Skype teste du chiffrement de bout en bout avec Signal

Le par  |  1 commentaire(s)
Skype-logo

Même s'il y a de quoi trouver à redire, Skype se met aussi au chiffrement de bout et bout dans le cadre d'un test avec le protocole open source Signal.

Développée par Open Whisper Systems (groupe à but non lucratif), Signal est une application gratuite - et open source - pour des communications chiffrées de bout en bout. Pour les messages et appels, ils ne peuvent être lus ou entendus que par les destinataires. Open Whisper Systems n'a pas accès aux contenus.

L'application doit notamment sa popularité au fait que le lanceur d'alerte Edward Snowden l'a recommandée à maintes reprises. Signal utilise Curve25519, AES-256 et HMAC-SHA256. Le protocole Signal s'assure par ailleurs que les nouvelles clés AES sont utilisées pour chaque nouveau message, et améliore OTR (Off-the-Record) pour la messagerie instantanée.

Facebook, Google ou encore WhatsApp ont déjà intégré le protocole open source Signal dans leur plateforme de messagerie. Un travail est désormais mené en collaboration avec Microsoft autour d'une fonctionnalité de conversations privées dans Skype exploitant le protocole Signal.

Si le chiffrement n'est évidemment pas étranger à Skype (AES-256), le chiffrement de bout en bout est une autre affaire. Pour le moment, le test concerne la bêta de Skype Insider sur l'ensemble des plateformes hôtes. Le chiffrement de bout en bout ne s'applique pas à une discussion de groupe.

Skype-conversation-privee-chiffrement-bout-en-bout

Comme avec Facebook Messenger et Allo de Google, le chiffrement avec le protocole Signal n'est pas activé par défaut. Il se fait à la demande avec les conversations privées.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1995603
"Sentiment" de sécurité de bout en bout avec Skype.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme