Sign in with Apple revêt un caractère obligatoire face à Facebook et Google

Le par  |  1 commentaire(s)
sign-in-with-apple

Avec la protection de la confidentialité en porte-étendard, Apple s'attaque aux solutions de connexion de Facebook et Google pour des applications et sites web. Un bouton Sign in with Apple promis sans aucune forme de pistage.

Utiliser un compte Facebook, Google ou encore Twitter pour se connecter à d'autres applications ou sites web est un moyen d'identification largement répandu. Une telle technologie de connexion s'avère pratique pour l'utilisateur qui n'a pas besoin de se souvenir de nouveaux identifiants.

Lors de sa conférence WWDC, Apple a profité de la présentation d'iOS 13 pour annoncer l'arrivée de sa propre solution d'identification baptisée Sign-in with Apple. Elle permettra donc aussi de se connecter aux applications et sites web.

Cette authentification unique s'appuyant sur l'identifiant Apple sera disponible pour l'ensemble de la plateforme du géant de Cupertino sur iPhone, iPad, Mac, Apple Watch et Apple TV. Elle pourra tirer parti d'une compatibilité avec Face ID ou Touch ID sur l'appareil. Compte tenu de sa disponibilité sur la plateforme Web (avec n'importe quel navigateur), elle sera aussi fonctionnelle sur Android et Windows.

sign-in-with-apple
Pour les développeurs d'applications, ils n'auront pas véritablement d'autre choix que d'adopter Sign in with Apple. Une mise à jour des règles de l'App Store stipule en effet que Sign in with Apple sera une option obligatoire pour les utilisateurs avec les applications qui prennent en charge des solutions de connexion tierces.

La conséquence est loin d'être anodine. Apple positionne Sign in with Apple dans le cadre de son initiative (et argument commercial) visant à renforcer la confidentialité pour les utilisateurs.

Avec Sign in with Apple, un identifiant unique et aléatoire est transmis aux applications et sites pour une connexion. Les utilisateurs ont en outre le choix de transmettre une adresse email unique et aléatoire, comme une sorte de relais, et dès lors de cacher leur adresse email réelle. Apple se charge de la gestion et de la correspondance, et s'engage contre toute forme de pistage. Chaque application peut avoir une adresse email aléatoire qui peut être désactivée à tout moment.

La solution Sign in with Apple est mise en avant comme une garante de la confidentialité des données personnelles. C'est par la même occasion un coup porté aux solutions de Facebook et Google, et contre le recueil de données personnelles à des fins publicitaires.

Sign In with Apple sera disponible en bêta cet été avant un lancement en fin d'année.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2066059
"Apple se charge de la gestion et de la correspondance, et s'engage contre toute forme de pistage"
Comme j'aimerais y croire...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme