Sélection 2006 des meilleurs produits High Tech, jeux vidéo

Le par Ghislain J.  |  2 commentaire(s)
Article n° 293 - Sélection 2006 des meilleurs produits High Tech, jeux vidéo et logiciel de GNT (120*120)

Voici la sélection 2006-2007 de GNT. Toute notre équipe, du modérateur au newseur en passant par les chefs de rubrique, les rédacteurs de dossier, le développeur, tous se sont réunis pour créer ce dossier qui comprend une sélection de produits high tech, de jeux vidéo et de logiciel, certains payants, d'autres non... Bonne lecture !

Introduction

GNT new Logo

L’ensemble de l’équipe vous propose de connaitre sa sélection 2006, les meilleurs produits sélectionnés par toute la rédaction, des newseurs en passant par les rédacteurs de dossier, les modérateurs du forum et les chefs de rubrique. Ce dossier se veut à l’image de nos lecteurs et de notre équipe, des personnes qui ne sont pas forcément des professionnels, ni des spécialistes, mais tous des passionnés.

L'année 2006 a été un tournant pour GNT, qui a conservé ses valeurs de professionnalisme et de sérieux : l'ouverture des nouvelles sections Jeux Vidéo et Hardware a contribué à son succès, en s'ouvrant vers de nouveaux publics.

Cette sélection 2006 fut un véritable challenge, mais menée avec succès, montrant ainsi que l'équipe de GNT reste formidable et solidaire bien qu'elle soit très vaste. Je tiens à remercier Nathalie, chef de rubrique jeux vidéo et Cédric, chef de la rubrique logiciel, qui m’ont aidé à la réalisation de ce projet. Mais aussi tous les participants de cette sélection qui m'ont donné de leur temps précieux pour sa rédaction.

La sélection est composée d'un logiciel, d'un produit high tech et d'un jeu vidéo au minimum, mais certains de nos newseurs inspirés vous proposent une sélection plus importante. Je prendrai en exemple Alain L. qui nous a écrit une sélection parfaitement complète.


L'ensemble de l'équipe Génération NT est fière de vous souhaiter de très bonnes fêtes.

Les participants au dossier :

Chefs de rubrique :

  • Nathalie M.
  • Cédric B.

Newseurs jeux vidéo :

  • Ghislain J.
  • Sebastien C.
  • Alain L.
  • Fabien H.
  • Christophe B.
  • Thibaud H.

Newseurs Logiciel et Matériel :

  • Dimitri T.
  • Christian D.
  • Toviraaj A.

Newseur Polyvalent :

  • Clément D.

Rédacteurs de dossiers :

  • Franck P.
  • Mathieu D.
  • Simon T.

Développeur :

  • Pierre C. (Alias Inward)


Modérateurs :

  • Alain V. (Alias Moustache 77)
  • Christelle B. (Alias MrsDallara)


La sélection de Nathalie M.

Nathalie M. : Chef de Rubrique jeux vidéo.


  • Logiciel : Windows Live Messenger

Expérience perso : Le bon vieux MSN s'est enfin doté d'options pratiques ! Dont les dossiers de partage, idéal pour se faire passer des photos au lieu de les envoyer une par une. Il avait besoin d'une bonne touche de modernité, c'est chose faite. Vivement de nouvelles améliorations !

Les plus : Pratique, intuitif, clair...
Les moins : Les déconnexions intempestives, les bugs qui surviennent sans qu'on s'en aperçoive...

Accéder directement au test et Télécharger WLM


  • Matériel : Nintendo Wii

Expérience perso : Même après des heures et des heures passées dessus, elle ne me lasse pas. C'est toujours avec grand plaisir que je la retrouve en dehors des tests pour GNT. Les soirées Wii entre amis sont toujours aussi sympa. Avec elle, on joue de nouveau pour le fun.

Les plus : Plutôt jolie et discrète à coté de la télé, touche les moins gamer d'entre tous, suscite des heures de plaisir...
Les moins : tous les jeux ne sont pas forcément adaptés à ce nouveau système de jeu. Attention aux déceptions.

Accéder directement au test


  • Matériel : Lecteur MP3 Samsung YP-F1 ZW

Lecteur MP3 Samsung YP-F1 ZW - img 1Expérience perso : Un petit cadeau personnel. Au même niveau, on trouve le Creative que tout le monde possède. Alors pour changer, le Samsung est parfait. Coque interchangeable, écran simple (pour écouter de la musique pas besoin de grand écran couleur...), petite taille, léger, clip... C'est le lecteur qu'il me fallait pour m'accompagner partout. Pour mon utilisation, il est idéal.

Les plus : Très simple : musique, radio et microphone. Son style et ses coques interchangeables. Son prix (130 € au mois de mai).
Les moins : Sa batterie est rechargeable sur PC via USB. L'adaptateur secteur est en plus.

Consulter les Prix

  • Jeu Vidéo : The Legend of Zelda : Twilight Princess

Expérience perso : Il n'aura pas déçu lors de sa sortie. On a retrouvé notre Link fidèle à lui-même, un univers qui nous berce depuis plus de 10 ans. Ajoutez à tout ceci le nouveau gameplay rendu par la Wii et vous obtenez un cocktail parfait pour passer un vrai bon moment en compagnie d'un jeu.

Les plus : L'univers fidèle, une aventure prenante, des nouveautés...
Les moins : Je n'en ai pas vu...

Accéder directement au test et Consulter les prix


  • Jeu Vidéo : Call of Duty 3 : en marche vers Paris

Expérience perso : Depuis que j'ai découvert le premier, je n'ai plus jamais cessé d'y jouer. Quelle déception par contre de ne pas avoir encore la version PC ! Celle sur Wii enlève le gros plaisir des parties en multi. Reste la version 360... Viser le casque de l'ennemi en pleine forêt, conduire un char, lancer une grenade et délivrer Paris, quel bonheur !

Les plus : On ne se lasse pas de CoD !
Les moins : pas encore de version PC, jouabilité pas évidente sur la Wii

Accéder directement au test et Consulter les prix




La sélection de Cédric B.

Cédric B. : Chef de Rubrique Logiciel et Matériel


  • Logiciel : GAIMArticle n° 92   Jabber, logiciels et protocole   Gaim (250*200)


Expérience perso : J'utilise GAIM depuis de nombreux mois pour une utilisation personnelle comme professionnelle et j'en suis globalement très satisfait. Multi-protocoles et multi-plate-formes, ce logiciel de messagerie instantanée évite de lancer plusieurs clients différents - Yahoo Messenger, Windows Live Messenger, etc. - pour rester en contact avec sa liste d'amis/collègues de travail.

Les plus : Tout-en-un, rapide et sans publicité.
Les moins : Problèmes de synchronisation possibles avec WLM.


  • Matériel : Ecran BenQ FP91G X 19 pouces


Expérience perso : Un très bel écran LCD pour un rapport qualité/prix indéniable (environ 320 euros à son achat début 2006). Les fonctions de réglages sont basiques mais suffisent à une utilisation quotidienne intensive et multiple. Emballage protecteur et notice d'utilisation claire.

Les plus : Sobre, prix attractif, temps de réponse de 4ms.
Les moins : Pied pas évident à encastrer.


  • Jeu Vidéo : Trackmania Nations ESWC


Trackmania Nations ESWCExpérience perso : Un jeu en réseau très fun pour tout amateur de course automobile. Nadeo a fait très fort en proposant gratuitement ce jeu complet. Trackmania Nations ESWC est un jeu addictif dont la durée de vie est non mesurable tant l'éditeur de niveau peut vous amener sur des circuits totalement différents. Entre les rampes, les loopings, les sauts vertigineux ou tout simplement les classiques chicanes, épingles et autres grandes courbes se resserrant soudainement, TMN peut plaire à tout type de conducteur, qu'il soit pilote ou cascadeur.

Les plus : Près de 2 millions de joueurs en réseau dans le monde entier, création de serveur aisée, éditeur de niveau, personnalisation des véhicules.
Les moins : Non-compatibilité avec WINE, présence de StarForce.



La sélection de Ghislain J.

Ghislain J. : Newseur section jeux vidéo


  • Matériel : Lecteur MP3 Creative Zen Vision : M

Creative Vision M

 

Expérience perso : depuis que je me le suis offert, j'en suis vraiment content. Il est d'une capacité raisonnable pour un lecteur qui peut lire les Divx (30 Go). Les mises à jour sont fréquentes. Le micro logiciel évolue constamment : ajout de nouveaux codecs audio/vidéo, résolutions de bugs et tout ce que peut apporter une mise à jour. La lecture des vidéos est parfaite et l'écoute de la musique de très bonne qualité. Chose pratique, on peut regarder ses photos tout en écoutant de la musique.

Les plus : le prix bien placé (environ 275€), nombreux codecs vidéo fournis, mises à jour fréquentes.
Les moins : peu d'accessoires vendus, pas de possibilité d'enregistrer la télévision, beaucoup plus épais qu'un Ipod.

Comparer les prix du Zen Vision : M


  • Jeu Vidéo :  Silverfall

Silverfall : Patch 1.12 (120x119)Expérience perso : un des premiers jeux hack’n’slash de l’éditeur français Montecristo, à qui on doit City Life et la série des Fire Département. Le jeu est doté de graphismes proches des autres jeux du développeur mais requiert une configuration haut de gamme. Le jeu est vraiment très bien avec quelques nouveautés. La gestion de la difficulté est également parfaite : si vous la trouvez trop relevée, c'est moi qui ai demandé à ce qu'elle soit augmentée au cours de la session de tests. Les temps de chargements sont corrects.

Les plus : je suis dans les crédits du jeu, une production Made In France, graphisme, difficultés, …
Les moins : pas assez de races et de professions, nécessite une configuration musclée. 


  • Logiciel : Windows Live One Care.


Windows Live OneCareExpérience perso : ayant accès au betatest de Microsoft, j'ai décidé de tester Windows Live One Care, qui est le premier antivirus de Microsoft. Le passé de Microsoft en matière de sécurité ne plaidant pas en sa faveur, je dois avouer que j'avais quelques a priori négatifs. En réalité l’antivirus se révèle correct et suffisant pour quelqu’un de vigilant et qui n’a pas besoin du top de la sécurité. Toutefois, certaines implantations de Microsoft ne sont pas toujours très utiles, comme l’optimisation.

Les plus : correct, efficace, configuration facile, menu clair et explications détaillées de ce que fait Windows Live One Care.
Les moins : assez lent, optimisations inutiles et lourdes.



La sélection de Sebastien C.

Sébastion C. : Newseur jeux vidéo


  • Logiciel : Mozilla Thunderbird


Expérience Perso : Passer d'une foule de webmail pour gérer mes différentes adresses à Thunderbird a été un réel plaisir. L'interface est simple, intuitive et permet de nombreux réglages notamment pour le filtrage des spams, ou simplement éviter de rapatrier tous les courriers du serveur. Enfin l'agrégateur RSS permet de rester accroché au fil de l'information sans avoir à fouiller à chaque site les mises à jour manuellement. Un tout en un appréciable, et libre.

Les plus : Logiciel gratuit, issu de la communauté libre, efficace
Les moins : En cherchant vraiment, peut-être certains filtrages qui pourraient être proposés par défaut.



  • Matériel : Intel Core 2 Duo


Expérience perso : Malheureusement son prix est encore élevé et mon seul contact s'est fait au travers de benchmark ou lors de la coupe du monde à Bercy. Mais son architecture est exceptionnelle et la montée en puissance qui accompagne les poussées de fréquence vraiment impressionnante, on se croirait revenu quelques année en arrière à la course au gigahertz. Avec la baisse de tarifs annoncée pour 2007 voilà un processeur très prometteur.


Les plus :
Nouvelle architecture qui optimise les performances quelque soit la plate-forme (16/32 bits), potentiel d'overclocking
Les moins : Prix encore élevé, chipsets nVidia pas encore au top


  • Jeu Vidéo : Trackmania Nations


Expérience perso : Finaliste national du trophée Fnac et organisateur de tournoi j'ai eu la chance de côtoyer les meilleurs joueurs nationaux et mondiaux et je peux assurer que Trackmania Nations est un jeu exceptionnel. En dépit de sa gratuité, le titre est un modèle de gameplay accessible sans pour autant empêcher la performance dans les compétitions. Un merveilleux cadeau offert par Nadeo à tous les joueurs du monde entier.


Les plus : Un jeu gratuit, gameplay excellent, richesse de la communauté online
Les moins : Faible variété de décors, menus un peu simplistes


 



La sélection de Alain L.

Alain L : Newseur section jeux vidéo

  • Matériel : Intel Core 2 Duo (E6600)


Expérience perso : Après avoir longuement dominé le secteur des processeurs informatiques, la firme américaine s’est faite violemment bousculée par son homologue américain, en la personne d’AMD. Que ce soit par l’intermédiaire des instructions 64 bits ou encore des processeurs à double cœurs la firme a véritablement chamboulé le paysage informatique.

Mais Intel, fier de son histoire n’a pas vraiment dit son dernier mot et nous prouve aujourd’hui à tous et toutes qu’elle a le cœur et la force de s’imposer une nouvelle fois. L’arrivée des processeurs Core 2 Duo est l’une des principales responsables de ce retour en bonne et due forme. Dotés d’une puissante architecture et d’une vaste mémoire cache, les Core 2 Duo possèdent un véritable potentiel qui m’a tout bonnement séduit.

Alternant processeurs AMD et Intel durant nombre d’années, je me posais une intéressante question (existentielle ') durant le mois de septembre 2006 concernant le remplacement de mon AMD 64 3700+.

Et je suis finalement tombé d’accord avec mon portefeuille, sur l’achat, on ne peut plus raisonné, d’un Intel Core 2 Duo E6600. Etablissant un excellent rapport qualité/prix je ne suis aucunement posé la question de savoir si la bête allait pouvoir rivaliser avec ses comparses de chez AMD.

Cette question allait, quelque temps plus tard après avoir mis à jour le bios de ma carte mère, trouver une simple et unique issue. Monstre de calcul, le E6600 cadencé a 2.4Ghz et doté d’un cache L2 de 4Mo rivalise tout bonnement avec les AMD Athlon 64 FX-57 allant même jusqu’à les distancer.

Grand gameur que je suis, j’ai couplé ledit processeur à l’aide de deux barrettes d’un 1Go de Ram (DDR2-PC8000) afin de l’overclocker encore plus. Cela donne au final un simple mais efficace E6600 cadencé à 3.9 Ghz. Encore plus puissant, le monstre technologique demande par ailleurs un système de refroidissement actif (de type caloduc) différent de la solution standard fournie par Intel.

Les plus : Le potentiel d’overclocking, la faible consommation, la puissance de calcul, le prix (E6300/E6400/E6600)
Les moins : Pas de DDR-2, pas de Core 2 Duo, faible exploitation des double-cœurs (notamment les jeux vidéo)


  • Matériel : nVidia Geforce 8800 GTX


Expérience perso : Contrairement aux processeurs, je n’ai pas eu le temps ni l’argent d’apprécier les différentes solutions proposées par les principaux acteurs du secteur à savoir nVidia et ATI. Enchainant S3, 3DFX, puis nVidia, le secteur des cartes graphiques s’est pour ma part résumé en une simple ligne droite.

Ce qui est plutôt malheureux, car en effet le fabricant canadien récemment racheté par AMD, a toujours su proposer d’excellentes solutions graphiques à un prix toujours plus bas.

Mais c’est en grande partie due à mon affiliation historique avec 3DFX (rachetée par nVidia en décembre 2000) que je me suis récemment offert une Geforce 8800 GTX (G80). Véritable précurseur des cartes accélératrices 3D, la firme 3DFX a su technologiquement me séduire, malgré des choix techniques quelque peu discutable comme le Glide, format propriétaire.

Bien plus grande et massive que mon ancienne Geforce 7900GT, la dernière née de laboratoires de nVidia sait faire parler la poudre, ou plutôt les pixels. Conservant la DDR-3 et les 90nm de finesse de gravure comme références technologiques, cette nouvelle génération de carte graphique impressionne bien plus par son efficacité que par sa taille.

Outre l’escalade des fréquences GPU/RAM, c’est l’architecture interne de la Geforce 8800 GTX/GTS qui souligne ce véritable coup de force. En se rapprochant d’ATI, l’architecture d’ nVidia se montre relativement efficace aussi dans le calcul brut que dans les performances in-game.

Du haut de ses 768Mo de RAM et de la triplette GPU/DDR/Shaders (575/900/1350 Mhz), la Geforce 8800 GTX est entre 50 et 70% plus performante qu’une 7900 GTX à un prix initial quasi-équivalent. Elle se targue dans le même temps à être la première carte graphique entièrement compatible avec DirectX 10, le nouvel API de chez Microsoft. Mais cette puissance à un lourd prix financier et entraine de surcroit une consommation électrique des plus impressionnantes.

Les plus : le couple HDR+FSAA enfin disponible, la puissance de calcul, compatible DirectX 10.
Les moins : le prix (550 à 1 000 €), consommation électrique frisant l’irréel, la taille et le poids, peu de support logistique de la part de nVidia.


  • Logiciel : Microsoft Windows Vista


Expérience perso : Etant passé par un bon nombre de systèmes d’exploitation, de DOS à Linux en passant par Windows ME, j’ai aujourd’hui voulu m’essayer à ce fameux OS tant attendu par le public, et décrié (à juste titre) par les adorateurs du open-source.

Prénommé Microsoft Windows Vista, ce nouvel OS représente une avancée majeure dans le secteur. Sans être véritablement révolutionnaire, Vista pose des bases bien plus sécuritaires et pratiques qu’à l'accoutumée.

D’apparence très minimaliste, le style visuel Aero de Windows Vista fait bonne impression dans le monde informatique, de par son épuration artistique et sa simplicité d’utilisation il permet un grand nombre d’opérations tout aussi complexes que basiques.

Petit bémol au niveau des besoins techniques. Il faudra au minimum s’équiper d’un processeur de 1Ghz, d’un 1 Go de RAM et pour finir d’une carte graphique compatible DirectX 9.

C’est en tout les cas, le strict minimum annoncé par Microsoft, car il faudra dans le terme général s’équiper de pas moins de 2 Go de RAM si l’on désire profiter pleinement du Windows SuperFetch, une technologie destinée à améliorer grandement le lancement d’une ou plusieurs applications.

Les plus : Style propre et efficace, démarrage rapide de l’OS et des applications,les effets stylistiques (barre des taches en pseudo 3D/transparences des menus), gestion de la sécurité plus approfondie.
Les moins : Vulnérable contre les actuels exploits/failles de sécurité, dévoreur de RAM et de cycle CPU, le prix (entre 200 et 400 dollars), l’incompatibilité de nombreux logiciels.



La sélection de Alain L. (Suite)

  • Jeux Vidéo : The Elder Scrolls 4 : Oblivion


Expérience perso : Toujours aussi exigent et volontaire, le développeur Bethesda Software a voulu surpasser ce chef d’œuvre vidéo ludique qu’est The Elder Scrolls 3 : Morrowind. Pour se faire, notre protagoniste n’a eu de choix que de venir créer un tout autre univers artistique et technologique digne des plus grandes productions.

Tel un sportif de haut niveau, Bethesda Software s’est littéralement surpassé en la matière. Là où d’autres ont échoué, la firme n’a fait qu’imprégner le doux univers des jeux vidéo de son indélébile empreinte culturelle. Bien plus qu’un simple exploit, ce coup de force a propulsé le genre à un niveau sans précédent.

Au concept inchangé, le jeu s’est en revanche doté d’importantes innovations graphiques donnant naissance à un univers bien à part. Fines textures, arbres ultra-détaillés et objets en haute définition font parties intégrantes du jeu, au même titre que ce vaste bestiaire tout aussi varié.

Mais là où le jeu se démarque véritablement de ses concurrents c’est au niveau de ses environnements titanesques et enchanteurs à la fois. A l’image d’un Grand Theft Auto : San Andreas, la région de Tamriel parait bien plus grande qu’à ce qu’elle n’y parait.

Si l’envie vous prend de vous balader un beau jour de dimanche dans ce sublime univers de Tamriel en utilisant le plus simple moyen de locomotion offert par l’homme moderne à savoir la marche à pied, sachez qu’il vous faudra plusieurs dizaines de minutes pour passer d’un village à un autre.

Durant ces rares, mais impromptueux voyages en solitaire nous serons systématiquement accompagnés de thèmes musicaux évocateurs, apaisants et majestueux interprétés par un Jeremy Soule des grands jours.

Plus qu’un voyage initiatique l’aventure proposée par Oblivion reste unique en son genre, les dizaines d’euros dépensés pour un tel titre seront très largement compensés par une énorme durée de vie et un potentiel de rejouabilité presque infini.

Les plus : des environnements à couper le souffle, thèmes musicaux légendaires, pas de chargement intermédiaires, la durée de vie incommensurable, énorme communauté de moddeurs.
Les moins : machine puissante requise, nuit gravement à la vie sociale, quelques bugs par ci par là

  • Jeux Vidéo : La Trilogie Tom Clancy (Rainbow Six - Ghost Recon – Splinter Cell)

Expérience perso : Ayant suivi avec attention l’avènement d’une telle trilogie, je suis aujourd’hui relativement surpris de voir que de tels titres puissent ainsi évoluer à travers le temps, en passant d’un exigent réalisme à un intense gameplay scénarisé. Les développeurs de chez Ubisoft ont su tourner une page de leur histoire en temps et en heure.

Respectivement sortis en mars, novembre et décembre 2006, Ghost Recon : Advanced Warfighter, Splinter Cell : Double Agent et Rainbow Six : Vegas représentent pour ainsi dire le fleuron vidéo ludique de la firme française Ubisoft.

Outre les traditionnels Rayman, Prince of Persia et autres Far Cry, les trois titres restent des valeurs sûres dans le monde du jeu vidéo. Alors les années se succédant à un rythme effréné, Ubisoft aurait tout simplement pu céder à une peur panique venant ainsi annoncer la fin de ces différents jeux.

Mais la firme en a décidé autrement, car après s’être longuement aventuré sur un terrain connu, les développeurs ont finalement pris d’énormes risques financiers et culturels se résumant pour ainsi dire à une partie de poker.

Afin de ne pas tomber dans la surexploitation de titres à succès, cette dernière a pu compter sur l’inconditionnel soutien de ses différents studios (notamment ceux d’Annecy, Montréal et Shanghai).

Mêlant puissants moteurs graphiques et renouveaux conceptuels, la firme a su très originalement rénover son entière ludothèque. Sans être ni trop hâtive ni trop poussive, cette mini révolution a permis l’avènement de ces trois titres qui font actuellement un tabac dans le monde.

Action, infiltration ou encore guérilla urbaine sont les maitres mots de la trilogie Tom Clancy. Faisant fi des négociations et autres phases d’investigation, les trois jeux nous placent aux commandes de l’élite militaire mondiale.

Les plus : les graphismes next-gen, un gameplay accessible et complexe à la fois, la bande sonore de grande qualité, exit les temps morts, bonjour l’action, environnements larges à souhait
Les moins : nécessite une puissante machine (PC/Xbox360), peu de support technique, les temps de chargement


 



La sélection de Fabien H.

Fabien H. : Newseur jeux vidéo

  • Logiciel : Ubuntu Linux.


Expérience perso : Je suis passé du côté obscur de la force il y a quelques mois à présent, à la fin de la version "Breezy" 5.10. J'ai donc totalement abandonné Windows, mis à part pour les jeux vidéo. Je trouve que cette distribution correspond entièrement à mes besoins, avec une documentation en ligne et une communauté extrêmement active. Pour débuter sous Linux sans (trop) se casser la tête, pensez Ubuntu !

Les plus : Documentation en ligne quotidiennement mise à jour, communauté très active et alerte, simplicité d'utilisation, on respire la légèreté !
Les moins : Les mises à jour parfois instables.


  • Logiciel : Mozilla Firefox


Expérience perso :
Ce navigateur internet a tout pour lui : simplicité, customisation et configuration simple et honnête. On est à des années lumières d'un IE, dépassé par les évènements. La version 2.0 sortie récemment apporte un renouveau au logiciel, qui se veut plus complet et encore plus accessible. De plus, Firefox affiche bien mieux les sites Web que son concurrent direct.

Les plus : Open source, plugins par centaines, sécurité de navigation, simplicité d'utilisation.
Les moins : Réclame beaucoup de ressource système.

  • Matériel : Nintendo Wii


Expérience perso : En voilà une console originale ! Nintendo prouve qu'on peut sortir du cercle vicieux de la course au pixel, en établissant une console de jeu et non un support multimédia. De plus, ce produit se veut ludique et touche un public très vaste. Après la Nintendo DS Lite, la firme nipponne continue de cumuler les succès !
 
Les plus : Design épuré, gameplay novateur, interface aux multiples facettes, le multijoueur renaît !
Les moins : Zonage de la console, certains jeux ne sont pas adaptés pour jouer à la Wiimote et au Nunchuk.

  • Matériel : Régulateur de vitesse pour ventilateurs Akasa AK-FC-03


Expérience perso :
Ayant un PC très "usine à gaz" avec des ventilateurs qui montraient un peu trop leur présence, j'ai décidé d'investir dans un rhéobus. Mon choix fut porté sur le modèle d'Akasa qui permet de brancher jusqu'à 4 ventilateurs dans le but de les réguler. L'installation est assez simple, malgré un nombre de fils conséquent (4 rallonges + 4 sondes thermiques). La détection se fait d'emblée, sur une façade très sobre et un écran LCD affichant la vitesse des fans et la température. Constat final : une réduction de bruit très conséquente et je peux enfin travailler dans le silence !

Les plus : gain de silence, système d'alarme de température, façades interchangeables, écran LCD 7 couleurs, possibilité de brancher jusqu'à 4 ventilateurs.
Les moins : Pas de possibilité d'arrêter les ventilateurs, néon présent autour des molettes toujours allumé (heureusement que j'ai une porte sur la façade).


  • Jeu Vidéo : Dragon Quest : L'odyssée du Roi Maudit.


Expérience perso : Ce jeu est clairement mon RPG de l'année ! La série Dragon Quest perce enfin le marché européen et avec brio. J'ai passé de longues heures à arpenter le vaste monde dans un contexte sonore philharmonique des plus envoûtants.

Les plus :
Scénario et graphismes très soignés, liberté d'action, ambiance sonore immersive, charisme des protagonistes très développé, des quêtes optionnelles très nombreuse, de l'humour à se tordre !
Les moins : Pas de possibilité de mettre les voix en japonais. Ce n'est pas vraiment un gros défaut, mais les désavantages sont durs à trouver sur un titre de cette envergure !

  • Jeu Vidéo : Yakuza


Yakuza - packshotExpérience perso : LE jeu Sega que j'attendais en trépignant. Dès les premières minutes de jeu, on sent la référence Shenmue, malgré une ambiance nettement plus sombre dans un univers plus réel et dangereux. Un excellent jeu que je conseille fortement pour les amoureux du Japon, de la mafia nipponne, de la liberté d'action ou encore des Clubs Sega !
 
Les plus : Des combats réussis et jouissifs, une liberté d'action intéressante. Tokyo est somptueusement réalisé, on savoure ses ballades dans les moindres rue de la ville. Pour finir, un scénario en béton armé, de multiples rebondissements au programme.
Les moins : Des combats lassant sur le long terme, choix musical parfois à désirer, des voix anglaises alors qu'on évolue dans un contexte asiatique, chargements trop présents.



La sélection de Christophe B.

Christophe B. : Newseur Jeu Vidéo


  • Logiciel : Mozilla Firefox 2.0

Firefox 2.0 béta (105x103)Expérience personnelle : Le meilleur navigateur du marché comparé à Internet Explorer 7 ou Opera. Il est simple d'utilisation, bourré d'options pour le customiser à sa guise et, de plus, il est proposé en Open Source.

Les plus :
Sécurité, rapidité et complètement libre.
Les moins :
quelques problèmes de compatibilité liée à Windows, et donc à Microsoft.


  • Jeu Vidéo : Shadow of the Colossus

Expérience personnelle : L'un des plus beaux jeux jamais créés d'une infinie poésie. Epuré au maximum, Shadow of the Colossus trouve pourtant dans sa simplicité une grâce inouïe. Jamais un jeu n'aura été aussi loin dans l'émotion et le sensoriel à tel point qu'il influence aujourd'hui de nombreux titres dont The Legend of Zelda : Twilight Princess. Un chef d'oeuvre.

Les plus : L'ambiance, les colosses grandioses et la fin absolument sublime.
Les moins : Techniquement perfectible et forcément trop court.



La sélection de Thibaud H.

Thibaud H. : newseur Jeux vidéo


  • Matériel : Iomega Desktop Hard Drive Silver Series 250 Go 7200 trs/min

Disque dur IomegaExpérience perso : Autrefois très peu accessibles en raison d'un prix élevé, les disques durs externes deviennent en cette fin d'année très attractifs. Le disque dur Iomega dôté d'un beau design avec une capacité pour le moins sympathique est un parfait allié pour vos sauvegardes ou stockages rapides. De plus, un socle permet de le maintenir en position verticale facilitant son placement sur votre meuble informatique. Niveau rapidité, ce disque dur connait son domaine avec un taux de transfert digne d'un vrai USB 2.0 et celà en silence. Une valeur sûre pour tous les amateurs de stockage grande capacité.

Les plus : installation sans drivers, rapport qualité/prix, esthétique
Les moins : rien à redire


  • Jeu vidéo : Company of Heroes

Company of Heroes - PackshotExpérience perso : énorme surprise de l'année 2006, Relic nous offre un jeu de stratégie temps réel réellement immersif accompagné d'une réalisation hors norme. La campagne solo retranscrit fidèlement la seconde guerre mondiale et les diverses missions proposées vous feront vibrer de joie. Avec cet opus, Relic nous démontre qu'avec un thème pourtant très connu dans le domaine du jeu vidéo, on peut réussir un jeu exceptionnel grâce notamment à une réalisation quasi sans faute. Une fois le mode solo terminé, vous pourrez continuer l'aventure sur le mode multijoueurs qui mettra vos nerfs à rude épreuve.

Les plus : ambiance saisissante, réalisation hollywoodienne, gameplay nerveux
Les moins : pathfinding des chars


  • Logiciel : Video Inspector

Expérience perso
: après avoir téléchargé une vidéo sur Internet, il est toujours désagréable de se voir refouler par notre lecteur multimédia préféré pour manque de mauvais codec. Avec le logiciel Video Inspector, le problème est désormais réglé facilement. Il examinera votre fichier directement en vous renseignent sur le codec utilisé pour le son et la vidéo et en cas d'absence vous proposera via un lien de le télécharger directement. Avec une installation légère de 1 Mo, Video Inspector est le logiciel à avoir près de la main pour se sortir et vous éclairer à travers la jungle de codecs parfois pas évidents à trouver selon notre video téléchargée.

Les plus : simple à utiliser, léger
Les moins : rien à redire




La sélection de Dimitri T.

Dimitri T. : Newseur Logiciel et Materiel


  • Matériel : LG KU800


LG KU800Expérience perso : il s'agit d'un téléphone portable compatible 3G. Esthétiquement réussi, discret et riche en terme d'équipements, ce téléphone portable signé du constructeur sud-coréen LG a réellement tout pour plaire.

Les plus : le look et le faible encombrement, la compatibilité avec le réseau mobile 3G et les capacités audio, photo et vidéo de l'appareil.
Les moins : la capacité de mémoire interne qui aurait pu être plus importante, la faible résolution de l'appareil photo numérique intégré et le prix élevé de l'appareil.


  • Jeu vidéo : la Nintendo Wii


Wii logoExpérience perso : la nouvelle console du japonais Nintendo ne mise pas sur les qualités graphiques, mais apporte une nouvelle façon de jouer, qui plus est aboutie. Son design réussi, le large panel de titres attendus et son prix raisonnable en font certainement la console la plus attendus des joueurs.

Les plus : la nouvelle façon de jouer, le panel de jeux proposés, le prix raisonnable.
Les moins : la longue attente avant son arrivée en Europe.


  • Logiciel : Firefox 2.0


firefox - logoExpérience perso : Cette année, la Fondation Mozilla nous a gratifié d'une nouvelle mouture de son navigateur web fétiche. Aucune déception, les nouveautés, la fiabilité et les performances de cette nouvelle version du navigateur libre sont bien au rendez-vous.

Les plus : les fonctionnalités, les mises à jour régulières, les nombreux plug-ins disponibles sur la toile et la compatibilité avec de nombreuses plates-formes logicielles.
Les moins : la mémoire système occupée parfois importante, le manque de fluidité qui peut survenir.



La sélection de Christian D.

Christian D. : Newseur logiciel et matériel

  • Matériel : Smartphone Palm Treo 750

Expérience perso : bien malin qui aurait pu prévoir il y a seulement deux ans que les frères ennemis du secteur des PDAs - Palm et Microsoft - se retrouveraient réunis en un même appareil mobile. Le smartphone Palm Treo 750 réunit le meilleur des deux mondes : le savoir-faire de Palm en matière d'ergonomie et la plate-forme mobile de Microsoft.
Si Palm OS reste d'actualité (avec la sortie du Treo 680), les utilisateurs ont désormais le choix chez Palm entre les deux systèmes d'exploitation.

Les plus : premier Palm offrant une connectivité cellulaire haut débit (3G), form factor séduisant, compact, clavier complet, pas d'antenne externe
Les moins : toujours pas de WiFi dans un Treo, écran carré 240x240 pixels

  • Jeu vidéo : Syberia pour Pocket PC

Expérience perso : Les jeux sur PDAs sont longtemps restés cantonnés aux puzzle games (Tetris, Bejeweled...). Adaptés à ce type de plate-forme, ils restent toujours majoritaires. Mais la puissance des terminaux aidant, de nouveaux titres font leur apparition. Syberia pour Pocket PC est un bon exemple de l'évolution des jeux sur PDAs.
Adapté par Tetraedge, une équipe française, il montre que les plates-formes mobiles sont désormais capables de faire tourner des jeux sortis sur PC en 2002. Les jeux d'aventure sont particulièrement adaptés et d'autres exemples ont ouvert la voie, comme Myst, Riven ou Les Chevaliers de Baphomet.
Les PDAs comme consoles de jeu portables ' On n'y est pas encore, mais la généralisation des accélérateurs graphiques dans les nouvelles générations d'appareils mobiles (PDAs et smartphones) promet d'accentuer cette évolution.

Les plus : l'univers et l'ambiance de Syberia fidèlement restitués, le gameplay remanié pour une expérience de jeu mobile
Les moins : la linéarité du scénario, l'espace de stockage conséquent nécessaire

  • Logiciel : Windows Mobile

Expérience perso : utilisateur de Pocket PC (entre autres) depuis plus de six ans, j'ai eu l'occasion de suivre de très près l'évolution de Windows Mobile depuis ses premiers pas (PocketPC2000) jusqu'à sa dernière version (Windows Mobile 5).
Et quelle évolution ! D'un système d'exploitation faisant pâle figure devant un Palm OS ultra-dominant grâce à son interface conviviale et sa simplicité d'utilisation, la plate-forme Microsoft a lentement mais sûrement mûri au fil de l'évolution du marché.
Sa force, c'est d'offrir une expérience proche du Windows des PC : même look & feel, même types d'applications (Excel, Word...) et une intégration facilitée pour l'entreprise au sein des produits Windows.
Son ouverture aux connectivités sans fil est aussi un point fort. Aujourd'hui les terminaux Windows Mobile offrant WiFi 802.11b/g, Bluetooth, Infrarouge, GSM/GPRS, EDGE, voire 3G et HSDPA ne sont plus rares...
Et désormais, pour un produit Palm OS annoncé, il y en a 10 sous Windows Mobile, grâce aux nombreux partenariats constructeurs.

Les plus : outil de productivité et de loisirs, logithèque d'applications tierces conséquente, intégration aux environnements Windows
Les moins : les resets ne sont pas rares (mais ça s'améliore), les applications restent souvent en fond, gangrénant la mémoire vive disponible, les paramètres complexes à maîtriser pour les non initiés (synchronisation, réseaux sans fil)

  • Matériel : Nokia N95

Expérience perso : chez Nokia, on aime expérimenter les concepts. Le téléphone pour téléphoner, c'est bien, mais l'avenir est aux terminaux convergents. Avec ses mobiles Nseries, le numéro un de la téléphonie mobile ouvre la voie des appareils mobiles à tout faire, à la fois professionnels et ludiques.
Le Nokia N95, fleuron de la marque, représente bien cette tendance.  Conçu pour regrouper toutes les fonctionnalités du moment (ou presque), il est aussi un témoin du savoir-faire de Nokia en matière d'intégration : APN 5 megapixels avec optique Carl Zeiss, puce GPS intégrée, écran QVGA 16 millions de couleurs, WiFi, Bluetooth, UPnP, sortie TV, système de clavier à double glissière, GPRS/GSM/EDGE/3G/HSDPA, 160 Mo de mémoire interne et un port microSD...
Il représente ce que seront nos smartphones de milieu de gamme dans deux ou trois ans. On apprécie ou pas cette outrance de fonctions, mais une chose est certaine : Nokia n'est pas leader pour rien...

Les plus : un maximum de fonctionnalités dans un seul appareil d'à peine 120 g, une personnalisation possible grâce aux nombreux logiciels Symbian disponibles
Les moins : l'excellence a un prix, 800 €, l'inconvénient de la convergence, perdu, volé ou en panne, vous perdez tout, téléphone, baladeur, système GPS...



La sélection de Toviraaj A.

Toviraaj A. : Newseur section Logiciel et Materiel


  • Matériel : ATI la Radeon X1950XTX


ati X1900XTX_PCIE_512_01 (Small)Expérience perso : le retour au premier plan d’ATI, après la génération précédente « ratée ». Très bonne carte qui me change de ma Nvidia GeForce 6600 GT qui m’a bien épaulé durant plus d’un an. C’est la qualité des filtres vidéo de cette Radeon X1950XTX qui m’a fait transiter vers le Canadien. En sus d’un potentiel overclocking intéressant, pour une fois je peux louer le silence d’une carte graphique estampillée ATI. Merci pour mon audition !

Les plus : performances brutes hors-normes, silence en fonctionnement, consommation maîtrisée par rapport à la grande sœur Radeon X1900XTX, filtrage anisotropique et anti-aliasing, voire HDR en plus.
Les moins : prix, pas de support de DirectX 10 (mais ça, je le savais avant l’achat…), pas de prise HDMI, drivers Catalyst Center pitoyables (une rengaine chez ATI).


  • Logiciel : Mozilla Firefox 2.0


firefox - logoExpérience perso : LE navigateur par excellence. Après avoir essayé Internet Explorer 7, Opéra 9.10 et Safari, le choix s’est presque fait tout seul. Une ergonomie parfaite avec des réglages aux petits oignons, une interface graphique personnalisable selon l’humeur du jour (!) et des centaines de modules complémentaires à disposition : que demande le peuple ' Peut-être une meilleure optimisation de l’utilisation des ressources systèmes… Mais, en général, utiliser Firefox confère une certaine satisfaction morale à participer à l’avenir de l’Open Source…

Les plus : libre ! ergonomie, modules complémentaires à foison, sécurité, rapidité, respect des standards.
Les moins : utilisation ressources système, à quand une prise en charge de Windows Update (mais là c’est la faute à Microsoft !) '




  • Jeu Vidéo : Prey de 3D Realms

Prey patch 1.2 (84x120)Expérience perso : la grosse baffe de l’été. Ce jeu captivant, aux graphismes époustouflants a été pour moi une tentative réussie de renouvellement du genre FPS. Pour une fois qu’un scénario de FPS ne prend pas le joueur pour un sombre crétin, je ne peux que féliciter les développeurs et scénaristes pour leurs efforts. L’ambiance est d’une interactivité assez stimulante (ma dernière expérience de ce genre date du niveau « Ravenholm » de Half Life 2). Attention à l’estomac lorsque vous empruntez les « tapis » gravitationnels renversants !

Les plus : immersion (essayez avec les volets fermés et un son surrond), graphismes, sensation de pouvoir, détails agréables (portails, tapis, gravitation, désincarnation).
Les moins : durée de vie, musique parfois discrète, voire transparente, énigmes un peu trop faciles.



La sélection de Clément D

Clément D. : Newseur polyvalent


  • Matériel : iPod 30 Go Vidéo Noir


iPod 30 GoExpérience perso : je ne suis absolument pas un Apple Fan, bien au contraire. Mais il faut reconnaître qu’avec l’iPod, les designers de la firme à la pomme ont su s’établir en leader incontesté des lecteurs numériques classes.
J’ai été l’heureux possesseur d’un iPod v1 et le passage à l’iPod vidéo à été une agréable surprise, en voyant que sa taille avait non seulement été amincie, mais surtout qu’il était doté d’encore plus d’espace disque, ayant opté pour un modèle de 30Go, les prix affichés par Apple étant assez prohibitifs en ce qui concerne les modèles supérieurs à cette capacité.

Mais quand on a un produit qui connaît un tel succès, pourquoi se priver des revenus qu’il ramène ' Enfin, c’est de bonne guerre économique, et ça ne gène en rien les achats, preuve en est par les impressionnants chiffres d’affaires avancés par Apple.

Le dernier des baladeurs d’Apple lit donc maintenant des vidéos, en plus de la musique aux formats MP3/AAC et les photos Jpeg. Alors ce qu’il ressort tout de suite c’est que l’usage multimédia est plus un gadget, une possibilité, qu’autre chose. En effet, les formats pris en charge sont aussi limités que ne l’est la taille de l’écran.

Et puis si je prends un iPod c’est avant tout pour pouvoir profiter de la capacité qu’il offre en lecture de musique. Capacité qui m’est garantie par une plus grande autonomie que celle à laquelle j’avais été habitué par mon ancien modèle. Un regret par contre, qu’Apple nous force la main avec son iTunes. Je n’ai pas du tout aimé cela et je dois dire que j’ai du me procurer un logiciel tiers pour pouvoir bien organiser mes fichiers comme je l’entendais sur cet objet qui m’avais coûté assez cher pour que je puisse le manipuler à ma guise.

Les plus : l’autonomie en mode audio ainsi que ses performances globales, la charge rapide, via le PC, le design, très réussi.
Les moins : le prix, prohibitif (et encore, ce n’est que le modèle 30 Go) ; où est passé le chargeur secteur ' Apple toujours aussi radin de ce côté ; les écouteurs. Personnellement je les trouve absolument ratés, tant au niveau écoute que design ; les formats vidéos et audio lus, ainsi que l’absence de fonction d’enregistrement et radio.


  • Jeu Vidéo : Marvel Ultimate Alliance (PC)


Expérience perso : je ne suis pas vraiment un fan ultime de l’univers Marvel (ou DC Comics d’ailleurs), mais j’apprécie le style des comics américains et j’avais un très bon souvenir du dernier jeu du même acabit auquel j’avais joué, il y a de cela de nombreuses années : Marvel Super Heroes vs. Street Fighter.

Marvel Ultimate Alliance est beat’em up mâtiné de RPG, le jeu se trouve être tout simplement jubilatoire par sa prise en main simple et effective, ses graphismes assez poussés et son fun imbattable.

Quoi de plus rigolo en effet que de jouer avec Deadpool et de l’entendre insulter ses ennemis en leur disant que sa grand-mère fait mieux qu’eux, avant de les envoyer ad patres avec une volée de balles ‘mercenary style’ !

Bref, une bonne surprise développée par Activision, qui fera plaisir non seulement aux vrais fans de Marvel, mais aussi à tous les joueurs en quête de fun et de baston bien sentie !


Les plus : les graphismes travaillés, un gameplay simple mais attirant, l’univers Marvel bien retranscrit, l'action à gogo, tout en donnant des possibilités variées de gestion RPG (équipe, customisation etc..), cadre de jeu envoûtant : Atlantis, vallée des Morts…
Les moins : pour pousser toutes les options à fond mieux vaut avoir un PC bien équipé, uniquement 10 sauvegardes possibles sur la version PC, après ça il faut écrire par dessus.

Consulter notre test



La sélection de Franck P.

Franck P. : Rédacteur de dossiers jeu vidéo

  • Logiciel :Office 2007

Office 2007Expérience perso : Mise en ligne cette année, la version beta d’Office 2007 a permis de découvrir le futur produit de Microsoft. Indéniablement réussit sur le plan esthétique, la refonte a également permis de rajouter quelques fonctionnalités aux différents soft qui composent la suite. Toutefois, pas de révolution en vue et rien de transcendant d’attendu. Le plus gros changement pour nos machines reste donc bien Vista.

Les plus : Soigné, aussi complet que les précédents, quelques fonctionnalités directement accessibles
Les moins : On redoute toujours les failles avec MS…

  • Jeu Vidéo : The Elder Scroll IV : OblivionOblivion PC : patch 1.1 en français (120x120)

Expérience perso: Découvrant l’univers de cette série à succès, je me suis plongé des soirées entières dans ce RPG façon FPS aux graphismes fabuleux et à la durée de vie pharaonique. On tue, on vole, on crochète des serrures, on combat tel un gladiateur…bref on ne s’ennuie jamais. En fait on regrette simplement de parvenir au bout d’un tel soft, que les add-on ne rallongent pas réellement.

Les plus : Graphismes fabuleux, au moins 60 heures de jeu, un vrai goût de reviens-y
Les moins : Gourmand en ressources, pas suffisamment de jeux de ce niveau

  • Matériel : Volant  RGT FFB Pro Clutch editionThrustmaster RGT FFB Pro Clutch Edition image 1

Expérience perso: Ce matériel confié pour un test du GNT m’a permis de découvrir le dernier né de la gamme Thrustmaster. Complet, bien fini et séduisant, cet ensemble volant-pédalier-boite de vitesse séquentielle est un must absolu en ce qui concerne la conduite sur PC. Comme en plus il n’est pas plus cher que la concurrence, on se demande bien ce qu’il reste aux autres.

Les plus : Le plaisir de conduire, trois pédales (donc un embrayage), parfaitement paramétrable
Les moins : Nécessite de la place, bundle théorique




La sélection de Mathieu D.

Mathieu D. : Rédacteur de Dossier Logiciel

  • Materiel : Asus A8Js

Expérience perso : cet ordinateur portable représente le bon compromis entre performance, mobilité et prix.
Performances dans un premier temps car ces dernières sont proches de ce qui se fait de mieux ces derniers temps en matière de matériel, on flirt ici avec le haut de gamme !
La mobilité est également présente avec le poids de la bête qui ne pèse que 2,4 kg, quant on voit qu’aujourd’hui la plupart des ordinateurs portables font 3 kg, excepté pour certains modèles haut de gamme (et de prix !). L’écran de 14 pouces permet également d’obtenir un châssis de taille correcte, la surface d’affichage est également correcte pour un écran de cette taille : le fait que les proportions soient en 16/10ème y est pour beaucoup...
Le prix n’est pas excessif au vu de ces éléments, actuellement à 1 600 €, on est loin des 2 500 € du modèle Lamborghini, actuel haut de gamme du constructeur !

Les plus : configuration musclée pour faible encombrement, prix abordable au vu des composants
Les moins : angle de vision de l’écran trop faible et durée de la batterie

  • Jeu vidéo : Trackmania Nations

Expérience perso : L’idée de Trackmania Nations est de créer une coupe du monde des jeux vidéo avec un classement national et international.
Ce qui frappe lors de la première utilisation de ce jeu c’est d’une part sa rapide prise en main, mais d’autre part le côté très fun qu’il procure. On se retrouve à piloter des formules 1 futuristes sur des circuits avec des sauts, des loopings, des zones d’accélération et de décélération, et tout cela ne parait pas de la science fiction pour autant !
Là où le jeu prend tout son intérêt c’est sur Internet : on joue sur des circuits très fun, plus ou moins difficiles, avec les joueurs du monde entier. Un éditeur de circuits est d’ailleurs intégré au jeu permettant de créer ses propres circuits, on pourra alors les garder pour soi ou les partager.

Les plus : la prise en main rapide, le fun procuré et c'est Gratuit
Les moins : je jeu n’est pas très intéressant en mode solo, mais bon ce n’est pas non plus son but principal.

  • Logiciel : VMWare Workstation

Expérience perso : Très à la mode en ce moment pour les serveurs d’entreprise, la virtualisation est aussi très pratique pour les personnes qui jonglent entre différents systèmes d’exploitation ou encore qui veulent faire des tests qui soient sans effets directs sur leur système.
VMWare supporte les systèmes Windows, Linux, BSD, Novell, Solaris, etc...
Le logiciel inclut également la possibilité de créer des « teams » de machines virtuelles se trouvant virtuellement dans le même réseau, mais aussi la possibilité de prendre des clichés pour revenir plus facilement en arrière en cas de mauvaise manipulation.

Les plus : la possibilité d’utiliser plusieurs OS simultanément et la création de teams de machines virtuelles
Les moins : performances et optimisation par rapport au matériel pas toujours au rendez-vous, Le prix (189 $)


  • Logiciel : ACDSee

Expérience perso : Logiciel de visualisation d’images par excellence, ACDSee est un des leaders dans le domaine depuis maintenant bien des années. Il s’est enrichi de fonctions intéressantes avec l’âge comme la réalisation de CD et DVD de photos pour arriver aujourd’hui au niveau que l’on connaît !
Très pratique et supportant la quasi-totalité des formats d’image existants, il intègre également un module de retouche et un module de mise en page.

Les plus : les fonctionnalités et les nombreux formats supportés
Les moins : le prix un peu élevé (40 €) et la consommation mémoire excessive

  • Logiciel : Winamp

Expérience perso : Le lecteur audio le plus classique, simple, et sans effets inutiles ! Winamp lit toutes sortes de fichiers audio, et maintenant vidéo, intègre une bibliothèque de gestion des médias (personnellement je n’aime pas trop car cela fait perdre la notion de fichier aux utilisateurs...) ainsi qu’un module permettant d’écouter des webradios ainsi que des webtv.
Des plugins peuvent être ajoutés pour enrichir les fonctionnalités, ainsi que des skins pour personnalisé l’apparence du logiciel. Une utilisation basique telle ne nécessite pas forcément le passage à la version pro payante (20 $).

Les plus : simple d’utilisation et nombreux formats supportés
Les moins : l'utilisation du processeur parfois élevée



La sélection de Simon T.

Simon T. : Rédacteur dossier info / logiciel

  • Materiel : Clavier Logitech G15

Clavier logitech G15Expérience perso : Très bon clavier au quotidien.

Les plus : rétro-éclairage magnifique, beaucoup de touches personnalisables, écran LCD avec grandes possibilités de personnalisation (météo, IRC, MSN...), touche de contrôle multimedia, truc de g33k : touche qui desactive la touche windows pour éviter les retours intempestifs sous Windows lorsqu'on joue, communauté active (http://g15-france.net/ )
Les moins : encore un peu cher (60€), obligation de laisser tourner des logiciels en tâche de fond pour la personnalisation


  • Jeu vidéo : Dark Messiah of Might And Magic

Dark Messiah PackshotExpérience perso : Très bon FPS

Les plus : original et raffraichissant, l'univers (l'heroic fantasy, ça change de la SF), jeu français (assez rare pour le souligner), soupçon de JDR (point d'expérience quand l'objectif est remporté), beaux graphismhes (moteur VALVE)
Les moins : IA un peu faiblarde par moment, trop court et trop linéaire (defaut inhérent aux FPS), temps de chargement un peu long

  • Logiciel : foobar2000

Expérience perso : le meilleur lecteur audio sous Windows.

Les plus : extrêmement personnalisable, peut devenir magnifique, peut (presque) tout faire (dizaines et dizaines de plug-in), lire un grand nombre de format audio par defaut, rapide et leger.
Les moins : uniquement en anglais, pas pour les noob (ils vont trouver ça moche et n'iront pas plus loin)



La sélection de Alain V.

Alain V. : Modérateur


  • Jeu vidéo: Guild Wars Nightfall


Expérience perso : un excellent complément à Faction (l'opus 2) de ce pseudo MMORPG gratuit (PvP et PvE) avec des décors sompteux, de nouveaux personnages (Dervice et Parangon), de nouvelles armes (faux, javelot), de nouvelles batailles et de nouveaux monstres.
J'y joue avec mon fils de 13 ans ; pour ceux qui maitrisent bien ce type de jeu cela parait simple, mais moi qui debute, il me faut apprendre à jouer en équipe sur le Net et ça c'est de long moments de plaisir ou d'énervement...

Les plus : MMORPG gratuit, décors superbes, aisance dans les mouvements, gestion non linéaire des quêtes, mode "Personnage contre Personnage" ou "Personnage contre Environnement".
Les moins : une bonne configuration requise tout de meme (pour la carte video tout au moins : 128Mo voire 256 dédiés) ; les cartes sont grandes mais en dehors de sa propre équipe (max 8) on est "seul" dans les paysages.


  • Materiel : Imprimante HP C5180


Expérience perso : Imprimante multifonction jet d'encre couleur, son installation est sans problème en réseau (l'imprimante se raccorde sur le routeur); pratique avec ses bacs A4 et photo 10x15.

Les plus : silencieuse, scanner efficace, cartouches d'encre séparées (x6), possibilité d'insérer des cartes mémoires issues des APN ou autres et visualisation sur un écran intégré. Possibilité de scanner depuis l'imprimante et d'envoyer le scan sur un PC connecté au routeur (un client se lance alors sur le pc cible).

Les moins : la communication établie entre l'imprimante et les PC se fait via des trap SNMP donc un certain babillage sur le réseau (négligeable sauf si on mesure la QoS); coût des cartouches individuelles (~10€) meme si les cartouches séparées sont un vrai bonheur par rapport a la politique habituelle de HP.


  • Logiciel : X-NetStat Professional 5.49d

Expérience perso : un excellent outil pour suivre en temps réel l'activité de son PC car doté d'un "sniffer"; avec un tel produit on peut voir quel processus dialogue via quel port sur quelle destination.
Par rapport à TCP View 2.40 (des "ex" Sysinternals) il amène des fonctions de traçabilité, de statistiques et de logging.

Les plus : très détaillé, logging, historique, traceroute, etc... et peu gourmand en ressources.
Les moins : rien à dire pour le moment (je l'utilise depuis 6 mois)


  • Logiciel : UltraVNC 1.0.2 (free)


Expérience perso : installé sur trois pc a la maison, il sait se faire oublier. Depuis mon travail, j'accède derrière mon routeur a chacun de mes PC indifféremment. Assez rapide, il a une interface agréable. Il fait partie de la famille des "VNC" (avec WinVNC, RealVNC, LightVNC...) mais il s'installe sans problème et permet une bonne protection par mot de passe.

Les plus : léger, simple a configurer
Les moins : parfois le curseur devient un point...


  • Logiciel : Process Explorer 10.21


Expérience perso : THE must en matière de surveillance, de suivi de comportement des process au sens "système" ; cet excellent produit que tout le monde devrait avoir dans sa trousse à outil fourmille d'informations très pertinente sur chaque process et ce en temps réel. Il se substitue largement au Gestionnaire de Taches de Windows.

Les plus : très détaillé, plus précis que le Taskmgr.exe il permet aussi de "voir" les comportements suspects des trojans (quand ils font une génération automatique de process par exemple) et il donne le nom du fichier qui lance le processus ainsi que la ligne de commande qui le lance.
Les moins : AUCUN


  • Logiciel : FastSysTray 1.1.3 (free)


Expérience perso : THE must de chez must et qui se fait oublier tant il est pratique ! Il permet en fait de regrouper sous une simple icône dans la Systray l'ensemble des raccourcis que l'on aime sans pour autant encombrer son bureau (vive le ménage); un simple clic sur cette icone et voila la liste de tout ce qui nous plait, organisé comme on l'aime.

Les plus : léger, simple, intuitif, très facile a parametrer
Les moins : rien a dire

  • Logiciel : Eye On Network 0.7.8 (free)


Expérience perso : après avoir utilisé DueMeter et NetLimiter dans sa simple fonction "visu", j'ai opté pour ce produit qui est en permanence sur mon bureau (interface transparente réglée à 90%) et je surveille l'activité de mon PC sur le net. Par rapport a X-NetStat ou TCP View qui affichent les processus, ici rien que du graphique, un espece de "vue metre" tout simple et des plus pratique.

Les plus : des statistiques, un historique, possibilité de s'afficher en transparence, choix des couleurs du graphe.
Les moins : rien a dire

  • Logiciel : WireShark 0.99.3 (libre)


Expérience perso : après avoir utilisé Ethereal, un excellent analyseur de protocole du domaine libre, j'avais appris avec peine la fin de son développement. Heureusement, son auteur est reparu ailleurs avec WireShark (son nouveau nom) et a pu continuer à améliorer ce produit que tout geek des réseaux se doit de posséder, de comprendre et de maîtriser. Pour qui sait lire dans les tréfonds des trames qui transitent sur les réseaux (filaires et sans-fils) ce produit vous permet de comprendre et intervenir au besoin en cas de problèmes insolubles.


Les plus : très précis, très détaillé, sais aussi bien gérer le filaire et le sans-fil par n'importe quelle interface
Les moins: il faut avoir une très bonne connaissance en réseau et bien maitriser le vocabulaire



La sélection de Pierre C.

Pierre C. : développeur

  • Matériel : Téléphone portable Samsung SGH-E900

Article n° 152   Test du téléphone Samsung SGH 300i (120*120)Expérience perso : acquis en août dernier, ce portable me comble parfaitement. Un menu des plus clairs, rapidité d'accès à toutes les fonctions, APN 2MPixels ainsi qu'un design magnifique qui ne gâche en rien l'appareil ! Les touches sensitives sont elles aussi très pratiques (nécessitent un temps d'adaption néanmoins). Couplé avec une carte mémoire (microSD jusqu'à 2Go), vous obtenez, non plus un téléphone, mais un appareil multimédia complet.

Les plus : facilité d'emploi, très nombreuses fonctions, appareil photo de bonne facture (pour un mobile), lecteur MP3/MP4, câble de liaison PC fourni avec un logiciel bien développé, mode avion (le téléphone est allumé, mais déconnecté du réseau téléphonique), design et touches sensitives.
Les moins : impossible de personnaliser les sonneries pour les SMS.


  • Jeux vidéo : Dragon Ball Z Budokaï Tenkaïchi 2

Dragon Ball Z : Budokai Tenkaichi 2 - Img 3Expérience Perso : joueur occasionnel, ce jeu m'a énormément surpris. Une réalisation très réussie, des personnages à la pelle (75 personnages + les transformations = 129 perso jouables) et une pléthore de coups et combos réalisables. Les modes de jeu sont eux aussi très nombreux : mode "aventure" basé en grande partie sur le manga, mode "Combat ultime" qui est une succession de 5 à 8 combats sur un thème donné et enfin les championnats : championnat du monde, Cell game et Championnat de Satan.

Les plus : durée de vie impressionnante, nombre de perso, attrait du mode aventure.
Les moins : difficulté de prise en main du gameplay pour envoyer les combos (didacticiel conseillé), bande son digne d'un ascenseur autiste.

  • Logiciel : Pinnacle Studio 9+

Logo PinnacleExpérience perso : grâce à ce logiciel, le montage de vidéo numérique devient un plaisir ! A mi-chemin entre les logiciels d'entrée de gamme et Adobe Premier, il offre beaucoup de possibilités tout en conservant une clarté et une intuitivité certaine.

Les plus : facilité d'utilisation, gestion des doubles pistes audio, gestion des fonds bleus/verts/etc.
Les moins : un peu cher, le nombre de codecs présents par défauts.



La sélection de Christelle B.

Christelle B. : Modératrice

 

  • Matériel : Fujitsu-Siemens Q2010 (Laptop)

Expérience perso : pour un peu moins d’un kilo vous avez un concentré de technologie : Wifi, Blutooth, biométrie… mais surtout l’UMTS grâce à un emplacement pour carte SIM qui vous permet de surfer où que vous soyez ! Et ce avec une configuration de base plus que correcte pour une utilisation de type bureautique.

Les plus : aussi grand qu’une feuille A4, il vous suivra dans tous vos déplacements professionnels tout en étant d’une discrétion imbattable.

Les moins : un adaptateur est nécessaire pour se brancher en Ethernet tellement il est mince ! Son prix élevé.

 Voir la news


  • Jeu vidéo : City Life

Expérience perso : un autre jeu à la SimCity dont le but est de créer votre ville (habitations, industries, services…) et bien entendu de gérer tout cela sans compter le problème éternel des transports. Pour les mordus de jeux de gestion, les heures défilent sans s’en rendre compte.

Les plus : Il comprend une gestion du climat social dans lequel vivent vos habitants ce qui implique des querelles de voisinages, voire même des guerres de gangs, ce qui est totalement nouveau dans ce type de jeu.

Les moins : les défis à relever sont assez faciles à réaliser…

  • Logiciel : The GreenBow VPN Client

Expérience Perso : Ce logiciel n’est autre, comme son nom l’indique, qu’un client pour les VPN (Réseau Privé Virtuel) et utilise le protocole IP Sec.

Les plus : l’ouverture du VPN se fait d’un clic sur l’icône de la zone de notification en choisissant la connexion, exportation/importation des fichiers de configuration.

Les moins : il a une fâcheuse tendance à ne pas remettre vos paramètres réseaux dans leur état originel à la déconnexion, notamment les DNS.



Conclusion

Ainsi s'achève notre sélection des meilleurs produits : logiciel, matériel High-Tech et jeux vidéo.

Les trois produits les plus sélectionnés par notre équipe sont :

  • Firefox 2.0 : pour ses nombreuses innovations assurées par une communauté de développeurs de plug-in très actifs qui lui ajoutent de nombreuses fonctions durant toute l'année. Fx reste une source d'inspiration pour de nombreux autres navigateurs Internet et pour sa simplicité d'utilisation, autant de points positifs qui ont conquis la rédaction de GNT. 
  • Trackmania Nations : malgré certains défauts comme la présence de StarForce, le jeu montre toute sa puissance grâce à une communauté de près de 2 millions de joueurs qui en font un des jeux français les plus jouer au monde. Pour le fun assuré par un très bon gameplay et sa durée de vie illimité grâce à son éditeur de niveau.
  • La Wii : une des grandes innovations de l'année 2006 dans le monde du jeu vidéo, grâce à son gameplay totalement innovateur mais aussi parce que la Wii ne propose pas seulement des jeux  plus familiaux comme la série des Mario. Des jeux comme le FPS Red Steel donne à la Wii une touche plus adulte.


Toute l'équipe vous souhaite encore de très bonnes fêtes !



  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
svk16s offline Hors ligne Héroïque avatar 664 points
Le #170074
Je trouve assez drole cette magnifique phrase :

Trackmania Nations : malgré certains défauts comme la présence de StarForce...

Etant donné que le jeu est gratuit on voit tout de suite l'utilité d'une protection comme starforce (qui n'éxiste pas sur la version Nations de Trackmania.....)
Mathieu D. offline Hors ligne Héroïque avatar 957 points
Le #170075
svk16s: donc le fichier tmn.exe dans le dossier où le jeu est installé est là pour faire de la figuration selon toi'
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire