SpaceX chargé de la mise en orbite du satellite SWOT, la vigie des eaux de la NASA et du CNES

Le par Christian D.  |  6 commentaire(s)
SpaceX

C'est la société SpaceX que la NASA a sélectionnée pour l'envoi du satellite SWOT de surveillance et d'évaluation du mouvement des masses d'eau sur Terre, conçu en collaboration avec le CNES.

Le satellite SWOT (Surface Water & Ocean Topography), conçu par la NASA et le CNES, avec la collaboration de l'Agence Spatiale Canadienne (CSA) et l'Agence Spatiale Britannique (UKSA), doit permettre d'exploiter un nouveau concept d'altimétrie interférométrique pour en savoir plus sur les mouvements des étendues d'eau présentes sur Terre afin d'en tirer divers enseignements, de la météo à la prédiction de phénomènes de grande ampleur comme les conséquences du courant marin El Nino, en passant par l'observation des conséquences du réchauffement climatique.

Cette technique doit permettre une mesure beaucoup plus précise des mouvements des masses d'eau et surtout fournir pour la première fois la mesure de la hauteur des eaux de surface continentale, représentées par les lacs et les fleuves.

SWOT NASA CNES

Elle devrait avantageusement remplacer les systèmes de mesure terrestre dont l'installation peut être inégale et la maintenance compliquée. Les mesures depuis le satellite SWOT fourniront un ensemble de données plus réguliers et fiables qui devrait constituer un apport important à la science hydrologique et apporter des éléments pour une meilleure gestion de l'eau potable dans le monde entier, sans compter une meilleure connaissance du fonctionnement des échanges d'énergie entre océans et atmosphère à plus grande échelle.

SWOT interferometre

La NASA vient d'annoncer le prestataire qui sera chargé d'envoyer le précieux satellite SWOT en orbite. C'est la société SpaceX de l'homme d'affaires Elon Musk qui a remporté le contrat. Le lancement est programmé pour le mois d'avril 2021 avec un lanceur Falcon 9 depuis le pas de tir 4E de la base militaire de Vandenberg, en Californie.

Le coût de la mission SWOT pour la NASA est d'environ 112 millions de dollars. Les instruments de la future "vigie des eaux" pourront couvrir au moins 90% du globe terrestre et passeront au-dessus de toutes les masses d'eau au moins deux fois tous les 21 jours.


  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
smalldick Hors ligne VIP icone 5066 points
Le #1934970
Le coût de la mission SWOT pour la NASA est d'environ 112 millions de dollars. Les instruments de la future "vigie des eaux" pourront couvrir au moins 90% du globe terrestre et passeront au-dessus de toutes les masses d'eau au moins deux fois tous les 21 jours.

Si et uniquement si SpaceX soit capable de les mettre en orbite, ca doit pas être une mission vitale
Yacka Hors ligne Vénéré icone 3383 points
Le #1934980
tiens tiens.. space x n'est plus un concurrent "dangereux" de la nasa, mais un prestataire dorénavant. J'ai du mal à suivre moi.
Illuminati Hors ligne Vénéré avatar 2755 points
Le #1935005
Yacka a écrit :

tiens tiens.. space x n'est plus un concurrent "dangereux" de la nasa, mais un prestataire dorénavant. J'ai du mal à suivre moi.


SpaceX est dangereux pour l'ULA, formé de Boeing et de Lockheed Martin, qui jusqu'à présent avait le monopole des mises en orbite... à fort coût.

Avec l'arrivé de SpaceX, la NASA parvient à économiser environ 300 millions de dollars par lancement. Naturellement les grosses huiles de l'ULA ne sont pas très heureux.
redosk Hors ligne Héroïque avatar 580 points
Le #1935006
Yacka a écrit :

tiens tiens.. space x n'est plus un concurrent "dangereux" de la nasa, mais un prestataire dorénavant. J'ai du mal à suivre moi.


Pour commencer à suivre il faut savoir que SpaceX ne risque pas d'être le concurrent de la NASA, la NASA elle-même n'envoie pas de fusée.
Yacka Hors ligne Vénéré icone 3383 points
Le #1935008
redosk a écrit :

Yacka a écrit :

tiens tiens.. space x n'est plus un concurrent "dangereux" de la nasa, mais un prestataire dorénavant. J'ai du mal à suivre moi.


Pour commencer à suivre il faut savoir que SpaceX ne risque pas d'être le concurrent de la NASA, la NASA elle-même n'envoie pas de fusée.


Je faisais allusion à cet article http://www.generation-nt.com/spacex-explosion-fusee-nasa-astronaute-pratique-actualite-1935358.html où la NASA s'interrogeait sur les protocoles de SpaceX

T'inquiètes, je suis..
Safirion Hors ligne VIP icone 40144 points
Le #1935051
Yacka a écrit :

redosk a écrit :

Yacka a écrit :

tiens tiens.. space x n'est plus un concurrent "dangereux" de la nasa, mais un prestataire dorénavant. J'ai du mal à suivre moi.


Pour commencer à suivre il faut savoir que SpaceX ne risque pas d'être le concurrent de la NASA, la NASA elle-même n'envoie pas de fusée.


Je faisais allusion à cet article http://www.generation-nt.com/spacex-explosion-fusee-nasa-astronaute-pratique-actualite-1935358.html où la NASA s'interrogeait sur les protocoles de SpaceX

T'inquiètes, je suis..


Oui ils s'intérogeaient parce qu'il veulent justement que leurs missions soient des succès plutôt que des échecs
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire
avatar
Anonyme
Anonyme avatar