Sécurité au travail : quand les technologies accélèrent le retour à une activité professionnelle « normale »

Le par GlobeNewswire  |  0 commentaire(s)

La crise sanitaire que nous avonsconnueces deniers mois aura indiscutablement changé les règles du jeu et amené les entreprises à repenser leur organisation et leur mode de travail. Dans ce contexte, le retour des équipes au sein des bureaux, ...

La crise sanitaire que nous avons connue ces deniers mois aura indiscutablement changé les règles du jeu et amené les entreprises à repenser leur organisation et leur mode de travail. Dans ce contexte, le retour des équipes au sein des bureaux, des usines ou encore des clients dans les magasins est aujourd’hui un défi majeur que les entreprises se doivent de relever, tout en garantissant une parfaite sécurité à leurs collaborateurs. Mais comment faire pour transformer rapidement son organisation et intégrer tous les principes de précaution sanitaire tels que le port d’équipements ou le respect de la distanciation sociale ? Cette question appelle une réponse opérationnelle rapide.

Miser sur les technologies pour accompagner le changement

L’utilisation des nouvelles technologies semble aujourd’hui offrir une réponse pertinente pour sécuriser le retour des équipes au sein de l’entreprise. Ainsi, les fortes avancées réalisées en matière de reconnaissance d’image, d’Intelligence Artificielle ou encore de machine learning sont désormais de réels atouts. Il s’agit ici de combiner ces différentes technologies pour répondre à des cas d’usage qui permettent de contrôler le respect du port des équipements obligatoires ou encore le comportement de personnes présentes dans un espace donné : distance de sécurité minimale, nombre de personnes dans un espace, contrôle d’accès dans certaines zones interdites, etc.

Jouer avant tout la carte de la prévention et de la sécurité

L’objectif est de mettre en place une organisation garantissant la sécurité des collaborateurs. Il ne s’agit pas de déployer des systèmes intrusifs qui pourraient recueillir des informations personnelles, mais seulement de traiter des données spécifiques captées par vidéo et anonymisées. Ainsi, à titre d’exemple, un collaborateur détecté dans un espace sera représenté à l’écran par un simple « squelette ». N’oublions pas que le succès d’un tel dispositif doit avant tout être basé sur la confiance et respecter en tout point les directives du RGPD en matière de traitement de données.

Une fois les données traitées et analysées, il sera alors possible de créer des seuils d’alerte et de communiquer en temps réel auprès des équipes concernées. Cela peut être fait au travers de différents canaux comme les SMS ou encore par mail pour les personnes présentes au sein d’une salle de réunion. L’idée est donc d’offrir une information transparente et rapide au travers de tous les moyens d’alerte possibles afin de permettre aux collaborateurs de prendre les mesures nécessaires. En matière de gouvernance d’entreprise, il sera alors possible d’analyser a posteriori le déroulement d’une journée, d’une semaine, et plus si nécessaire, afin d’engager le dialogue dans l’entreprise et d’adapter les solutions mises en place.

À travers ces différents éléments, il apparait donc que le retour des équipes dans leur environnement de travail puisse être grandement simplifié grâce à la technologie. Une nouvelle fois, la reconnaissance vidéo couplée à l’Intelligence Artificielle et au Machine Learning démontre sa capacité à répondre à de nouveaux usages.

Baptiste Duriez – Responsable de l’offre Innovation & Partner chez delaware France

Source(s) : delaware

Complément d'information
Vos commentaires
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme