Le Sénat réfléchit à permettre le refus par les abonnés des compteurs Linky

Le par  |  21 commentaire(s)
Linky.

Les levées de boucliers contre le déploiement des compteurs Linky prennent de l'ampleur, et désormais, c'est le Sénat qui réfléchit à permettre aux utilisateurs de refuser son installation...

Face aux diverses polémiques qui entourent le compteur électrique et intelligent Linky, une sénatrice propose actuellement de modifier les textes de loi afin de permettre aux usagers de refuser son installation.

Alors même que divers arrêtés municipaux ont été prononcés en faveur de l'arrêt du déploiement des nouveaux compteurs d'Enedis, la Cour des comptes remettait récemment en question les avantages du nouveau compteur électrique pour le consommateur.

Linky

En marge de cela, la sénatrice Florence Lassarade a déposé deux amendements au projet de loi sur le règlement général de la protection des données personnelles. Il est ainsi question de modifier partiellement le Code de l'énergie afin de permettre aux clients d'Enedis de refuser l'installation de Linky.

La sénatrice indique ainsi "je suis membre de l'Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques (Opecst), et j'ai assisté à la commission de l'Assemblée sur les enjeux, économiques et sociétaux, des compteurs Linky et Gazpar. Ainsi, j'ai pu entendre tous les protagonistes que ce soit les représentants des personnes électrosensibles, le président du directoire d'Enedis (Philippe Monloubou, NDLR), mais aussi des député(e)s."

Selon elle "on ne peut pas installer de manière autoritaire les compteurs chez des personnes qui ne le désirent pas" tandis que d'autre part, on met en place des lois pour la protection des données personnelles. "Ces compteurs permettront une analyse fine de vos habitudes énergétiques. Il faut donner la possibilité aux gens de s'y opposer, c'est une question de liberté individuelle. Je suis pour l'apaisement, les usagers doivent être considérés, après tout, ce sont eux qui payent."

Et c'est là le problème remis en cause par la Cour des comptes : si les frais de fourniture et pose de Linky sont estimés à 130€, c'est Enedis qui le prend à sa charge dans un premier temps. Néanmoins, le fournisseur a négocié un accord avec le gouvernement pour rentabiliser son investissement initial sur 20 ans avec un gain de 500 millions d'euros à la clé.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2006185
Wow, ce "détail" aurait dû être prévu avant d'installer les compteurs... pas de nombreux mois (années) après le début du déploiement.
Le #2006188
Quand est-il des logements dans lesquels il y un compteur de ce genre installé mais que le nouveau locataire/acheteur n'en veut pas ? Peut-il le faire échanger par Enedis ?
Le #2006193
Peut-on faire retirer un compteur Linky installé sans accord du particulier ?

Le Wifi de ma Box internet et mes boitiers CPS sont perturbés depuis la présence du Linky.
Le #2006199
Et pour ceux qui l'ont déjà ?
On peut faire un retour arrière sans devoir payer quelque chose ?

Avant que ce ne soit fait....
Le #2006202
Je viens de recevoir un mail pour nous informé qu'on allait nous l'installer.. Allez Mme Lassarade, faites avancer les choses !!
Le #2006205
On peut changer, mais actuellement, c'est galère...

http://www.ledauphine.com/isere-sud/2018/03/21/compteurs-linky-au-pont-de-claix-julien-martin-a-fait-plier-enedis

Espéront que les amendements seront validés et qu'on pourra ou non refuser cette daube...
Le #2006224
mdr donc quand ce sera mis en place tout le monde aura déjà eu droit à son compteur
bravo
Le #2006230
phebus a écrit :

Peut-on faire retirer un compteur Linky installé sans accord du particulier ?

Le Wifi de ma Box internet et mes boitiers CPS sont perturbés depuis la présence du Linky.


Tu peux nous en dire plus ?
Le #2006231
phebus a écrit :

Peut-on faire retirer un compteur Linky installé sans accord du particulier ?

Le Wifi de ma Box internet et mes boitiers CPS sont perturbés depuis la présence du Linky.


Une perturbation du CPL, pourquoi pas, mais le WiFi je ne vois pas le rapport.
Le #2006234
toujours un déclic de retard ... et puis fo voir ce qu'ils y mettent dans la loi.
en contrepartie du refus d'installation enedis facturera 10% de plus l’électricité pour frais de relevage ... on les voit venir avec leurs gros sabots
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme