Le robot chien Spot à la centrale nucléaire de Tchernobyl

Le par Jérôme G.  |  6 commentaire(s)
spot-boston-dynamics

Le site de la centrale de Tchernobyl a reçu la visite du robot quadrupède Spot de Boston Dynamics pour cartographier la radioactivité.

Spot est le célèbre robot quadrupède de Boston Dynamics. Il brille par son agilité et sa capacité à se déplacer dans des environnements difficiles et terrains accidentés. De multiples applications s'ouvrent à ce robot chien grâce à ses divers équipements.

Le mois dernier, la centrale nucléaire de Tchernobyl en Ukraine a reçu la visite d'une équipe de chercheurs et ingénieurs de l'université britannique de Bristol. Spot était du voyage. Dans la zone d'exclusion de Tchernobyl, l'objectif était de cartographier la radioactivité grâce à des outils de mesure idoines positionnés sur le dos bien plat de Spot.

spot-boston-dynamics
" Leur tâche consistait à tester des robots contrôlés à distance dans les conditions de la zone d'exclusion, et l'un de ces robots était Spot, un robot chien de renommée mondiale développé par Boston Dynamics ", peut-on lire sur un site du gouvernement ukrainien.

Spot en ballade dans l'arche de confinement

L'équipe britannique a eu recours à des capteurs pour des plateformes robotiques pouvant être utilisés dans l'industrie du nucléaire. Dans une vidéo (ci-dessous), on peut voir Spot visiter l'arche de confinement construite par le consortium français Novarka (Vinci Construction et Bouygues Construction).

En 2021, l'équipe britannique a prévu de revenir à la centrale nucléaire de Tchernobyl pour " tester d'autres technologies de dosimétrie " et présenter des technologies susceptibles de servir au " démantèlement de déchets radioactifs. " Encore avec Spot ?

À l'arrêt depuis 2000, la centrale nucléaire de Tchernobyl a été victime en 1986 d'une explosion et d'une fusion avec un de ses réacteurs. La zone d'exclusion couvre une superficie de 2 600 km2.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
iFlo59 online Connecté VIP icone 31295 points
Premium
Le #2112648
"Encore avec Spot ?"
ça me rappelle le petit chien jaune d'Amixem
skynet offline Hors ligne VIP icone 83162 points
Le #2112652
Voila vraiment l'utilité d'un tel robot !
C'est top !
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 32257 points
Le #2112653
skynet a écrit :

Voila vraiment l'utilité d'un tel robot !
C'est top !


Exactement, ils s'en sont servi pour doser les radiations des forêts environnantes, aussi. Et compte tenu du prix du chiot, ça semble tout bénef...
LinuxUser offline Hors ligne VIP icone 16431 points
Le #2112657
Je pige pas trop, sur tous les plans ou on voit le spot mini, on voit aussi des humains....
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 32257 points
Le #2112660
LinuxUser a écrit :

Je pige pas trop, sur tous les plans ou on voit le spot mini, on voit aussi des humains....


De ce que j'ai compris, actuellement, ils les ont utilisé pour les zones dangereuses extérieures (stockage de déchets)... Les patrouilles autonomes dans l'arche sont prévues mais sont encore à l'état de tests.

https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/robotique-robodog-boston-dynamics-apercu-tchernobyl-83868/

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/nucleaire/spot-le-chien-robot-de-boston-dynamics-deploye-a-tchernobyl_148819

J'imagine que le taux de radiation dans le sarcophage "primaire" ne permettent pas d'y envoyer quoi que ce soit. (à Fukushima, les robots ont des espérances de vie limitées)

https://www.infoprotection.fr/fukushima-six-ans-apres-le-tsunami-les-robots-dinspection-meurent-et-lespoir-senvole/
LinuxUser offline Hors ligne VIP icone 16431 points
Le #2112671
lebonga a écrit :

LinuxUser a écrit :

Je pige pas trop, sur tous les plans ou on voit le spot mini, on voit aussi des humains....


De ce que j'ai compris, actuellement, ils les ont utilisé pour les zones dangereuses extérieures (stockage de déchets)... Les patrouilles autonomes dans l'arche sont prévues mais sont encore à l'état de tests.

https://www.futura-sciences.com/tech/actualites/robotique-robodog-boston-dynamics-apercu-tchernobyl-83868/

https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/nucleaire/spot-le-chien-robot-de-boston-dynamics-deploye-a-tchernobyl_148819

J'imagine que le taux de radiation dans le sarcophage "primaire" ne permettent pas d'y envoyer quoi que ce soit. (à Fukushima, les robots ont des espérances de vie limitées)

https://www.infoprotection.fr/fukushima-six-ans-apres-le-tsunami-les-robots-dinspection-meurent-et-lespoir-senvole/


Oui c'est ce que je me disais, effectivement, je me rappelle les images des robots qui se "suicidaient" depuis le toit (enfin c'est quand il était encore plein de graphite, avant qu'on y envoie les "hommes robots")
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire