Starlink : SpaceX fait équipe avec Google Cloud

Le par Jérôme G.  |  1 commentaire(s)
Starlink

Dans le cadre d'un nouvel accord, SpaceX va installer des terminaux Starlink dans les centres de données de Google Cloud.

Google Cloud et SpaceX ont récemment annoncé un nouveau partenariat en vertu duquel des stations au sol de la constellation Starlink pour un accès à Internet par satellite seront installées dans les centres de données de Google.

" La combinaison du haut débit à faible latence de Starlink avec l'infrastructure et les capacités de Google offre aux organisations du monde entier la connexion sécurisée et rapide que les organisations modernes attendent ", déclare Gwynne Shotwell.

La directrice des opérations de SpaceX ajoute : " Nous sommes fiers de collaborer avec Google pour fournir cet accès aux entreprises, aux organisations du secteur public et à de nombreux autres groupes opérant dans le monde entier. "

Google energies renouvelables datacenter

Vice-président en charge de l'infrastructure chez Google Cloud, Urs Hölzle vante un partenariat qui permettra de garantir aux organisations ayant recours au réseau Starlink, " un accès fluide, sécurisé et rapide aux applications critiques et services dont elles ont besoin pour maintenir leurs équipes opérationnelles. "

Cette nouvelle offre fournie par Google Cloud et Starlink aux entreprises clientes devrait être disponible dans le courant du deuxième semestre de cette année. SpaceX installera le premier terminal Starlink dans un data center de Google implanté dans l'Ohio. L'accord pourrait couvrir une durée de sept ans.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
BenYoung offline Hors ligne Habitué avatar 209 points
Le #2131651
L'UE et l'ESA doivent être terrifiées maintenant. Les nouveaux projets de coopération GAFAM impliquant des constellations en orbite terrestre basse ne feront que stimuler de nouvelles innovations et la création de nouveaux secteurs technologiques pour les marchés. Thierry Breton ne réclamera également une partie de cette action que si l'UE pénètre dans Oneweb.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire