SEO Technique, pourquoi est-ce si important pour le référencement ?

Le par Bruno C.  |  0 commentaire(s)
seo-2

Optimiser son site web pour être visible sur les moteurs de recherche est crucial pour atteindre ses objectifs commerciaux et de notoriété. Le référencement naturel d’un site web, ou SEO, s’appuie sur 3 axes : la technique, le contenu et la popularité. Mais qu’entend-t-on par SEO technique ? Quels sont les éléments techniques importants d’un site web à travailler pour optimiser son référencement naturel ? Comment bien piloter son site web ?

Qu’est-ce que la technique en SEO ?

Le SEO technique représente toutes les méthodes d’optimisation d’éléments techniques d’un site web afin de garantir sa bonne indexation par les moteurs de recherche et d’améliorer son positionnement dans les pages de résultats de Google ou Bing (SERP). En cela, il se différencie des optimisations de contenus d’un site internet qui sont tout aussi importantes pour le référencement naturel. 

Quand on parle de SEO technique, on pense notamment aux fichiers sitemaps et robots.txt, à la détection et résolution des pages d’erreur (404, 500…), au balisage des pages, à l’optimisation de la vitesse du site, aux données structurées, etc... 

Ces éléments sont à monitorer régulièrement, et nécessitent des compétences spécifiques : une agence telle que Netinshape, spécialisée en référencement naturel, aide les entreprises à piloter leur SEO technique.

Pourquoi la technique est si importante pour le référencement ?

Une bonne optimisation technique en SEO permet aux robots des moteurs (appelés également crawlers ou spiders) d’accéder facilement aux pages importantes d’un site sans se perdre, et ainsi permettre leur indexation rapide.

L’optimisation des éléments du SEO technique permet une meilleure analyse par les robots des moteurs, favorisant leur compréhension du site. Cette compréhension est indispensable à un bon référencement naturel. 

Une architecture de site cohérente est également une étape préparatoire décisive pour la structuration du contenu, organisé en silos sémantiques, construisant le site selon une logique qui facilite son exploration par les robots et les internautes à la recherche d’informations. Elle assure que le site soit pertinent par rapport à des thématiques bien précises.

seo-3

Les éléments techniques incontournables d’un site

La liste qui suit est non exhaustive, mais elle contient les principaux éléments techniques à prendre en compte et à surveiller sur un site web.

Nom de domaine

C’est l’adresse du site sur le web. Il est accessible aux internautes avec ou sans www. Mais lors de sa création, il faut choisir s’il comprend la mention www, et le déclarer aux moteurs de recherche. Ainsi, pas de confusion possible : il n’y a qu’un seul site, et non deux. Pour Google, cette action s'effectue dans l’outil Search Console. Il faut aussi déclarer le nom choisi dans son système de gestion de contenus (wordpress, drupal ou autres). Cette procédure évite des problèmes d’indexation de page et de contenu dupliqué, néfastes au référencement.

Architecture du site 

L’architecture du site est indispensable à l’organisation de ses contenus : elle doit faciliter l’expérience utilisateur et l’exploration des robots, communément appelée “crawl”. L’objectif est de faire comprendre rapidement les contenus du site : cela donne confiance aux internautes et les moteurs indexent plus facilement ses pages. Il faut donc veiller à ce que les pages soient facilement accessibles, pas trop profondes, à un maximum de 3 clics depuis la page d’accueil. La structure des URLs, ou l’adresse de chaque page, doit être simple et explicite afin que l’internaute, comme le robot, sache en lisant l’URL à quel endroit du site il se trouve.

Balisage

Les balises HTML sont des éléments de code qui permettent d’identifier certains types de contenu dans la page : elles doivent donc être soignées. 

  • La balise Title énonce l’objet de la page et figure en lien bleu cliquable dans les résultats de recherche. Elle est particulièrement importante de par son poids dans l’algorithme Google ;
  • les balises Hn structurent le texte grâce à des intertitres facilitant sa lecture ;
  • la balise Hreflang désigne la langue et le pays pour lesquels la page a été créée ; 
  • placer une balise “noindex” sur une page indique au moteur qu’il ne doit pas indexer cette page pour diverses raisons (contenu pauvre, issu de filtres personnalisés...).

Robots.txt

Le fichier robots.txt signale aux robots les pages qu’ils peuvent explorer et celles qu’ils ne doivent pas prendre en compte, grâce à une syntaxe particulière. C’est un simple fichier texte situé à la racine du site. Il existe des outils de test du fichier robots.txt pour vérifier que rien ne bloque l’exploration et l’indexation du site.

Fichier Sitemap XML

Le sitemap.xml répertorie toutes les URLs importantes du site à indexer par les moteurs. On peut le constituer via une extension dans l’outil de gestion de contenus, pour que l'url de chaque nouvelle page importante soit ajoutée au sitemap. Pour Google, le sitemap doit être soumis dans la Search Console. Il est possible d’avoir plusieurs sitemaps, répertoriant les pages, mais aussi les images, les vidéos, etc.

Compatibilité mobile

Le site doit être optimisé pour faciliter la navigation sur smartphone. Google propose un outil vérifiant la compatibilité mobile et prodiguant des conseils d’optimisation. Attention au contenu : il doit toujours être accessible et ne doit pas être différent d’un device à l’autre (mobile vs desktop). 

Format AMP

Ce format Accelerated Mobile Pages est important pour les sites d’information. Ces pages s’affichent plus rapidement grâce à un code HTML allégé, favorisant le taux de clic sur mobile. Les pages en AMP sont accessibles depuis la page de résultats du moteur ou d’autres sites compatibles. Des extensions du système de gestion de contenus, ou plugins, permettent d’adopter le format AMP. 

Webperf – Core Web Vitals 

Les Signaux Web Essentiels (Core Web Vitals en anglais) traduisent la rapidité de chargement des contenus du site à travers 3 indicateurs : le temps de chargement du bloc de contenu le plus important au-dessus de la ligne de flottaison (sans faire défiler la page vers le bas - LCP), celui requis pour la stabilité visuelle de la page (CLS), et le délai nécessaire pour interagir correctement avec certains éléments (cliquer sur un lien, un bouton d’action - FID). 

Là aussi, Google propose des outils pour vérifier que le site réagit dans des temps acceptables. Si ces indicateurs ont pour l'instant un poids négligeable dans le référencement d'un site, il convient de soigner sa vitesse de chargement pour proposer une expérience utilisateur (UX) satisfaisante.

Certificat SSL

Doter son site d’un certificat SSL assure à l’internaute une navigation sécurisée en protégeant ses données personnelles, ce qui lui donne la confiance indispensable pour fidéliser visiteurs et clients. 

Dans le cas d’un site existant, installer un certificat SSL nécessite une migration de toutes les pages du site de http vers https. Il est nécessaire de faire appel à un développeur ou une agence SEO pour conserver le référencement des pages existantes en les redirigeant correctement vers les pages en https.

Données structurées

Là aussi, des éléments de code précisent aux moteurs certains types de contenus : organisation, article, événement, recette de cuisine, offre d’emploi et bien d’autres. Grâce à un affichage particulier dans les résultats de recherche, les données structurées augmentent le taux de clic et le trafic sur le site.

Maillage interne

Dernier élément essentiel du SEO technique, le maillage interne correspond aux liens vers d’autres pages du site. Il propose à l’internaute des informations supplémentaires à sa recherche, incite à poursuivre sa navigation, et favorise l’exploration d’autres pages par les robots. Le maillage interne permet la diffusion du “jus de liens”, soit la puissance de l’autorité de certaines pages vers d’autres pages qui leur sont subordonnées.

La technique en SEO peut sembler intimidante, et ses tâches fastidieuses. Il est parfois nécessaire de se rapprocher d’un consultant SEO pour bénéficier de conseils en référencement naturel.

seo-1

Certains outils seront vos amis !

L’outil incontournable : Google Search Console

La Search Console est un outil gratuit de Google pour vérifier la bonne santé technique de votre site. En y déclarant son site, sa “propriété”, on peut suivre ses performances dans les résultats de recherche, l’indexation de ses pages, détecter les pages en erreur, les liens et domaines qui pointent vers son site, etc. La Search Console propose aussi des fonctionnalités de soumission de certains fichiers, comme les sitemaps, ou d’URL pour accélérer ou demander à nouveau une indexation. Elle peut aussi être connectée à Google Analytics.

Dans le cas de problèmes graves, c’est via la Search Console que Google communique avec le propriétaire du site pour l’avertir de l’application de pénalités. Ce dernier s’emploiera à redresser l’état de son site et communiquera dans la Search Console les actions correctives effectuées.

Outils de crawl : Screaming Frog, Oncrawl, Botify

Ces outils proposent des explorations exhaustives d’un site, à la manière des robots des moteurs. Ils facilitent son contrôle régulier : pages d'erreur, balisage non-conforme, etc.

Webperf – Vitesse : Dareboost, Lighthouse, GT Metrix

Pour proposer une expérience optimale à ses visiteurs et rendre l’exploration des robots plus rapide, ces solutions aident à suivre le temps de chargement des pages et à entreprendre les actions correctives nécessaires.


En conclusion, le SEO technique est indispensable à un bon référencement de votre site. Il fait appel à des connaissances pointues que seuls une agence en référencement naturel et un consultant seront en mesure de vous apporter. Prenez donc votre temps pour bien choisir votre partenaire SEO qui vous accompagnera dans l’optimisation technique de votre site internet.

  • Partager ce contenu :

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire