Les accéléromètres des smartphones pour détecter l'état d'ébriété

Le par Jérôme G.  |  2 commentaire(s)
alcool-vodka

Les accéléromètres des smartphones ont récemment fait parler d'eux pour la détection des prémices de séismes. Et pour détecter les déficiences fonctionnelles en rapport avec la consommation d'alcool ? C'est l'objet d'une étude préliminaire.

Repérée par CNN et publiée en ligne cette semaine par le Journal of Studies on Alcohol and Drugs, une étude (préliminaire) porte sur l'utilisation des accéléromètres présents dans les smartphones pour détecter les troubles de la marche dus à une intoxication à l'alcool.

Les accéléromètres sont des capteurs qui permettent de mesurer l'accélération linéaire et les mouvements d'un smartphone. Une capacité qui pourrait manifestement être exploitée dans un autre domaine inattendu.

Dans le cadre de l'étude, une équipe de chercheurs de l'université de Pittsburgh a contrôlé en laboratoire 22 participants âgés entre 21 et 43 ans. Ils ont consommé une boisson avec de la vodka. Toutes les heures pendant une durée de 7 heures, leur taux d'alcoolémie a été analysé, avec également un test de marche consistant à marcher en ligne droite pendant 10 pas, puis se retourner et revenir 10 pas en arrière.

Pour ce test de marche, les participants avaient un smartphone placé sur leur dos avec une ceinture élastique, et donc un outil de mesure de l'accélération et des mouvements grâce aux accéléromètres des appareils (avec une application pour l'enregistrement des données).

smartphone-verre

Avec une précision d'environ 90 % et une corrélation pour des changements dans la démarche des participants, les chercheurs ont pu identifier ceux ayant franchi la limite de 0,8 g d'alcool par litre de sang. Il s'agit de la limite pour le taux d'alcoolémie au volant aux États-Unis (0,5g/l en France).

" Cette étude contrôlée en laboratoire montre que nos smartphones peuvent être utiles pour identifier les signatures de déficiences fonctionnelles liées à l'alcool ", déclare Brian Suffoletto (désormais à l'université de Stanford), le chercheur principal de l'étude.

Les chercheurs soulignent néanmoins une étude assimilée pour le moment à une preuve de concept, et une base pour de futures recherches sur l'utilisation des smartphones afin de " détecter à distance les déficiences liées à l'alcool. "

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
cricri610 offline Hors ligne Vétéran icone 1982 points
Le #2106375
"Les accéléromètres des smartphones ont récemment fait parler d'eux pour la détection des prémices de séismes."
Ce n'était pas plutôt ceux qui se paluchent devant pornhub??!!
FRANCKYIV offline Hors ligne VIP icone 52692 points
Premium
Le #2106378
L'accéléromètre est devenu fou avec Ombre le vendredi soir ...
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire