Le premier satellite tunisien sera lancé par une fusée Soyouz

Le par  |  3 commentaire(s)
soyouz

C'est une fusée russe Soyouz qui sera utilisée pour lancer le premier satellite tunisien en 2020.

Cette semaine, le groupe tunisien Telnet a annoncé la signature du contrat pour le lancement du premier satellite tunisien baptisé Challenge One. Ce sera dans le courant de l'année 2020 avec une fusée russe Soyouz et en partenariat avec GK Launch Services.

GK Launch Services est un opérateur de lancements commerciaux pour Soyouz-2 depuis les ports spatiaux russes. L'agence spatiale russe Roscosmos a précisé que le lanceur sera une fusée Soyouz-2.1a avec l'étage Fregat pour la propulsion.

Œuvrant notamment dans le domaine des télécommunications et de l'aérospatial, le groupe Telnet souligne que Challenge One entre dans le cadre d'un projet de recherche scientifique et d'innovation, et vise à " valider des concepts dans les nouvelles technologies et le développement d'applications associées. "

C'est en fait un nanosatellite et il servira de base pour une future constellation d'une trentaine de satellites.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2058101
Un Troposphère 6 ?
Le #2058201
S'appeler Telnet quand on sait la passoire qu'est ce port sur les serveurs... non mais vraiment !

Un satellite pour espionner les dissidents Tunisiens ? ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme