SeaBubbles : les premiers taxis ne voleront pas sur la Seine mais sur le Léman

Le par  |  0 commentaire(s)
Sea Bubble 2

Des Bubbles de SeaBubbles sur la Seine… ce ne sera finalement pas pour tout de suite. Un changement de ville pilote au profit de Genève.

Après un prototype d'une Bubble testé en juin, les essais n'iront pas plus loin sur la Seine. Face aux contraintes administratives et réglementaires, SeaBubbles renonce à son expérimentation parisienne. Paris ne servira pas de ville pilote au projet. Ce sera la Suisse avec Genève et le lac Léman.

Le coût du Dock pour accueillir les Bubbles et avec une autonomie de production électrique, ou encore la limitation de vitesse trop basse sur la Seine ont scellé les espoirs d'une expérimentation rapide à Paris. Pour autant, le projet dans la capitale française n'est pas abandonné.

Entièrement électrique, la Bubble se déplace en autonomie lors de ses trajets et se recharge au Dock quand des passagers débarquent ou embarquent. Quand la Bubble atteint la vitesse de 10 km/h, elle s'élève grâce à la technologie à foils (ailes immergées) de l'hydroptère et vole à 30 km/h et 50 cm sur la surface de l'eau.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]