Le site des impôts n'a pas compris l'affluence de contribuables - MàJ : suspicion de cyberattaque

Le par  |  59 commentaire(s)
declaration-impot-ligne-2019

Une rallonge de 48 heures pour les retardataires de la déclaration en ligne des revenus. Elle est accordée après des perturbations sur le site des impôts.

MàJ : A priori à tort, l'afflux de requêtes avait été interprété comme une cyberattaque. Néanmoins, c'était peut-être bel et bien le cas.

Selon France Info, deux enquêtes ont été ouvertes, une interne à Bercy et l'autre confiée à l'Agence Nationale de la Sécurité Informatique. " Des adresses IP suspectes venues de l'étranger ont été repérées " dans l'afflux de connexions.

-----

Initialement, le dernier jour de déclaration en ligne des revenus était fixé au mardi 4 juin à minuit. C'était du moins le cas pour la zone 3 (départements n° 50 à 974/976), sachant que pour les deux autres zones, c'est fini depuis fin mai.

Cette date butoir bénéficie d'une rallonge de 48 heures, soit jusqu'au jeudi 6 mai à minuit. Elle fait suite à des perturbations qui ont touché la connexion à l'espace particulier sur le site des impôts. L'accès à la déclaration en ligne est censé avoir été rétabli dans la nuit.

Ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin explique que le site (impots.gouv.fr) a connu des difficultés en raison d'un " afflux trop important de connexions de derniers moments. " Une explication sur Twitter qu'il ponctue d'un hashtag… #administrationbienveillante en rapport avec la rallonge de 48 heures.

Sur BFMTV, le ministre précise qu'il y a eu plus de 3 millions de connexions en moins d'une demi-heure lundi soir à partir de 21h. Il reconnaît un " petit problème de maintenance " sur le site et un afflux qui a été considéré comme une attaque.

Ce serait donc une mesure de protection, et pas un problème de dimensionnement de l'infrastructure.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 6

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2065825
Moralité : on est beaucoup trop à payer des impôts (... ou du moins à les déclarer)
Le #2065828
Attention aux fakes news 3 millions de contribuables en une demi heure ! Presque une attaque par déni de service pour un site devant s'occuper de 60 millions de français
Le #2065833
Comme toutes les fois, le gouv' est dans les choux...

Ils préfèrent passer pour des branques plutôt que de dimensionner les infras...

Soit le site a connu "...afflux trop important...", soit il a connu "...petit problème de maintenance..."

Darmanin est navrant d'incompétence et en plus incapable d'assumer ses choix...
Le #2065834

et un afflux qui a été considéré comme une attaque.

Ce serait donc une mesure de protection, et
pas un problème de dimensionnement de l'infrastructure.



Mouai ... en même temps, si l’infrastructure était correctement dimensionné, cela n'aurait pas été considéré comme une attaque.

CQFD
Le #2065836
FRANCKYIV a écrit :


et un afflux qui a été considéré comme une attaque.




Ce serait donc une mesure de protection, et
pas un problème de dimensionnement de l'infrastructure.



Mouai ... en même temps, si l’infrastructure était correctement dimensionné, cela n'aurait pas été considéré comme une attaque.

CQFD


En même temps, les gens ont 3 mois pour préparer leurs impôts et s'en occupent à la dernière soirée...
Le #2065837
saepho a écrit :

FRANCKYIV a écrit :


et un afflux qui a été considéré comme une attaque.




Ce serait donc une mesure de protection, et
pas un problème de dimensionnement de l'infrastructure.



Mouai ... en même temps, si l’infrastructure était correctement dimensionné, cela n'aurait pas été considéré comme une attaque.

CQFD


En même temps, les gens ont 3 mois pour préparer leurs impôts et s'en occupent à la dernière soirée...


C'est pas faux.
Le #2065838
FRANCKYIV a écrit :


et un afflux qui a été considéré comme une attaque.




Ce serait donc une mesure de protection, et
pas un problème de dimensionnement de l'infrastructure.



Mouai ... en même temps, si l’infrastructure était correctement dimensionné, cela n'aurait pas été considéré comme une attaque.

CQFD


C'est marrant, moi je m'y suis prit le jour de l'ouverture de la déclaration en ligne et je n'ai pas eu de problème d'accès au site. Pas même un lag, alors que j'étais à l'autre bout du monde.

Du coup, je me demande si l'infrastructure était pas SURDIMMENSIONNEE au moment où j'ai fait ma déclaration ?

Les 3/4 des déclarants sont des branques qui ont tour remis au dernier moment. Trop facile d'accuser le ministre, les admins du site ou la NASA pour l'incapacité de certains à s'organiser correctement.

Pathétique, à l'image de toutes tes prises de paroles sur ce site (que je suis depuis un moment).
Le #2065840
smoog a écrit :

FRANCKYIV a écrit :


et un afflux qui a été considéré comme une attaque.




Ce serait donc une mesure de protection, et
pas un problème de dimensionnement de l'infrastructure.



Mouai ... en même temps, si l’infrastructure était correctement dimensionné, cela n'aurait pas été considéré comme une attaque.

CQFD


C'est marrant, moi je m'y suis prit le jour de l'ouverture de la déclaration en ligne et je n'ai pas eu de problème d'accès au site. Pas même un lag, alors que j'étais à l'autre bout du monde.

Du coup, je me demande si l'infrastructure était pas SURDIMMENSIONNEE au moment où j'ai fait ma déclaration ?

Les 3/4 des déclarants sont des branques qui ont tour remis au dernier moment. Trop facile d'accuser le ministre, les admins du site ou la NASA pour l'incapacité de certains à s'organiser correctement.

Pathétique, à l'image de toutes tes prises de paroles sur ce site (que je suis depuis un moment).


Pense ce que tu veux ... je n'en pense pas moins à ton sujet ...
Le #2065844
Je plusoie Smoog
Le #2065866
Moi, je fais exprès d'y accéder.
J'ai même un script que je lance en soirée pour faire des requêtes sur une base plus ou moins régulière. C'est ma petite contribution.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme