Sonos accuse Google d'avoir copié sa technologie multiroom

Le par  |  0 commentaire(s)
Sonos One

Sonos a décidé de poursuivre Google en justice pour la violation de brevets en rapport avec ses enceintes connectées. Amazon y échappe, mais pas aux accusations de Sonos.

Avec des modèles d'enceintes Sonos compatibles avec les assistants vocaux de Google et d'Amazon, on pourrait croire à une entente entre ces groupes américains. Pourtant, il y a bien quelques fissures et on rappellera que Sonos a racheté l'année dernière la startup française Snips.

Via une telle acquisition, Sonos ambitionne d'améliorer l'expérience vocale sur ses produits. Snips est une plateforme vocale d'IA pour les appareils connectés qui propose une technologie avec au cœur la question du respect de la vie privée. Un fonctionnement en local sur l'appareil et manifestement pour Sonos, la volonté d'œuvrer avec ses propres technologies vocales.

Sonos-Move-avant

The New York Times révèle que Sonos a décidé de poursuivre Google en justice pour la violation de cinq brevets technologiques, dont une technologie de communication sans fil entre les enceintes et pour se synchroniser entre elles.

Dans une plainte déposée en Californie (via The Verge), Sonos fait mention du partage avec Google et dès 2013, de sa technologie brevetée multiroom dans le cadre d'un partenariat afin d'intégrer Google Play Music dans la plateforme Sonos.

Selon Sonos, Google a commencé à violer ses brevets en 2015 avec le lancement de son premier produit audio multiroom sans fil, à savoir Chromecast Audio. Depuis 2015, Sonos soutient qu'un tel " détournement " a pris de l'ampleur avec le système audio multiroom sans fil étendu à plusieurs produits.

Google Home Mini, Google Home, Google Home Max, ainsi que la gamme Pixel avec des smartphones, tablettes ou encore ordinateurs portables sont cités en exemple. " Google a persisté malgré le fait que Sonos ait averti Google de son infraction à au moins quatre occasions distinctes remontant à 2016 ", peut-on lire dans la plainte.

Google-Home

Un porte-parole de Google a réagi en déclarant : " Au fil des ans, nous avons eu de nombreuses conversations continues avec Sonos sur les droits de propriété intellectuelle des deux entreprises et nous sommes déçus que Sonos ait intenté cette poursuite au lieu de poursuivre les négociations de bonne foi. " Google conteste les allégations de Sonos.

D'après le New York Times, Sonos a également déposé une plainte auprès de l'United States International Trade Commission. Sonos aurait aussi découvert qu'Amazon a copié sa technologie avec les appareils Echo. La décision aurait toutefois été prise de ne pas " combattre deux géants technologiques en même temps devant les tribunaux. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme