Starlink de SpaceX : premiers échos sur les débits avec la bêta

Le par Jérôme G.  |  16 commentaire(s)
spacex-skysat-starlink

De premiers tests pour les débits avec Starlink ont fait leur apparition. Les 60 Mbps semblent avoir été atteints. Le temps de latence est assez fluctuant.

Pour son ambitieuse constellation Starlink et l'Internet à haut débit depuis l'espace, SpaceX a déjà lancé près de 600 minisatellites d'une masse de 260 kg qui vont majoritairement opérer pour le moment depuis une orbite terrestre basse à 550 km d'altitude.

Le service va faire l'objet d'une bêta. Des utilisateurs sur Reddit ont repéré sur le site d'Ookla, qui fournit un test de vitesse de connexion Speedtest, une poignée de résultats pour Starlink avec des serveurs essentiellement à Los Angeles aux États-Unis.

À PCMag, Ookla a indiqué que les tests semblent légitimes. Une compilation des données fait apparaître un débit descendant allant de 11 Mbps à 60 Mbps, et un débit montant allant de 4,5 Mbps à 18 Mbps. Les temps de latence sont eux compris entre 20 ms et 94 ms.

starlink-ookla
Il faudra scruter pour davantage de tests et se faire une idée plus précise des débits et du temps de latence à attendre avec Starlink. En attendant également une officialisation par SpaceX.

Pour Starlink, SpaceX a surtout communiqué à propos d'un service dans le nord des États-Unis et au Canada pour cette année, et une couverture quasi mondiale de la population d'ici 2021.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
cycnus offline Hors ligne VIP avatar 15377 points
Le #2106171
Quid de abonnement… S’il s’agit encore d’un abonnement avec une enveloppe de données fixe, ça n’a vraiment qu’un intérêt extrêmement limité.
Quid également de la réception quand le temps est bouché (même avec une énorme parabole la télé par satellite pète parfois les plombs lors des orages, le signal ne passant sans doute plus).
Maintenant si 12 000 satellites permettent de couvrir la terre entière, avec des débits très corrects, c’est sans doute financièrement nettement plus intéressant qu’installer des centaines de milliers d’antennes au sol.
smalldick offline Hors ligne VIP icone 6001 points
Le #2106172
et la le testeur il est tout seul a mener ses essais ... faut juste s’imaginer a quoi ça va ressembler au final avec quelques millions d'utilisateurs.
Anonyme
Le #2106173
Je ne sais pas pourquoi mais je m'attends à un bide monumental avec en sus un tas de détritus en plus dans notre espace proche. Wait and see !
Illuminati offline Hors ligne Vénéré avatar 2775 points
Le #2106180
Les Français... détenteurs du record du peuple le plus négatif de la planète.
jrlejr offline Hors ligne Vétéran avatar 1091 points
Le #2106182
Illuminati a écrit :

Les Français... détenteurs du record du peuple le plus négatif de la planète.


C'est ce que dit Bolsonaro des Français quand on le critique sur le déboisement de l' Amazonie
chriscombs offline Hors ligne Vétéran avatar 1499 points
Le #2106183
Ce genre de projet et "useless" et interdira peut-être à terme l'accès à l'espace. Risque de collision trop élevé et impossible d'observer le ciel à cause de ça. Les gouvernements devraient interdire ces lancements.

Dans les pays riches, seuls les américains des zones rurales (qui payent souvent plus de 100$ pour leur abonnement internet) pourraient être intéressés. Le prix de l'abonnement sera probablement de 60/80$, autant dire que ce n'est pas compétitif par rapport à de la fibre française à 30€. Bide intersidéral en vue, sauf dans les pays où Internet est très cher (mais en général, ils n'ont pas les moyens de se payer un abo). Sans oublier l'upload à 0 Mb sur certains speedtest... Pour les zones rurales, une 4G Box me semble largement plus pertinente en attendant la fibre.
Finnegan offline Hors ligne Vétéran icone 2067 points
Le #2106188
chriscombs a écrit :

Ce genre de projet et "useless" et interdira peut-être à terme l'accès à l'espace. Risque de collision trop élevé et impossible d'observer le ciel à cause de ça. Les gouvernements devraient interdire ces lancements.

Dans les pays riches, seuls les américains des zones rurales (qui payent souvent plus de 100$ pour leur abonnement internet) pourraient être intéressés. Le prix de l'abonnement sera probablement de 60/80$, autant dire que ce n'est pas compétitif par rapport à de la fibre française à 30€. Bide intersidéral en vue, sauf dans les pays où Internet est très cher (mais en général, ils n'ont pas les moyens de se payer un abo). Sans oublier l'upload à 0 Mb sur certains speedtest... Pour les zones rurales, une 4G Box me semble largement plus pertinente en attendant la fibre.


Je ne pense pas qu'ils ciblent des pays comme la France mais les zones blanches des déserts, steppes, montagnes et îles qui existent sur la majorité de la surface de notre belle planète ainsi que les pays où les infrastructures sont quasi inexistantes ou de qualité insuffisante, comme en Afrique, en Asie ou en Amérique du Sud et même en Europe.
Ca en fait des clients potentiels.
De plus les cibles principales seront probablement les entreprises qui n'hésiteront plus à s'installer ou prospecter dans une actuelle zone blanche.
Le téléphone satellite a été une sacrée avancée et est utilisé encore maintenant malgré ses coûts très importants, avec de l'Internet et les appels possibles via ce biais, ça pourrait être vraiment très intéressant pour les simples communications vocales.
Darvador offline Hors ligne Héroïque avatar 976 points
Le #2106191
Finnegan a écrit :

chriscombs a écrit :

Ce genre de projet et "useless" et interdira peut-être à terme l'accès à l'espace. Risque de collision trop élevé et impossible d'observer le ciel à cause de ça. Les gouvernements devraient interdire ces lancements.

Dans les pays riches, seuls les américains des zones rurales (qui payent souvent plus de 100$ pour leur abonnement internet) pourraient être intéressés. Le prix de l'abonnement sera probablement de 60/80$, autant dire que ce n'est pas compétitif par rapport à de la fibre française à 30€. Bide intersidéral en vue, sauf dans les pays où Internet est très cher (mais en général, ils n'ont pas les moyens de se payer un abo). Sans oublier l'upload à 0 Mb sur certains speedtest... Pour les zones rurales, une 4G Box me semble largement plus pertinente en attendant la fibre.


Je ne pense pas qu'ils ciblent des pays comme la France mais les zones blanches des déserts, steppes, montagnes et îles qui existent sur la majorité de la surface de notre belle planète ainsi que les pays où les infrastructures sont quasi inexistantes ou de qualité insuffisante, comme en Afrique, en Asie ou en Amérique du Sud et même en Europe.
Ca en fait des clients potentiels.
De plus les cibles principales seront probablement les entreprises qui n'hésiteront plus à s'installer ou prospecter dans une actuelle zone blanche.
Le téléphone satellite a été une sacrée avancée et est utilisé encore maintenant malgré ses coûts très importants, avec de l'Internet et les appels possibles via ce biais, ça pourrait être vraiment très intéressant pour les simples communications vocales.


Le problème des déserts et des steppes c'est qu'il n'y a personne, pas facile de faire des millions d’abonnés dans ce cas. Pour les entreprises genre exploitants pétroliers ils ont déjà Iridium depuis des années pour les accès par satellite.
Un grand projet mégalo inutile et des tonnes de déchets en orbite. Tout ce matériel électronique balancé pour rien et qui brûlera dans l'atmosphère, à un moment on devrait s'obliger à y réfléchir.
drahus offline Hors ligne VIP icone 5720 points
Le #2106200
Darvador a écrit :

Finnegan a écrit :

chriscombs a écrit :

Ce genre de projet et "useless" et interdira peut-être à terme l'accès à l'espace. Risque de collision trop élevé et impossible d'observer le ciel à cause de ça. Les gouvernements devraient interdire ces lancements.

Dans les pays riches, seuls les américains des zones rurales (qui payent souvent plus de 100$ pour leur abonnement internet) pourraient être intéressés. Le prix de l'abonnement sera probablement de 60/80$, autant dire que ce n'est pas compétitif par rapport à de la fibre française à 30€. Bide intersidéral en vue, sauf dans les pays où Internet est très cher (mais en général, ils n'ont pas les moyens de se payer un abo). Sans oublier l'upload à 0 Mb sur certains speedtest... Pour les zones rurales, une 4G Box me semble largement plus pertinente en attendant la fibre.


Je ne pense pas qu'ils ciblent des pays comme la France mais les zones blanches des déserts, steppes, montagnes et îles qui existent sur la majorité de la surface de notre belle planète ainsi que les pays où les infrastructures sont quasi inexistantes ou de qualité insuffisante, comme en Afrique, en Asie ou en Amérique du Sud et même en Europe.
Ca en fait des clients potentiels.
De plus les cibles principales seront probablement les entreprises qui n'hésiteront plus à s'installer ou prospecter dans une actuelle zone blanche.
Le téléphone satellite a été une sacrée avancée et est utilisé encore maintenant malgré ses coûts très importants, avec de l'Internet et les appels possibles via ce biais, ça pourrait être vraiment très intéressant pour les simples communications vocales.


Le problème des déserts et des steppes c'est qu'il n'y a personne, pas facile de faire des millions d’abonnés dans ce cas. Pour les entreprises genre exploitants pétroliers ils ont déjà Iridium depuis des années pour les accès par satellite.
Un grand projet mégalo inutile et des tonnes de déchets en orbite. Tout ce matériel électronique balancé pour rien et qui brûlera dans l'atmosphère, à un moment on devrait s'obliger à y réfléchir.


https://spacenews.com/u-s-army-signs-deal-with-spacex-to-assess-starlink-broadband/

T’inquiète ils ont déjà leur client principal.
Finnegan offline Hors ligne Vétéran icone 2067 points
Le #2106217
Darvador a écrit :

Finnegan a écrit :

chriscombs a écrit :

Ce genre de projet et "useless" et interdira peut-être à terme l'accès à l'espace. Risque de collision trop élevé et impossible d'observer le ciel à cause de ça. Les gouvernements devraient interdire ces lancements.

Dans les pays riches, seuls les américains des zones rurales (qui payent souvent plus de 100$ pour leur abonnement internet) pourraient être intéressés. Le prix de l'abonnement sera probablement de 60/80$, autant dire que ce n'est pas compétitif par rapport à de la fibre française à 30€. Bide intersidéral en vue, sauf dans les pays où Internet est très cher (mais en général, ils n'ont pas les moyens de se payer un abo). Sans oublier l'upload à 0 Mb sur certains speedtest... Pour les zones rurales, une 4G Box me semble largement plus pertinente en attendant la fibre.


Je ne pense pas qu'ils ciblent des pays comme la France mais les zones blanches des déserts, steppes, montagnes et îles qui existent sur la majorité de la surface de notre belle planète ainsi que les pays où les infrastructures sont quasi inexistantes ou de qualité insuffisante, comme en Afrique, en Asie ou en Amérique du Sud et même en Europe.
Ca en fait des clients potentiels.
De plus les cibles principales seront probablement les entreprises qui n'hésiteront plus à s'installer ou prospecter dans une actuelle zone blanche.
Le téléphone satellite a été une sacrée avancée et est utilisé encore maintenant malgré ses coûts très importants, avec de l'Internet et les appels possibles via ce biais, ça pourrait être vraiment très intéressant pour les simples communications vocales.


Le problème des déserts et des steppes c'est qu'il n'y a personne, pas facile de faire des millions d’abonnés dans ce cas. Pour les entreprises genre exploitants pétroliers ils ont déjà Iridium depuis des années pour les accès par satellite.
Un grand projet mégalo inutile et des tonnes de déchets en orbite. Tout ce matériel électronique balancé pour rien et qui brûlera dans l'atmosphère, à un moment on devrait s'obliger à y réfléchir.


Ne crois pas ça. Un désert ou une steppe c'est grand mais pas vide. Je ne dis pas non plus que les Inuits, les bédouins ou les Mongols sauteront sur un abonnement mais qu'une couverture de territoire se dispensant de liaison au sol améliore bien les choses. C'est la possibilité de connecter des écoles, voire d'en créer où on pensait cela impossible. Ca facilite les échanges commerciaux dans des zones blanches.
J'ignore les coûts d'Iridium mais il est bien probable que ça coûte moins cher. Un techno en remplace une autre facilement. La couverture des océans est facilitée.
Quant au financement des "abonnements", il est possible que des Etats investissent plus que les particuliers.
Beaucoup de questions restent en suspens.

Quant à la question du matos envoyé et de la pollution qui sera engendrée, c'est clair que c'est difficile à cautionner en l'état et surtout sans connaissance des options qui sont prévues, ou pas, par SpaceX.

Et en effet @drahus, l'armée américaine est forcément intéressée. Et on ne peut pas dire qu'elle manque de satellites ni d'argent.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire