Sony Ericsson : un troisième trimestre 2007 bien rempli

Le par Christian D.  |  0 commentaire(s)

25,9 millions de téléphones portables écoulés au troisième trimestre, 267 millions d'euros de bénéfices...Sony Ericsson maintient son rythme de croissance élevé, malgré une baisse continue du prix moyen de ses terminaux.

Sony Ericsson logo
Sony ericsson logoLes résultats du troisième trimestre 2007 confirment la vitalité du fabricant de terminaux Sony Ericsson. Avec 25,9 millions de terminaux vendus ( 24,9 millions le trimestre précédent ), la progression est de 31% par rapport à la même période 2006 ( 19,8 millions ).

Le résultat brut du trimestre est de 384 millions d'euros, en baisse de 11% par rapport à l'année précédente, qui avait compté des événements exceptionnels, avec un bénéfice net de 267 millions d'euros ( contre 220 millions au trimestre précédent ).

Les chiffres sont bons mais le prix moyen des terminaux, indicateur de la marge, continue de descendre, à 120 euros, du fait du développement de produits d'entrée et de milieu de gamme dans le porte-feuille de Sony Ericsson. Une diminution toutefois prévue dans les estimations.


Des atouts pour maintenir de bons résultats
Ces données renforcent la position du fabricant dans le Top 5 mondial. Le succès du modèle W200 pour l'entrée de gamme a dopé les volumes de ventes tandis qu'à l'autre bout, le smartphone P1i et le Walkman Phone W580 ont reçu un bon accueil, en attendant que les nouveaux modèles W910 et W960 pour la série Walkman, et K850 avec son APN 5 megapixels pour la série Cyber Shot soient largement diffusés à l'occasion des fêtes de fin d'année.

Les marchés américains ( nord et sud ) et l'Europe occidentale ont été particulièrement profitables au fabricant qui renforce par ailleurs ses activités R&D et production en Inde, la terre promise de la téléphonie mobile. La société fait confiance à Sagem pour renforcer ses produits d'entrée de gamme.

Pour le dernier trimestre 2007, c'est un nouveau président, Hideki Komiyama, qui prendra les rênes de la société, en remplacement de Miles Flint, initiateur des séries Walkman et Cyber Shot qui ont connu un énorme succès. La société estime avoir gagné 1% de part de marché supplémentaire par rapport à la même période l'année dernière pour se situer à un peu plus de 9%.
  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire