SpaceX : les premières fusées BFR sur Mars en 2022, premiers colons en 2024

Le par  |  16 commentaire(s) Source : TechCrunch
Mars colonisation

Elon Musk met à jour son programme de colonisation de la planète Mars et envisage deux lancements d'équipements dès 2022 puis l'envoi de premiers colons dès 2024.

Le milliardaire Elon Musk, patron de SpaceX, a révisé son projet de colonisation de la planète Mars lors d'une présentation à l'IAC (International Astronautical Congress) mais reste toujours convaincu de pouvoir démarrer les premières étapes et de transporter des colons dès la prochaine décennie.

A la lumière des avancées réalisées avec ses fusées Falcon 9 devenues en partie réutilisables et en attendant le premier vol de Falcon Heavy, son lanceur lourd, d'ici la fin de l'année, l'homme d'affaires a confirmé que le projet de lanceur interplanétaire envisagé l'an dernier était trop complexe et coûteux à mettre en oeuvre.

Mars colonisation

Il lui substitue donc un nouveau lanceur, baptisé BFR, au design moins complexe mais qui offrira beaucoup plus de modularité en pouvant remplacer à la fois les lanceurs Falcon 9 et Falcon Heavy et la capsule Dragon, permettant de l'utiliser aussi pour des missions d'approvisionnement de station spatiale ou de mise en orbite de satellite... et au point même d'envisager de l'utiliser pour des déplacements d'un point à un autre de la Terre.

Pour préparer les lancements intensifs nécessaires à une colonisation de Mars, SpaceX prévoit d'atteindre les 20 lancements d'ici la fin de l'année et 30 lancements l'an prochain.

Le lanceur BFR aura l'avantage de combiner lanceur, étage supérieur et équivalent de la capsule Dragon en un appareil, avec toujours la possibilité de le réutiliser pour abaisser le coût des missions et une grande polyvalence.

Comme le lanceur Falcon 9, il devra pouvoir atterrir en douceur,  mais aussi permettre un redécollage. Depuis Mars, il faudra trouver un moyen de le recharger en carburant mais pour un redécollage depuis la Lune, cela pourrait ne pas être nécessaire.

Pour la colonisation de Mars proprement dite, Elon Musk anticipe de lancer deux fusées BFR chargées d'équipements dès 2022, puis d'effectuer 4 tirs, dont deux tirs pour du matériel mais aussi deux missions embarquant des humains dès 2024.

Les premiers objectifs seront bien sûr d'identifier les ressources disponibles, les dangers possible, la détection d'éventuelles ressources en eau et la construction d'une usine produisant le carburant nécessaire au retour.

Avec un calendrier aussi court (et sans doute sujet à report), il faudra être en mesure de construire un premier lanceur BFR dans les 6 à 9 mois mais Elon Musk affiche sa confiance dans cet objectif sur cinq ans.

Tout ceci sera évidemment très coûteux mais le succès des missions de placement de satellite ou d'approvisionnement de l'ISS génère des revenus qui permettront en principe le développement du BFR et la mise en place de l'énorme programme de colonisation martienne. Par ailleurs, toutes les ressources de SpaceX consacrées aux trois programmes Falcon 9, Falcon Heavy et Dragon pourront être progressivement consacrées au projet de lanceur BFR.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1982400
J'peux venir ?
Le #1982401
"Pour la colonisation de Mars proprement dite, Elon Musk anticipe de lancer deux fusées BFR chargées d'équipements dès 2022, puis d'effectuer 4 tirs, dont deux tirs pour du matériel mais aussi deux missions embarquant des humains dès 2024."

Ca va, c'est vendredi aussi aux USA
Le #1982419
ça donne envie
Le #1982429
Pouish a écrit :

ça donne envie


t es sur ???

il faudrai envoyer des humanoides, a controle distance et semi autonomes..

et faire pousser des plantes, afin qua la prochaine fournee ,

si tout se passe bien, sur le trajet, ce soit enfin des etre vivants qui debarquent..
Anonyme
Le #1982437
TiuTiu a écrit :

Pouish a écrit :

ça donne envie


t es sur ???


Quand tu vois le nombre de cons ici, ça peut pas être pire là bas.

sinon "les dangers possible(s)", petite coquille d'accord christian.
Le #1982439
TiuTiu a écrit :

Pouish a écrit :

ça donne envie


t es sur ???

il faudrai envoyer des humanoides, a controle distance et semi autonomes..

et faire pousser des plantes, afin qua la prochaine fournee ,

si tout se passe bien, sur le trajet, ce soit enfin des etre vivants qui debarquent..


J'ai pas dis que ce serai sans risque, juste que ça fait rêver de changer de planète
bon au début c'est sans retour et avec une espérance de vie plus que limité mais bon, ça donne envie
Le #1982442
Pouish a écrit :

TiuTiu a écrit :

Pouish a écrit :

ça donne envie


t es sur ???

il faudrai envoyer des humanoides, a controle distance et semi autonomes..

et faire pousser des plantes, afin qua la prochaine fournee ,

si tout se passe bien, sur le trajet, ce soit enfin des etre vivants qui debarquent..


J'ai pas dis que ce serai sans risque, juste que ça fait rêver de changer de planète
bon au début c'est sans retour et avec une espérance de vie plus que limité mais bon, ça donne envie


https://vignette.wikia.nocookie.net/avp/images/c/ce/Alien_Covenant_international_poster_02.jpg/revision/latest/scale-to-width-down/338?cb=20170512063004


Le #1982449
Ca a déjà reculé de 2ans non ?
Le #1982458
skynet a écrit :

Pouish a écrit :

TiuTiu a écrit :

Pouish a écrit :

ça donne envie


t es sur ???

il faudrai envoyer des humanoides, a controle distance et semi autonomes..

et faire pousser des plantes, afin qua la prochaine fournee ,

si tout se passe bien, sur le trajet, ce soit enfin des etre vivants qui debarquent..


J'ai pas dis que ce serai sans risque, juste que ça fait rêver de changer de planète
bon au début c'est sans retour et avec une espérance de vie plus que limité mais bon, ça donne envie


https://vignette.wikia.nocookie.net/avp/images/c/ce/Alien_Covenant_international_poster_02.jpg/revision/latest/scale-to-width-down/338?cb=20170512063004




Peu être que finalement ils sont super gentils et cool va savoir c'est pas parce qu’ils sont tout baveux qu'ils sont forcement méchant
Et puis c'est possible aussi que ça soit nous les prédateurs
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme