc et une stabilité renforcée qui devrait à nouveau permettre au Bitcoin de gagner rapidement en valeur. Actuellement, le Bitcoin est reparti à la hausse pour s'établir au dessus des 2400 dollars.

Les investisseurs les plus pressés vont ainsi pouvoir se remettre à trader le bitcoin grâce aux CFD (contrats sur la différence) comme le font déjà les traders des bourses réglementées, avec beaucoup moins de craintes que ces dernières semaines.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1974546
Je viens de lire un truc et bordel je ne comprends plus rien avec le Bitcoin et compagnie, il me semblait que ça permettait de rendre les éhcanges anonymes sur les darknet (en plus d'avoir un moyen de paiement alternatif pour ceux qui l'accepte).
Or, je suis aller voir sur https://korben.info/ou-acheter-cryptomonnaies-bitcoin-ethereum-zcash-ripple-etc.html et là il nous dit (si on passe par un "broker") que :

"Les processus de validation d'identité sont ultra chiant si vous voulez atteindre des paliers d'achat ou de vente corrects. Faut filer des scans de sa carte d'identité, parfois de sa CB et parfois de sa tronche... Pas le choix".

Il est où l'anonymat là-dedans ? Moi je pensais que le moyen le plus fiable et le plus anonyme de s'en procurer s'était de voir avec quelqu'un que l'on connaît ou de confiance, on le paye en espèce et en échange il nous crédite des bitcoins, ce qui fait que l'échange est quasi intraçable...

Avec la méthode qui sort de mon lien, là je ne me vois pas acheter de la schnouff sur un darknet avec des bitcoins que j'aurais eu grâce à carte d'identité + CB + photo...
Quelqu'un pour m'éclairer ?

Le lien que j'ai mis parle peut-être juste pour les achats légaux ? Ou alors une fois que l'on a des bitcoins personne ne peut savoir comment ils ont été achetés et pour le coup on s'en fout que ça ai été acheté par CB ?
Le #1974552
Subutox a écrit :

Je viens de lire un truc et bordel je ne comprends plus rien avec le Bitcoin et compagnie, il me semblait que ça permettait de rendre les éhcanges anonymes sur les darknet (en plus d'avoir un moyen de paiement alternatif pour ceux qui l'accepte).
Or, je suis aller voir sur https://korben.info/ou-acheter-cryptomonnaies-bitcoin-ethereum-zcash-ripple-etc.html et là il nous dit (si on passe par un "broker") que :

"Les processus de validation d'identité sont ultra chiant si vous voulez atteindre des paliers d'achat ou de vente corrects. Faut filer des scans de sa carte d'identité, parfois de sa CB et parfois de sa tronche... Pas le choix".

Il est où l'anonymat là-dedans ? Moi je pensais que le moyen le plus fiable et le plus anonyme de s'en procurer s'était de voir avec quelqu'un que l'on connaît ou de confiance, on le paye en espèce et en échange il nous crédite des bitcoins, ce qui fait que l'échange est quasi intraçable...

Avec la méthode qui sort de mon lien, là je ne me vois pas acheter de la schnouff sur un darknet avec des bitcoins que j'aurais eu grâce à carte d'identité + CB + photo...
Quelqu'un pour m'éclairer ?

Le lien que j'ai mis parle peut-être juste pour les achats légaux ? Ou alors une fois que l'on a des bitcoins personne ne peut savoir comment ils ont été achetés et pour le coup on s'en fout que ça ai été acheté par CB ?


Cherche pas trop. De tout ce que j'ai lu et testé, voici ce que j'en retire :

- Le Bitcoin ne peut devenir rentable que si tu as un matériel adapté à ta dispo. Et en nombre suffisant (les DataCenter peuvent prétendre à ce genre de chose)

ex : http://www.asrock.com/news/?id=1765

- C'est chiant à mettre en oeuvre pour les profits que cela engendre. Quand tu fais le compte de l'investissement matosse et de l'électricité consommée, t'es perdant. Sauf si tu avais déjà des BtC avant sa flambée
- L'anonymat n'est pas si garanti que cela (le problème des brokers que tu stipules)
- C'est du traiding donc, du risque et il faut savoir ce que tu fais. Ce n'est pas de l'épargne

Perso, j'ai laissé choir il y a quelques mois. D'un autre côté, certains aiment bidouiller dans ce domaine et s'ils ont déjà miné pas mal de BTC, ils sont gagnants... Pour l'instant.

Le #1974554
Et oui, aujourd'hui le bitcoin est un vrai produit financier, donc pour en acheter "facilement", il faut passer par des plateformes d'échange, qui bien sûr prélève des frais. En temps qu'intermédiaires financier, ces plateformes doivent des comptes aux autorités et sont tenus de respecter certaines lois nationales et/ou internationales. D'où un processus de vérification d'identité et détection des fraudes, faux, tentatives de blanchiment ou financement du terrorisme.
Donc passer par ces plateformes enlève toute anonymat. En revanche, le bitcoin n'a jamais été créé dans le but d'être anonyme, c'est plutôt pour s'affranchir de centralisation et de régulation. Par contre c'est paradoxale car maintenant qu'il est populaire et reconnu, les intermédiaires "bancaires" d'autrefois sont remplacés par les plateformes d'échange !

Si tu veux du bitcoin anonymement il y a pas mal de site un peu moins regardant mais en théorie moins sécurisé, ou il faut acheté un portefeuille matériel IRL, ou trouvé un vendeur IRL qui accepte le cash etc...
L'autre solution est à base de carte prépayées ou alors carrément d'acheter des données volées mais donc totalement illégal.

Le #1974556
Ulysse2K a écrit :

Subutox a écrit :

Je viens de lire un truc et bordel je ne comprends plus rien avec le Bitcoin et compagnie, il me semblait que ça permettait de rendre les éhcanges anonymes sur les darknet (en plus d'avoir un moyen de paiement alternatif pour ceux qui l'accepte).
Or, je suis aller voir sur https://korben.info/ou-acheter-cryptomonnaies-bitcoin-ethereum-zcash-ripple-etc.html et là il nous dit (si on passe par un "broker") que :

"Les processus de validation d'identité sont ultra chiant si vous voulez atteindre des paliers d'achat ou de vente corrects. Faut filer des scans de sa carte d'identité, parfois de sa CB et parfois de sa tronche... Pas le choix".

Il est où l'anonymat là-dedans ? Moi je pensais que le moyen le plus fiable et le plus anonyme de s'en procurer s'était de voir avec quelqu'un que l'on connaît ou de confiance, on le paye en espèce et en échange il nous crédite des bitcoins, ce qui fait que l'échange est quasi intraçable...

Avec la méthode qui sort de mon lien, là je ne me vois pas acheter de la schnouff sur un darknet avec des bitcoins que j'aurais eu grâce à carte d'identité + CB + photo...
Quelqu'un pour m'éclairer ?

Le lien que j'ai mis parle peut-être juste pour les achats légaux ? Ou alors une fois que l'on a des bitcoins personne ne peut savoir comment ils ont été achetés et pour le coup on s'en fout que ça ai été acheté par CB ?


Cherche pas trop. De tout ce que j'ai lu et testé, voici ce que j'en retire :

- Le Bitcoin ne peut devenir rentable que si tu as un matériel adapté à ta dispo. Et en nombre suffisant (les DataCenter peuvent prétendre à ce genre de chose)

ex : http://www.asrock.com/news/?id=1765

- C'est chiant à mettre en oeuvre pour les profits que cela engendre. Quand tu fais le compte de l'investissement matosse et de l'électricité consommée, t'es perdant. Sauf si tu avais déjà des BtC avant sa flambée
- L'anonymat n'est pas si garanti que cela (le problème des brokers que tu stipules)
- C'est du traiding donc, du risque et il faut savoir ce que tu fais. Ce n'est pas de l'épargne

Perso, j'ai laissé choir il y a quelques mois.


D'accord merci, disons que j'ai une partie de la réponse.
Par contre je ne compte pas miner, ce que j'aurais voulu c'est en avoir une paire (enfin 0,000...) pour voir si on avait vraiment ce qu'on achetait avec les soit-disant vendeurs fiable.
Mais je vais laisser tomber aussi, trop de prise de tête pour pas grand chose au final.
Le #1974558
Subutox a écrit :

Je viens de lire un truc et bordel je ne comprends plus rien avec le Bitcoin et compagnie, il me semblait que ça permettait de rendre les éhcanges anonymes sur les darknet (en plus d'avoir un moyen de paiement alternatif pour ceux qui l'accepte).
Or, je suis aller voir sur https://korben.info/ou-acheter-cryptomonnaies-bitcoin-ethereum-zcash-ripple-etc.html et là il nous dit (si on passe par un "broker") que :

"Les processus de validation d'identité sont ultra chiant si vous voulez atteindre des paliers d'achat ou de vente corrects. Faut filer des scans de sa carte d'identité, parfois de sa CB et parfois de sa tronche... Pas le choix".

Il est où l'anonymat là-dedans ? Moi je pensais que le moyen le plus fiable et le plus anonyme de s'en procurer s'était de voir avec quelqu'un que l'on connaît ou de confiance, on le paye en espèce et en échange il nous crédite des bitcoins, ce qui fait que l'échange est quasi intraçable...

Avec la méthode qui sort de mon lien, là je ne me vois pas acheter de la schnouff sur un darknet avec des bitcoins que j'aurais eu grâce à carte d'identité + CB + photo...
Quelqu'un pour m'éclairer ?

Le lien que j'ai mis parle peut-être juste pour les achats légaux ? Ou alors une fois que l'on a des bitcoins personne ne peut savoir comment ils ont été achetés et pour le coup on s'en fout que ça ai été acheté par CB ?


Utilisant régulièrement le Bitcoin, permet-moi d'éclairer ta lanterne.

Tout d'abord, le Bitcoin est décentralisé. Cela signifie qu'il n'y a aucune entreprise, association ou communauté derrière. Il n'y a même pas de site officiel. Les utilisateurs n'ont pas de compte. Il y a juste la blockchain, qui est (en gros) le gros livre de compte de tous les utilisateurs de bitcoin, la liste de toutes les transactions. Il faut donc distinguer deux choses :

- La blockchain
- Les "banques" à bitcoin (kraken, bity, ...)

Voici comment fonctionne le bitcoin : tu te créé une adresse. Qu'est-ce que ça veut dire ? Que tu dois générer (si possible aléatoirement) une clef privée et une clef publique. Des sites comme bitaddress peuvent le faire. Attention : cette adresse n'est enregistrée nulle part. Mettons que ton adresse est "pomme". Tu décide d'acheter des bitcoin. Tu n'as aucun enregistrement à faire, il faut simplement que quelqu'un te donne des bitcoins. Moi, j'en ai (mon adresse est "poire"). J'écris donc dans la blockchain "moi, poire, donne 10 bitcoin à pomme".

Mais la blockchain va vérifier. Elle va dire "très bien, poire, mais laisse-moi juste checker si tu possèdes bien tes 10 bitcoins" et elle va analyser TOUTEs les transactions que j'ai effectuées (reçu et donné). La blockchain est en fait la liste ultime de TOUTES les transaction en bitcoin effectuées depuis sa création. Cette validation prend à peu près 10 minutes. Si tout est bon, la blockchain écrit "poire donne 10 bitcoins à pomme".

À partir d'une adresse publique, n'importe qui peut voir toutes les transactions effectuées. En fait, n'importe qui a accès à toutes les transactions jamais effectuées par tous les possesseurs de bitcoin.

Tu te poses les questions : "mais n'est-ce pas risqué ? si tout le monde a accès aux adresses, ne pourrait-on pas écrire de fausses transactions ?" Et non, la clef privée est là pour ça. T'inquiète, niveau sécurité, le bitcoin c'est de la balle.

"mais alors, tout le monde voit ce que je fait avec mes bitcoins !" Et non. La seul chose qu'il voient, c'est ce que fait l'adresse 12hbzKimX8uS75bwZ65jSw5RzNgembcrCg (c'est à ça que ressemble une adresse). Mais je le répète : cette adresse n'est enregistrée nulle part ! Personne ne peut savoir qui se cache derrière une adresse. Il ne faut pas voir une adresse bitcoin comme une adresse email, mais plutôt comme un lieu sur terre donné avec latitude et longitude. Donner de l'argent à l'adresse "pomme", c'est comme envoyer de l'argent à une boîte au lettre situé sur terre, dont la position est donné en latitude et longitude. Toutes les adresses existent déjà, en fait. Des sites comme bitaddress te permettent simplement de piocher aléatoirement parmi les milliards existantes. Si tu donne des bitcoins sur une adresse que personne n'a piochée, la blockchain va quand même effectuer la transaction. Et si quelqu'un, par le plus grand des hasard, tombe sur cette même adresse, il sera surpris de constater qu'il y a déjà un montant dessus.

Donc on résume : il n'y a pas de compte bitcoin. Il n'y a que des adresses, qui peuvent être générées aléatoirement et qui ne sont enregistrée nulle part. Ces adresse sont comme les latitudes et longitudes sur terre : elles existent déjà. Il faut juste que quelqu'un les utilise. Toutes les transactions sont enregistrées et accessible à tous, mais ne pointe que vers une adresse, ce qui ne donne aucune indication sur l'utilisateur.

Si ça t'intéresse, va voir sur youtube les vidéos de Sciences étonnantes et Heu?reka sur le sujet, c'est très bien fait.

Mais c'est quoi cette histoire de vérification d'identité ?

C'est une autre histoire. Tu te dis bien que si tu veux acheter des bitcoins, poster une annonce sur internet n'est pas vraiment pratique. C'est pour cela qu'existe les banques à bitcoin. Ce sont des entreprises qui achètent et vendent des bitcoin. C'est par elles que la majorité des gens (dont moi) passent lorsqu'ils veulent acheter ou vendre des bitcoin. Bien sûr, elles prennent une petite marge sur les achats, faut bien faire tourner la boîte. Et ce sont ELLES qui demande des vérification d'identité.

Exemple fictif : je créé une banque à bitcoin et l'appelle "coincoin" (évidemment je démarre avec, disons, 100 bitcoin). Tu veux acheter des bitcoin et tu passes par moi. Libre à moi de choisir comment tu me paies ! Je peux bien dire "tu me dis ton adresse, on se donne rendez-vous dans un lieu public où tu me donneras l'argent en liquide, après quoi je ferai la transaction". Là, l'anonymat est assuré !

Mais évidemment, c'est pas pratique. Sur Bity (la banque que j'utilise) par exemple, les méthode de paiements sont : virement bancaire, carte de crédit, paypal. Et là, je dois me créer un compte Bity, avec mon nom et mon prénom. Alors oui, quelqu'un qui piraterait les serveurs de Bity aura accès à mes infos, et saura que derrière l'adresse "poire" se cache Jean-Jacque Robichu (c'est pas mon nom, hein). Mais cela n'est pas à cause du système de la blockchain.

Et il se trouve que certaines banques (comme Bity), si tu veux acheter beaucoup de bitcoin, ils te demandent de vérifier ton identité. Mais moi, par exemple, la seule chose que j'ai eu à confirmer, c'est mon adresse email. Et je répète : c'est un compte Bity, que j'utilise pour acheter des bitcoin. Ce n'est pas un compte bitcoin. Bity n'a aucun pouvoir (pas même de consultation) sur mes transactions et mes achats.

En espérant t'avoir éclairé, et d'avoir créé un nouvel adepte de cette fantastique monnaie.
Le #1974578
jujubibi a écrit :

Subutox a écrit :

Je viens de lire un truc et bordel je ne comprends plus rien avec le Bitcoin et compagnie, il me semblait que ça permettait de rendre les éhcanges anonymes sur les darknet (en plus d'avoir un moyen de paiement alternatif pour ceux qui l'accepte).
Or, je suis aller voir sur https://korben.info/ou-acheter-cryptomonnaies-bitcoin-ethereum-zcash-ripple-etc.html et là il nous dit (si on passe par un "broker") que :

"Les processus de validation d'identité sont ultra chiant si vous voulez atteindre des paliers d'achat ou de vente corrects. Faut filer des scans de sa carte d'identité, parfois de sa CB et parfois de sa tronche... Pas le choix".

Il est où l'anonymat là-dedans ? Moi je pensais que le moyen le plus fiable et le plus anonyme de s'en procurer s'était de voir avec quelqu'un que l'on connaît ou de confiance, on le paye en espèce et en échange il nous crédite des bitcoins, ce qui fait que l'échange est quasi intraçable...

Avec la méthode qui sort de mon lien, là je ne me vois pas acheter de la schnouff sur un darknet avec des bitcoins que j'aurais eu grâce à carte d'identité + CB + photo...
Quelqu'un pour m'éclairer ?

Le lien que j'ai mis parle peut-être juste pour les achats légaux ? Ou alors une fois que l'on a des bitcoins personne ne peut savoir comment ils ont été achetés et pour le coup on s'en fout que ça ai été acheté par CB ?


Utilisant régulièrement le Bitcoin, permet-moi d'éclairer ta lanterne.

Tout d'abord, le Bitcoin est décentralisé. Cela signifie qu'il n'y a aucune entreprise, association ou communauté derrière. Il n'y a même pas de site officiel. Les utilisateurs n'ont pas de compte. Il y a juste la blockchain, qui est (en gros) le gros livre de compte de tous les utilisateurs de bitcoin, la liste de toutes les transactions. Il faut donc distinguer deux choses :

- La blockchain
- Les "banques" à bitcoin (kraken, bity, ...)

Voici comment fonctionne le bitcoin : tu te créé une adresse. Qu'est-ce que ça veut dire ? Que tu dois générer (si possible aléatoirement) une clef privée et une clef publique. Des sites comme bitaddress peuvent le faire. Attention : cette adresse n'est enregistrée nulle part. Mettons que ton adresse est "pomme". Tu décide d'acheter des bitcoin. Tu n'as aucun enregistrement à faire, il faut simplement que quelqu'un te donne des bitcoins. Moi, j'en ai (mon adresse est "poire"). J'écris donc dans la blockchain "moi, poire, donne 10 bitcoin à pomme".

Mais la blockchain va vérifier. Elle va dire "très bien, poire, mais laisse-moi juste checker si tu possèdes bien tes 10 bitcoins" et elle va analyser TOUTEs les transactions que j'ai effectuées (reçu et donné). La blockchain est en fait la liste ultime de TOUTES les transaction en bitcoin effectuées depuis sa création. Cette validation prend à peu près 10 minutes. Si tout est bon, la blockchain écrit "poire donne 10 bitcoins à pomme".

À partir d'une adresse publique, n'importe qui peut voir toutes les transactions effectuées. En fait, n'importe qui a accès à toutes les transactions jamais effectuées par tous les possesseurs de bitcoin.

Tu te poses les questions : "mais n'est-ce pas risqué ? si tout le monde a accès aux adresses, ne pourrait-on pas écrire de fausses transactions ?" Et non, la clef privée est là pour ça. T'inquiète, niveau sécurité, le bitcoin c'est de la balle.

"mais alors, tout le monde voit ce que je fait avec mes bitcoins !" Et non. La seul chose qu'il voient, c'est ce que fait l'adresse 12hbzKimX8uS75bwZ65jSw5RzNgembcrCg (c'est à ça que ressemble une adresse). Mais je le répète : cette adresse n'est enregistrée nulle part ! Personne ne peut savoir qui se cache derrière une adresse. Il ne faut pas voir une adresse bitcoin comme une adresse email, mais plutôt comme un lieu sur terre donné avec latitude et longitude. Donner de l'argent à l'adresse "pomme", c'est comme envoyer de l'argent à une boîte au lettre situé sur terre, dont la position est donné en latitude et longitude. Toutes les adresses existent déjà, en fait. Des sites comme bitaddress te permettent simplement de piocher aléatoirement parmi les milliards existantes. Si tu donne des bitcoins sur une adresse que personne n'a piochée, la blockchain va quand même effectuer la transaction. Et si quelqu'un, par le plus grand des hasard, tombe sur cette même adresse, il sera surpris de constater qu'il y a déjà un montant dessus.

Donc on résume : il n'y a pas de compte bitcoin. Il n'y a que des adresses, qui peuvent être générées aléatoirement et qui ne sont enregistrée nulle part. Ces adresse sont comme les latitudes et longitudes sur terre : elles existent déjà. Il faut juste que quelqu'un les utilise. Toutes les transactions sont enregistrées et accessible à tous, mais ne pointe que vers une adresse, ce qui ne donne aucune indication sur l'utilisateur.

Si ça t'intéresse, va voir sur youtube les vidéos de Sciences étonnantes et Heu?reka sur le sujet, c'est très bien fait.

Mais c'est quoi cette histoire de vérification d'identité ?

C'est une autre histoire. Tu te dis bien que si tu veux acheter des bitcoins, poster une annonce sur internet n'est pas vraiment pratique. C'est pour cela qu'existe les banques à bitcoin. Ce sont des entreprises qui achètent et vendent des bitcoin. C'est par elles que la majorité des gens (dont moi) passent lorsqu'ils veulent acheter ou vendre des bitcoin. Bien sûr, elles prennent une petite marge sur les achats, faut bien faire tourner la boîte. Et ce sont ELLES qui demande des vérification d'identité.

Exemple fictif : je créé une banque à bitcoin et l'appelle "coincoin" (évidemment je démarre avec, disons, 100 bitcoin). Tu veux acheter des bitcoin et tu passes par moi. Libre à moi de choisir comment tu me paies ! Je peux bien dire "tu me dis ton adresse, on se donne rendez-vous dans un lieu public où tu me donneras l'argent en liquide, après quoi je ferai la transaction". Là, l'anonymat est assuré !

Mais évidemment, c'est pas pratique. Sur Bity (la banque que j'utilise) par exemple, les méthode de paiements sont : virement bancaire, carte de crédit, paypal. Et là, je dois me créer un compte Bity, avec mon nom et mon prénom. Alors oui, quelqu'un qui piraterait les serveurs de Bity aura accès à mes infos, et saura que derrière l'adresse "poire" se cache Jean-Jacque Robichu (c'est pas mon nom, hein). Mais cela n'est pas à cause du système de la blockchain.

Et il se trouve que certaines banques (comme Bity), si tu veux acheter beaucoup de bitcoin, ils te demandent de vérifier ton identité. Mais moi, par exemple, la seule chose que j'ai eu à confirmer, c'est mon adresse email. Et je répète : c'est un compte Bity, que j'utilise pour acheter des bitcoin. Ce n'est pas un compte bitcoin. Bity n'a aucun pouvoir (pas même de consultation) sur mes transactions et mes achats.

En espérant t'avoir éclairé, et d'avoir créé un nouvel adepte de cette fantastique monnaie.


Ah bin voilà ! Tu aurais pu commencer par là sur l'autre discussion... On y voit certes un peu plus clair. Mais, malheureusement, ca ne fait que confirmer ma vision des choses :

J'aime bien ta métaphore de boite postale anonyme, donc je vais me baser dessus :

Au départ, un système égalitaire longitude et latitude. Chacun sa place, chacun son sous-sol. Il n'y avait qu'à se baisser pour ramasser. Mais les ressources se sont faites rares, forcément. Alors il faut creuser de plus en plus profond. Pour ça, il faut du matosse qui coute cher avec un rendement énergétique suffisant pour être bénéfique et vu que ça fluctue tout le temps, difficile de dire si ce rendement est correct ou non à un instant T.

Et donc des opportunistes bancaires sont venus s'installer en sauveur dés qu'ils ont senti que ça pouvait faire des petits. Vu que la longitude et la latitude n'était plus suffisante, ils ont, eux, joués sur l'altitude, histoire d'être les plus visibles. A grand renfort de planche à billet, ils ont acheté tout le "travail" des boites aux lettres voisines et ont spéculé dessus pour les revendre, avec intérêt, à ceux qui n'ont pas les moyens de remplacer leur pelle par une foreuse en titane ou au petits nouveaux dont l'achat d'une pelle est devenu inutile. Bref, encore des costards derrière des bureaux qui attendent que les pommes tombent du pommier qu'ils contribuent à faire pourrir. Sans rien glander !

Sur le côté technique, j'ai très certainement beaucoup de chose à apprendre, mais sans rentrer là dedans. L'idéologie de départ est quand même vachement déprécié je trouve.

Et force est de constater que les points communs avec l'économie que je qualifierai, peut-être à tord, d'économie "réelle" sont nombreux, peut-être le pseudo-anonymat en moins...

Après appelle ça comme tu veux, du marxisme, du léninisme même si ça te fait plaisir. Mon but n'est aucunement politique ou financier. J'essaye juste de démystifier la chose présentée partout et pour tous comme le graal, le sauvetage de l’économie mondiale.

En tout cas, mes félicitations pour ton décryptage élémentaire. C'est simple, clair et précis.
Le #1974582
A mon avis, l'action de minage et le portefeuille sont anonymes ; c'est dès que l'on veut convertir sa crypto-monnaie en monnaie (euros, dollars, livre, ...) que l'anonymat disparaît chez les brokers...
Le #1974609
jujubibi a écrit :

Subutox a écrit :

Je viens de lire un truc et bordel je ne comprends plus rien avec le Bitcoin et compagnie, il me semblait que ça permettait de rendre les éhcanges anonymes sur les darknet (en plus d'avoir un moyen de paiement alternatif pour ceux qui l'accepte).
Or, je suis aller voir sur https://korben.info/ou-acheter-cryptomonnaies-bitcoin-ethereum-zcash-ripple-etc.html et là il nous dit (si on passe par un "broker") que :

"Les processus de validation d'identité sont ultra chiant si vous voulez atteindre des paliers d'achat ou de vente corrects. Faut filer des scans de sa carte d'identité, parfois de sa CB et parfois de sa tronche... Pas le choix".

Il est où l'anonymat là-dedans ? Moi je pensais que le moyen le plus fiable et le plus anonyme de s'en procurer s'était de voir avec quelqu'un que l'on connaît ou de confiance, on le paye en espèce et en échange il nous crédite des bitcoins, ce qui fait que l'échange est quasi intraçable...

Avec la méthode qui sort de mon lien, là je ne me vois pas acheter de la schnouff sur un darknet avec des bitcoins que j'aurais eu grâce à carte d'identité + CB + photo...
Quelqu'un pour m'éclairer ?

Le lien que j'ai mis parle peut-être juste pour les achats légaux ? Ou alors une fois que l'on a des bitcoins personne ne peut savoir comment ils ont été achetés et pour le coup on s'en fout que ça ai été acheté par CB ?


Utilisant régulièrement le Bitcoin, permet-moi d'éclairer ta lanterne.

Tout d'abord, le Bitcoin est décentralisé. Cela signifie qu'il n'y a aucune entreprise, association ou communauté derrière. Il n'y a même pas de site officiel. Les utilisateurs n'ont pas de compte. Il y a juste la blockchain, qui est (en gros) le gros livre de compte de tous les utilisateurs de bitcoin, la liste de toutes les transactions. Il faut donc distinguer deux choses :

- La blockchain
- Les "banques" à bitcoin (kraken, bity, ...)

Voici comment fonctionne le bitcoin : tu te créé une adresse. Qu'est-ce que ça veut dire ? Que tu dois générer (si possible aléatoirement) une clef privée et une clef publique. Des sites comme bitaddress peuvent le faire. Attention : cette adresse n'est enregistrée nulle part. Mettons que ton adresse est "pomme". Tu décide d'acheter des bitcoin. Tu n'as aucun enregistrement à faire, il faut simplement que quelqu'un te donne des bitcoins. Moi, j'en ai (mon adresse est "poire"). J'écris donc dans la blockchain "moi, poire, donne 10 bitcoin à pomme".

Mais la blockchain va vérifier. Elle va dire "très bien, poire, mais laisse-moi juste checker si tu possèdes bien tes 10 bitcoins" et elle va analyser TOUTEs les transactions que j'ai effectuées (reçu et donné). La blockchain est en fait la liste ultime de TOUTES les transaction en bitcoin effectuées depuis sa création. Cette validation prend à peu près 10 minutes. Si tout est bon, la blockchain écrit "poire donne 10 bitcoins à pomme".

À partir d'une adresse publique, n'importe qui peut voir toutes les transactions effectuées. En fait, n'importe qui a accès à toutes les transactions jamais effectuées par tous les possesseurs de bitcoin.

Tu te poses les questions : "mais n'est-ce pas risqué ? si tout le monde a accès aux adresses, ne pourrait-on pas écrire de fausses transactions ?" Et non, la clef privée est là pour ça. T'inquiète, niveau sécurité, le bitcoin c'est de la balle.

"mais alors, tout le monde voit ce que je fait avec mes bitcoins !" Et non. La seul chose qu'il voient, c'est ce que fait l'adresse 12hbzKimX8uS75bwZ65jSw5RzNgembcrCg (c'est à ça que ressemble une adresse). Mais je le répète : cette adresse n'est enregistrée nulle part ! Personne ne peut savoir qui se cache derrière une adresse. Il ne faut pas voir une adresse bitcoin comme une adresse email, mais plutôt comme un lieu sur terre donné avec latitude et longitude. Donner de l'argent à l'adresse "pomme", c'est comme envoyer de l'argent à une boîte au lettre situé sur terre, dont la position est donné en latitude et longitude. Toutes les adresses existent déjà, en fait. Des sites comme bitaddress te permettent simplement de piocher aléatoirement parmi les milliards existantes. Si tu donne des bitcoins sur une adresse que personne n'a piochée, la blockchain va quand même effectuer la transaction. Et si quelqu'un, par le plus grand des hasard, tombe sur cette même adresse, il sera surpris de constater qu'il y a déjà un montant dessus.

Donc on résume : il n'y a pas de compte bitcoin. Il n'y a que des adresses, qui peuvent être générées aléatoirement et qui ne sont enregistrée nulle part. Ces adresse sont comme les latitudes et longitudes sur terre : elles existent déjà. Il faut juste que quelqu'un les utilise. Toutes les transactions sont enregistrées et accessible à tous, mais ne pointe que vers une adresse, ce qui ne donne aucune indication sur l'utilisateur.

Si ça t'intéresse, va voir sur youtube les vidéos de Sciences étonnantes et Heu?reka sur le sujet, c'est très bien fait.

Mais c'est quoi cette histoire de vérification d'identité ?

C'est une autre histoire. Tu te dis bien que si tu veux acheter des bitcoins, poster une annonce sur internet n'est pas vraiment pratique. C'est pour cela qu'existe les banques à bitcoin. Ce sont des entreprises qui achètent et vendent des bitcoin. C'est par elles que la majorité des gens (dont moi) passent lorsqu'ils veulent acheter ou vendre des bitcoin. Bien sûr, elles prennent une petite marge sur les achats, faut bien faire tourner la boîte. Et ce sont ELLES qui demande des vérification d'identité.

Exemple fictif : je créé une banque à bitcoin et l'appelle "coincoin" (évidemment je démarre avec, disons, 100 bitcoin). Tu veux acheter des bitcoin et tu passes par moi. Libre à moi de choisir comment tu me paies ! Je peux bien dire "tu me dis ton adresse, on se donne rendez-vous dans un lieu public où tu me donneras l'argent en liquide, après quoi je ferai la transaction". Là, l'anonymat est assuré !

Mais évidemment, c'est pas pratique. Sur Bity (la banque que j'utilise) par exemple, les méthode de paiements sont : virement bancaire, carte de crédit, paypal. Et là, je dois me créer un compte Bity, avec mon nom et mon prénom. Alors oui, quelqu'un qui piraterait les serveurs de Bity aura accès à mes infos, et saura que derrière l'adresse "poire" se cache Jean-Jacque Robichu (c'est pas mon nom, hein). Mais cela n'est pas à cause du système de la blockchain.

Et il se trouve que certaines banques (comme Bity), si tu veux acheter beaucoup de bitcoin, ils te demandent de vérifier ton identité. Mais moi, par exemple, la seule chose que j'ai eu à confirmer, c'est mon adresse email. Et je répète : c'est un compte Bity, que j'utilise pour acheter des bitcoin. Ce n'est pas un compte bitcoin. Bity n'a aucun pouvoir (pas même de consultation) sur mes transactions et mes achats.

En espérant t'avoir éclairé, et d'avoir créé un nouvel adepte de cette fantastique monnaie.


Rooo la pavasse, mais nickel, pas chiant à lire.
Pour tout ce qui était définition, "blockchain", les pommes, les poires (et des scoubidou-bidou) ça pas de problème j'avais assimilé ce truc, c'est toute la deuxième partie qui m'a bien servi, sympa ces explications, merci.
J'irais voir Bity de quoi il en retourne, et pourquoi pas directement "La maison du Bitcoin" en passant par Paris.

Et sinon, on est d'accord que je peux (supposons) voir un ami, lui dire "je te donne X euros en liquide, tu me transfert X bitcoin" à partir de rien et démarrer grâce à ça ? (en ayant au préalable créer un portefeuille sur https://blockchain.info/fr/wallet/#/signup par exemple).
Le #1974616
Subutox a écrit :

jujubibi a écrit :

Subutox a écrit :

Je viens de lire un truc et bordel je ne comprends plus rien avec le Bitcoin et compagnie, il me semblait que ça permettait de rendre les éhcanges anonymes sur les darknet (en plus d'avoir un moyen de paiement alternatif pour ceux qui l'accepte).
Or, je suis aller voir sur https://korben.info/ou-acheter-cryptomonnaies-bitcoin-ethereum-zcash-ripple-etc.html et là il nous dit (si on passe par un "broker") que :

"Les processus de validation d'identité sont ultra chiant si vous voulez atteindre des paliers d'achat ou de vente corrects. Faut filer des scans de sa carte d'identité, parfois de sa CB et parfois de sa tronche... Pas le choix".

Il est où l'anonymat là-dedans ? Moi je pensais que le moyen le plus fiable et le plus anonyme de s'en procurer s'était de voir avec quelqu'un que l'on connaît ou de confiance, on le paye en espèce et en échange il nous crédite des bitcoins, ce qui fait que l'échange est quasi intraçable...

Avec la méthode qui sort de mon lien, là je ne me vois pas acheter de la schnouff sur un darknet avec des bitcoins que j'aurais eu grâce à carte d'identité + CB + photo...
Quelqu'un pour m'éclairer ?

Le lien que j'ai mis parle peut-être juste pour les achats légaux ? Ou alors une fois que l'on a des bitcoins personne ne peut savoir comment ils ont été achetés et pour le coup on s'en fout que ça ai été acheté par CB ?


Utilisant régulièrement le Bitcoin, permet-moi d'éclairer ta lanterne.

Tout d'abord, le Bitcoin est décentralisé. Cela signifie qu'il n'y a aucune entreprise, association ou communauté derrière. Il n'y a même pas de site officiel. Les utilisateurs n'ont pas de compte. Il y a juste la blockchain, qui est (en gros) le gros livre de compte de tous les utilisateurs de bitcoin, la liste de toutes les transactions. Il faut donc distinguer deux choses :

- La blockchain
- Les "banques" à bitcoin (kraken, bity, ...)

Voici comment fonctionne le bitcoin : tu te créé une adresse. Qu'est-ce que ça veut dire ? Que tu dois générer (si possible aléatoirement) une clef privée et une clef publique. Des sites comme bitaddress peuvent le faire. Attention : cette adresse n'est enregistrée nulle part. Mettons que ton adresse est "pomme". Tu décide d'acheter des bitcoin. Tu n'as aucun enregistrement à faire, il faut simplement que quelqu'un te donne des bitcoins. Moi, j'en ai (mon adresse est "poire"). J'écris donc dans la blockchain "moi, poire, donne 10 bitcoin à pomme".

Mais la blockchain va vérifier. Elle va dire "très bien, poire, mais laisse-moi juste checker si tu possèdes bien tes 10 bitcoins" et elle va analyser TOUTEs les transactions que j'ai effectuées (reçu et donné). La blockchain est en fait la liste ultime de TOUTES les transaction en bitcoin effectuées depuis sa création. Cette validation prend à peu près 10 minutes. Si tout est bon, la blockchain écrit "poire donne 10 bitcoins à pomme".

À partir d'une adresse publique, n'importe qui peut voir toutes les transactions effectuées. En fait, n'importe qui a accès à toutes les transactions jamais effectuées par tous les possesseurs de bitcoin.

Tu te poses les questions : "mais n'est-ce pas risqué ? si tout le monde a accès aux adresses, ne pourrait-on pas écrire de fausses transactions ?" Et non, la clef privée est là pour ça. T'inquiète, niveau sécurité, le bitcoin c'est de la balle.

"mais alors, tout le monde voit ce que je fait avec mes bitcoins !" Et non. La seul chose qu'il voient, c'est ce que fait l'adresse 12hbzKimX8uS75bwZ65jSw5RzNgembcrCg (c'est à ça que ressemble une adresse). Mais je le répète : cette adresse n'est enregistrée nulle part ! Personne ne peut savoir qui se cache derrière une adresse. Il ne faut pas voir une adresse bitcoin comme une adresse email, mais plutôt comme un lieu sur terre donné avec latitude et longitude. Donner de l'argent à l'adresse "pomme", c'est comme envoyer de l'argent à une boîte au lettre situé sur terre, dont la position est donné en latitude et longitude. Toutes les adresses existent déjà, en fait. Des sites comme bitaddress te permettent simplement de piocher aléatoirement parmi les milliards existantes. Si tu donne des bitcoins sur une adresse que personne n'a piochée, la blockchain va quand même effectuer la transaction. Et si quelqu'un, par le plus grand des hasard, tombe sur cette même adresse, il sera surpris de constater qu'il y a déjà un montant dessus.

Donc on résume : il n'y a pas de compte bitcoin. Il n'y a que des adresses, qui peuvent être générées aléatoirement et qui ne sont enregistrée nulle part. Ces adresse sont comme les latitudes et longitudes sur terre : elles existent déjà. Il faut juste que quelqu'un les utilise. Toutes les transactions sont enregistrées et accessible à tous, mais ne pointe que vers une adresse, ce qui ne donne aucune indication sur l'utilisateur.

Si ça t'intéresse, va voir sur youtube les vidéos de Sciences étonnantes et Heu?reka sur le sujet, c'est très bien fait.

Mais c'est quoi cette histoire de vérification d'identité ?

C'est une autre histoire. Tu te dis bien que si tu veux acheter des bitcoins, poster une annonce sur internet n'est pas vraiment pratique. C'est pour cela qu'existe les banques à bitcoin. Ce sont des entreprises qui achètent et vendent des bitcoin. C'est par elles que la majorité des gens (dont moi) passent lorsqu'ils veulent acheter ou vendre des bitcoin. Bien sûr, elles prennent une petite marge sur les achats, faut bien faire tourner la boîte. Et ce sont ELLES qui demande des vérification d'identité.

Exemple fictif : je créé une banque à bitcoin et l'appelle "coincoin" (évidemment je démarre avec, disons, 100 bitcoin). Tu veux acheter des bitcoin et tu passes par moi. Libre à moi de choisir comment tu me paies ! Je peux bien dire "tu me dis ton adresse, on se donne rendez-vous dans un lieu public où tu me donneras l'argent en liquide, après quoi je ferai la transaction". Là, l'anonymat est assuré !

Mais évidemment, c'est pas pratique. Sur Bity (la banque que j'utilise) par exemple, les méthode de paiements sont : virement bancaire, carte de crédit, paypal. Et là, je dois me créer un compte Bity, avec mon nom et mon prénom. Alors oui, quelqu'un qui piraterait les serveurs de Bity aura accès à mes infos, et saura que derrière l'adresse "poire" se cache Jean-Jacque Robichu (c'est pas mon nom, hein). Mais cela n'est pas à cause du système de la blockchain.

Et il se trouve que certaines banques (comme Bity), si tu veux acheter beaucoup de bitcoin, ils te demandent de vérifier ton identité. Mais moi, par exemple, la seule chose que j'ai eu à confirmer, c'est mon adresse email. Et je répète : c'est un compte Bity, que j'utilise pour acheter des bitcoin. Ce n'est pas un compte bitcoin. Bity n'a aucun pouvoir (pas même de consultation) sur mes transactions et mes achats.

En espérant t'avoir éclairé, et d'avoir créé un nouvel adepte de cette fantastique monnaie.


Rooo la pavasse, mais nickel, pas chiant à lire.
Pour tout ce qui était définition, "blockchain", les pommes, les poires (et des scoubidou-bidou) ça pas de problème j'avais assimilé ce truc, c'est toute la deuxième partie qui m'a bien servi, sympa ces explications, merci.
J'irais voir Bity de quoi il en retourne, et pourquoi pas directement "La maison du Bitcoin" en passant par Paris.

Et sinon, on est d'accord que je peux (supposons) voir un ami, lui dire "je te donne X euros en liquide, tu me transfert X bitcoin" à partir de rien et démarrer grâce à ça ?


Bien sûr ! Mais tu peux aussi kidnapper sa famille et demander une rançon, ça marche bien aussi.
Le #1974617
Subutox a écrit :

jujubibi a écrit :

Subutox a écrit :

Je viens de lire un truc et bordel je ne comprends plus rien avec le Bitcoin et compagnie, il me semblait que ça permettait de rendre les éhcanges anonymes sur les darknet (en plus d'avoir un moyen de paiement alternatif pour ceux qui l'accepte).
Or, je suis aller voir sur https://korben.info/ou-acheter-cryptomonnaies-bitcoin-ethereum-zcash-ripple-etc.html et là il nous dit (si on passe par un "broker") que :

"Les processus de validation d'identité sont ultra chiant si vous voulez atteindre des paliers d'achat ou de vente corrects. Faut filer des scans de sa carte d'identité, parfois de sa CB et parfois de sa tronche... Pas le choix".

Il est où l'anonymat là-dedans ? Moi je pensais que le moyen le plus fiable et le plus anonyme de s'en procurer s'était de voir avec quelqu'un que l'on connaît ou de confiance, on le paye en espèce et en échange il nous crédite des bitcoins, ce qui fait que l'échange est quasi intraçable...

Avec la méthode qui sort de mon lien, là je ne me vois pas acheter de la schnouff sur un darknet avec des bitcoins que j'aurais eu grâce à carte d'identité + CB + photo...
Quelqu'un pour m'éclairer ?

Le lien que j'ai mis parle peut-être juste pour les achats légaux ? Ou alors une fois que l'on a des bitcoins personne ne peut savoir comment ils ont été achetés et pour le coup on s'en fout que ça ai été acheté par CB ?


Utilisant régulièrement le Bitcoin, permet-moi d'éclairer ta lanterne.

Tout d'abord, le Bitcoin est décentralisé. Cela signifie qu'il n'y a aucune entreprise, association ou communauté derrière. Il n'y a même pas de site officiel. Les utilisateurs n'ont pas de compte. Il y a juste la blockchain, qui est (en gros) le gros livre de compte de tous les utilisateurs de bitcoin, la liste de toutes les transactions. Il faut donc distinguer deux choses :

- La blockchain
- Les "banques" à bitcoin (kraken, bity, ...)

Voici comment fonctionne le bitcoin : tu te créé une adresse. Qu'est-ce que ça veut dire ? Que tu dois générer (si possible aléatoirement) une clef privée et une clef publique. Des sites comme bitaddress peuvent le faire. Attention : cette adresse n'est enregistrée nulle part. Mettons que ton adresse est "pomme". Tu décide d'acheter des bitcoin. Tu n'as aucun enregistrement à faire, il faut simplement que quelqu'un te donne des bitcoins. Moi, j'en ai (mon adresse est "poire"). J'écris donc dans la blockchain "moi, poire, donne 10 bitcoin à pomme".

Mais la blockchain va vérifier. Elle va dire "très bien, poire, mais laisse-moi juste checker si tu possèdes bien tes 10 bitcoins" et elle va analyser TOUTEs les transactions que j'ai effectuées (reçu et donné). La blockchain est en fait la liste ultime de TOUTES les transaction en bitcoin effectuées depuis sa création. Cette validation prend à peu près 10 minutes. Si tout est bon, la blockchain écrit "poire donne 10 bitcoins à pomme".

À partir d'une adresse publique, n'importe qui peut voir toutes les transactions effectuées. En fait, n'importe qui a accès à toutes les transactions jamais effectuées par tous les possesseurs de bitcoin.

Tu te poses les questions : "mais n'est-ce pas risqué ? si tout le monde a accès aux adresses, ne pourrait-on pas écrire de fausses transactions ?" Et non, la clef privée est là pour ça. T'inquiète, niveau sécurité, le bitcoin c'est de la balle.

"mais alors, tout le monde voit ce que je fait avec mes bitcoins !" Et non. La seul chose qu'il voient, c'est ce que fait l'adresse 12hbzKimX8uS75bwZ65jSw5RzNgembcrCg (c'est à ça que ressemble une adresse). Mais je le répète : cette adresse n'est enregistrée nulle part ! Personne ne peut savoir qui se cache derrière une adresse. Il ne faut pas voir une adresse bitcoin comme une adresse email, mais plutôt comme un lieu sur terre donné avec latitude et longitude. Donner de l'argent à l'adresse "pomme", c'est comme envoyer de l'argent à une boîte au lettre situé sur terre, dont la position est donné en latitude et longitude. Toutes les adresses existent déjà, en fait. Des sites comme bitaddress te permettent simplement de piocher aléatoirement parmi les milliards existantes. Si tu donne des bitcoins sur une adresse que personne n'a piochée, la blockchain va quand même effectuer la transaction. Et si quelqu'un, par le plus grand des hasard, tombe sur cette même adresse, il sera surpris de constater qu'il y a déjà un montant dessus.

Donc on résume : il n'y a pas de compte bitcoin. Il n'y a que des adresses, qui peuvent être générées aléatoirement et qui ne sont enregistrée nulle part. Ces adresse sont comme les latitudes et longitudes sur terre : elles existent déjà. Il faut juste que quelqu'un les utilise. Toutes les transactions sont enregistrées et accessible à tous, mais ne pointe que vers une adresse, ce qui ne donne aucune indication sur l'utilisateur.

Si ça t'intéresse, va voir sur youtube les vidéos de Sciences étonnantes et Heu?reka sur le sujet, c'est très bien fait.

Mais c'est quoi cette histoire de vérification d'identité ?

C'est une autre histoire. Tu te dis bien que si tu veux acheter des bitcoins, poster une annonce sur internet n'est pas vraiment pratique. C'est pour cela qu'existe les banques à bitcoin. Ce sont des entreprises qui achètent et vendent des bitcoin. C'est par elles que la majorité des gens (dont moi) passent lorsqu'ils veulent acheter ou vendre des bitcoin. Bien sûr, elles prennent une petite marge sur les achats, faut bien faire tourner la boîte. Et ce sont ELLES qui demande des vérification d'identité.

Exemple fictif : je créé une banque à bitcoin et l'appelle "coincoin" (évidemment je démarre avec, disons, 100 bitcoin). Tu veux acheter des bitcoin et tu passes par moi. Libre à moi de choisir comment tu me paies ! Je peux bien dire "tu me dis ton adresse, on se donne rendez-vous dans un lieu public où tu me donneras l'argent en liquide, après quoi je ferai la transaction". Là, l'anonymat est assuré !

Mais évidemment, c'est pas pratique. Sur Bity (la banque que j'utilise) par exemple, les méthode de paiements sont : virement bancaire, carte de crédit, paypal. Et là, je dois me créer un compte Bity, avec mon nom et mon prénom. Alors oui, quelqu'un qui piraterait les serveurs de Bity aura accès à mes infos, et saura que derrière l'adresse "poire" se cache Jean-Jacque Robichu (c'est pas mon nom, hein). Mais cela n'est pas à cause du système de la blockchain.

Et il se trouve que certaines banques (comme Bity), si tu veux acheter beaucoup de bitcoin, ils te demandent de vérifier ton identité. Mais moi, par exemple, la seule chose que j'ai eu à confirmer, c'est mon adresse email. Et je répète : c'est un compte Bity, que j'utilise pour acheter des bitcoin. Ce n'est pas un compte bitcoin. Bity n'a aucun pouvoir (pas même de consultation) sur mes transactions et mes achats.

En espérant t'avoir éclairé, et d'avoir créé un nouvel adepte de cette fantastique monnaie.


Rooo la pavasse, mais nickel, pas chiant à lire.
Pour tout ce qui était définition, "blockchain", les pommes, les poires (et des scoubidou-bidou) ça pas de problème j'avais assimilé ce truc, c'est toute la deuxième partie qui m'a bien servi, sympa ces explications, merci.
J'irais voir Bity de quoi il en retourne, et pourquoi pas directement "La maison du Bitcoin" en passant par Paris.

Et sinon, on est d'accord que je peux (supposons) voir un ami, lui dire "je te donne X euros en liquide, tu me transfert X bitcoin" à partir de rien et démarrer grâce à ça ? (en ayant au préalable créer un portefeuille sur https://blockchain.info/fr/wallet/#/signup par exemple).


"je peux (supposons) voir un ami, lui dire "je te donne X euros en liquide, tu me transfert X bitcoin" "
=>Oui, c'est comme ça que tu peux t'approvisionner "anonymement" : tu peux toujours échanger avec n'importe qui contre du cash. Cf aussi https://bitcoin-otc.com/ par exemple
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]