Sonos : Google Assistant débarque enfin après Alexa d'Amazon

Le par  |  12 commentaire(s)
sonos-beam

Les enceintes Sonos - One et Beam - gagnent la compatibilité avec l'assistant vocal de Google après celle avec l'assistant vocal d'Amazon.

C'est une annonce de longue date qui se concrétise pour Sonos qui avait mis en avant une compatibilité avec non seulement Alexa d'Amazon, mais aussi Google Assistant pour ses enceintes connectées. L'arrivée de Google Assistant aura au final mis bien plus de temps que prévu.

Ce double choix pour un assistant vocal concerne la Sonos One et Sonos Beam qui intègrent toutes les deux un micro.

sonos-google-assistant" Sonos est la première marque à intégrer plusieurs assistants vocaux au sein d'un même système audio, démontrant la puissance d'une plateforme ouverte et multi-partenaires qui met l'accent sur le choix des utilisateurs au cœur de l'expérience d'écoute ", écrit Sonos.

La disponibilité de l'assistant de Google sur Sonos se fait par le biais d'une mise à jour logicielle qui est déployée à partir d'aujourd'hui en France. Cette cohabitation entre Alexa et Google Assistant ne vaut par contre pas pour de l'interopérabilité entre les deux assistants vocaux.

Néanmoins, les utilisateurs de produits Sonos pourront choisir un assistant pour chaque enceinte et ainsi avoir plusieurs assistants pour un même système audio. Ainsi, si une musique est par exemple lancée sur une enceinte avec Alexa, il sera notamment possible de demander à Google Assistant de changer de titre en cours de lecture depuis une autre enceinte.

La musique n'est évidemment qu'un cas d'utilisation, avec également le contrôle de tous les autres gadgets connectés que ce soit avec Alexa ou donc Google Assistant.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2070142
Nsa is watching you
Le #2070147
Ca manquait ce commentaire super éclairé ... j'ai même envie de dire illuminé de magic ...
Le #2070154
FRANCKYIV a écrit :

Ca manquait ce commentaire super éclairé ... j'ai même envie de dire illuminé de magic ...


Pour dire des conneries c'est sûr qu'il est magique
Le #2070161
je sais pas si c'est une réelle avancée de coller ces programmes colons dans tous les appareils faudrait a minima un switch hard pour couper la fonction si on en veut pas.
Le #2070162
Ah ! Ca promet de bonnes bagarres en familles !!!

" - Alexa, playlist jazz.
- ok, google, arrêtes le jazz et playlist rock..."


Le #2070167
smalldick a écrit :

je sais pas si c'est une réelle avancée de coller ces programmes colons dans tous les appareils faudrait a minima un switch hard pour couper la fonction si on en veut pas.


Rabat joie!
(mais évidemment que tu as raison)
Le #2070169
Rabat joie!
(mais évidemment que tu as raison)
http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/amazon-ecoute-les-utilisateurs-de-son-assistant-vocal-alexa-20190411

https://www.laquadrature.net/2018/05/18/temoin_cortana/

(voir l'interview vidéo hyper flippante de la salariée MS)
Le #2070191
Vous savez tous pourtant que j'ai raison et que je suis même en dessous de la réalité
Je vous renvoie aux alertes de l'anssi..... qui ne sont ne pas pas suivies de plans d'actions....lâcheté et soumission sont de mise
Le #2070198
Et finalement on doit beugler quoi à cet assistant pour l'activer ?
Ok, Google ? Salut Google ? Hey Google ? Bonjour connard ? Yop NSA ? Ta gueule Trump ?

J'sais plus quoi moi avec tous ces changements
Le #2070294
Amazon a répondu la semaine dernière à la lettre de Chris Coons, sénateur de l’Etat de Delaware aux États unis. L’entreprise confirme stocker les conversations avec Alexa sur ses serveurs en précisant qu’elles le sont sur une période indéterminée. Elles ne sont effacées que lorsque l’utilisateur les supprime manuellement. Et même dans ce cas, toutes les interactions avec l’assistant vocal ne sont pas supprimées des serveurs d’Amazon, explique le sénateur Coons.
Amazon a par ailleurs indiqué que les requêtes Alexa qui impliquent une transaction, comme commander une pizza ou réserver un Uber sont également conservées. Cela signifie qu’il existe un enregistrement de tous les achats que vous effectuez en passant par Alexa
De plus, le sénateur explique que ces données sont partagées avec des tiers mais on ignore encore dans quelle mesure et comment ces derniers les utilisent.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme