SignalConso : plateforme nationale de signalement pour les consommateurs

Le par Jérôme G.  |  7 commentaire(s)
signalconso

Présenté comme un service public pour les consommateurs et proposé par la DGCCRF, SignalConso est désormais lancé au niveau national pour recueillir leurs signalements.

Après une expérimentation en bêta l'année dernière dans trois régions pilotes, la plateforme de signalement SignalConso est officiellement lancée aujourd'hui au niveau national.

Accessible sur ordinateur et smartphone où il sera par exemple possible d'ajouter facilement une photo, la plateforme permet aux consommateurs de signaler un problème à la répression des fraudes ; la fameuse DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes).

" Le consommateur sera guidé par des questions simples au cours de son signalement et dirigé vers une page adaptée au type de signalement et fournissant les précisions nécessaires ", écrit le ministère de l'Économie et des Finances.

signalconso-1
Les types de problèmes pouvant être signalés touchent un large panel. Ils brassent notamment la restauration, l'achat en magasin, services aux particuliers, immobilier, banque, tourisme, santé, électricité, téléphonie, Internet…

Au cours des prochains mois, SignalConso sera par ailleurs en capacité de traiter des signalements en rapport avec les achats sur internet. Des conseils et informations sont en outre délivrés.

signalconso-2
Après à un signalement, l'entreprise concernée est informée et peut donc y répondre. Le cas échéant, le signalement peut alors être anonymisé. Le consommateur est informé par email de la suite donnée et si le problème signalé a été corrigé, voire réfuté.

Le signalement est enregistré dans la base de données de la DGCCRF qui pourra décider de surveiller ou contrôler une entreprise en fonction de la nature du signalement ou si les nombres de signalements sont importants.

Pendant la phase d'expérimentation, 3 400 signalements ont été déposés sur la plateforme. Ils concernaient majoritairement " des problèmes de prix, d'hygiène, de produits périmés et des litiges contractuels. "

Le ministère indique que 69 % des entreprises ayant fait l'objet d'un signalement ont créé un compte sur SignalConso et lu le signalement. Pour 77 %, elles ont apporté une réponse. Les signalements ont donné lieu à une trentaine de contrôles d'agents de la DGCCRF.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
jacob13 Hors ligne VIP icone 5545 points
Le #2091552
si ça fonctionne comme bloctel
Mouve92 Hors ligne VIP icone 7864 points
Le #2091558
jacob13 a écrit :

si ça fonctionne comme bloctel


.
Aucun rapport avec bloctel !
.
tiseult Hors ligne VIP avatar 7919 points
Le #2091561
alors vu sur un autre site, en signalant que le forfait a été augmenté en échange de plus de data par exemple, et bien ce n'est pas considéré comme une arnaque car l'opérateur aurait soi disant envoyé un mail 1 mois à l'avance pour prévenir.
Ca semble être un peu du vent cette plateforme
kerlutinoec Hors ligne VIP icone 12832 points
Le #2091577
Je ne vois comment ça pourrait être anonymisé s'il faut installer une appli sur ton téléphone et qu'en plus ils ont ton mail...
Subutox Hors ligne VIP icone 7016 points
Le #2091587
tiseult a écrit :

alors vu sur un autre site, en signalant que le forfait a été augmenté en échange de plus de data par exemple, et bien ce n'est pas considéré comme une arnaque car l'opérateur aurait soi disant envoyé un mail 1 mois à l'avance pour prévenir.
Ca semble être un peu du vent cette plateforme


Ces histoires de modifications de contrat avec envoi d'e-mail à l'avance ce n'est peut-être pas correct par principe (les principes de certains) mais si l'envoi d'e-mail a été respecté, y'a pas de soucis, fin de l'histoire, donc pas de leur ressort.

Des modifications comme ça, si on ne les accepte pas, on résilie, c'est bien à ça que sert l'e-mail : prévenir que ça change, et que du coup si ça ne convient pas : taillot (oui, c'est chiant si c'est souvent).

PayPal, Outlook, Gmail, les banques, l'appli CPAM, et ben d'autres "services" font de même ; un e-mail avertissant la modif. des conditions, et ça il faut vérifier, car ils pourraient balancer un truc payant ou un truc pas clair, en tout cas pour lequel on était pas pour, et accepté de fait (contre lequel on ne peut se retourner).

"Dans la vie" un client est lié par contrat à une société (ou au service d'une société) ce n'est pas "client a pris ça, client veut ça à vie" (sans condéscendance hein, c'est une phrase qui résume un peu le problème).
tiseult Hors ligne VIP avatar 7919 points
Le #2091596
Subutox a écrit :

tiseult a écrit :

alors vu sur un autre site, en signalant que le forfait a été augmenté en échange de plus de data par exemple, et bien ce n'est pas considéré comme une arnaque car l'opérateur aurait soi disant envoyé un mail 1 mois à l'avance pour prévenir.
Ca semble être un peu du vent cette plateforme


Ces histoires de modifications de contrat avec envoi d'e-mail à l'avance ce n'est peut-être pas correct par principe (les principes de certains) mais si l'envoi d'e-mail a été respecté, y'a pas de soucis, fin de l'histoire, donc pas de leur ressort.

Des modifications comme ça, si on ne les accepte pas, on résilie, c'est bien à ça que sert l'e-mail : prévenir que ça change, et que du coup si ça ne convient pas : taillot (oui, c'est chiant si c'est souvent).

PayPal, Outlook, Gmail, les banques, l'appli CPAM, et ben d'autres "services" font de même ; un e-mail avertissant la modif. des conditions, et ça il faut vérifier, car ils pourraient balancer un truc payant ou un truc pas clair, en tout cas pour lequel on était pas pour, et accepté de fait (contre lequel on ne peut se retourner).

"Dans la vie" un client est lié par contrat à une société (ou au service d'une société ce n'est pas "client a pris ça, client veut ça à vie" (sans condéscendance hein, c'est une phrase qui résume un peu le problème).


quand l'email envoyé est formaté comme par hasard pour arriver dans les spams je dis pas fin de l'histoire
quand on te dit forfait à vie à XX E et que des options sont ajoutées, je dis pas fin de l'histoire
Si ct pas pour arnaquer l'acceptation devrait etre obligatoire pour accepter une augmentation de tarif pour ces situations
Subutox Hors ligne VIP icone 7016 points
Le #2091643
tiseult a écrit :

Subutox a écrit :

tiseult a écrit :

alors vu sur un autre site, en signalant que le forfait a été augmenté en échange de plus de data par exemple, et bien ce n'est pas considéré comme une arnaque car l'opérateur aurait soi disant envoyé un mail 1 mois à l'avance pour prévenir.
Ca semble être un peu du vent cette plateforme


Ces histoires de modifications de contrat avec envoi d'e-mail à l'avance ce n'est peut-être pas correct par principe (les principes de certains) mais si l'envoi d'e-mail a été respecté, y'a pas de soucis, fin de l'histoire, donc pas de leur ressort.

Des modifications comme ça, si on ne les accepte pas, on résilie, c'est bien à ça que sert l'e-mail : prévenir que ça change, et que du coup si ça ne convient pas : taillot (oui, c'est chiant si c'est souvent).

PayPal, Outlook, Gmail, les banques, l'appli CPAM, et ben d'autres "services" font de même ; un e-mail avertissant la modif. des conditions, et ça il faut vérifier, car ils pourraient balancer un truc payant ou un truc pas clair, en tout cas pour lequel on était pas pour, et accepté de fait (contre lequel on ne peut se retourner).

"Dans la vie" un client est lié par contrat à une société (ou au service d'une société ce n'est pas "client a pris ça, client veut ça à vie" (sans condéscendance hein, c'est une phrase qui résume un peu le problème).


quand l'email envoyé est formaté comme par hasard pour arriver dans les spams je dis pas fin de l'histoire
quand on te dit forfait à vie à XX E et que des options sont ajoutées, je dis pas fin de l'histoire
Si ct pas pour arnaquer l'acceptation devrait etre obligatoire pour accepter une augmentation de tarif pour ces situations


Je n'avais pas connaissance de l'éventuel formatage des e-mails qui tombent dans les spams.

En effet, le cas du "forfait à vie" est plus que douteux, je ne connais pas la loi dans ce cas là, mais ce serait intéressant de savoir.

J'admet que dans le domaine de la consommation c'est un peu (beaucoup) "démerdez-vous" ; il y a un contrat, on l'accepte, et après on a tout un tas de choses qui changent, mais à quel point c'est modifiable par un prestataire de service, est-ce encadré ? C'estt flou ça aussi.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar