Spotify : une plainte à 1,6 milliard de dollars

Le par  |  3 commentaire(s)
Spotify

Pour la diffusion considérée illégale de plus de 10 000 morceaux, un éditeur indépendant de musique réclame pour plus de 1,6 milliard de dollars à Spotify.

À la fin du mois de décembre, Wixen Music Publishing a déposé aux États-Unis une plainte contre Spotify, l'accusant de violation de droits d'auteur. L'éditeur indépendant de musique reproche au géant mondial du streaming de ne pas avoir réglé les droits de 10 784 morceaux.

Pour chacun des titres concernés, Wixen réclame une compensation maximale possible de 150 000 dollars, et ainsi plus de 1,6 milliard de dollars.

Dans sa plainte, Wixen écrit que " Spotify est devenu une entreprise multimilliardaire ", mais " des auteurs-compositeurs et leurs éditeurs n'ont pas été en mesure de profiter de ce succès de manière juste et équitable, car Spotify a souvent utilisé leur musique sans en avoir les droits et sans compensation financière. "

Wixen-Music-Publishing

Au mois de mai, Spotify avait mis fin à une procédure judiciaire d'artistes américains indépendants à son encontre en créant un fonds de 43,4 millions de dollars. L'accord amiable, qui doit encore être approuvé par un juge, n'était manifestement pas suffisant pour Wixen.

Wixen Music Publishing revendique l'administration de plus de 50 000 morceaux écrits ou appartenant à plus de 2 000 de ses clients. The Hollywood Reporter, qui rapporte la plainte de Wixen, met notamment en avant The Doors, Neil Young, Tom Petty, Tom Morello, The Black Keys.

Spotify revendique 140 millions d'utilisateurs actifs, dont 60 millions d'abonnés payants, et un catalogue de plus de 30 millions de titres. L'année dernière, Spotify avait signé de nouveaux accords de licence avec Universal Music, Sony Music et Warner Music, et prépare son entrée en Bourse.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1994079
Putain que c'est moche...
Le #1994080
L'amende est un peu exagéré, mais c'est normal qu'il soit dédommagé, Spotify était en tord.
Le #1994132
1.6 Milliards ? Il vit d'espoir cet éditeur.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme