Starship : un prototype survit à un test de pressurisation

Le par  |  1 commentaire(s)
starship-sn4-test-pression-cryogenique

Un prototype SN4 de Starship de SpaceX passe avec succès un test de pression cryogénique avec réservoir plein.

Patron et fondateur de SpaceX, Elon Musk a annoncé que le prototype SN4 de Starship a passé le test de pression cryogénique. Autrement dit, un réservoir plein a survécu au test de pressurisation qui a donné quelques difficultés à d'autres prototypes.

C'est en effet un succès après une suite d'échecs pour des prototypes de Starship qui ont été détruits lors de tests de pressurisation des réservoirs en novembre 2019, février et mars 2020. Se posait alors la question de la pertinence de l'option de l'acier inoxydable.

Désormais, SpaceX peut envisager avec le prototype SN4, une mise à feu statique d'un moteur Raptor. Elon Musk évoque un essai dans le courant de cette semaine. Puis, ce devrait être un essai en vol de courte durée à basse altitude.

Une étape majeure avec un prototype de Starship est de parvenir à un premier vol à une altitude de jusqu'à 20 km et avec atterrissage. Au bout de combien de prototypes ? C'est ce que l'avenir proche va déterminer.

La navette de transport spatial Starship devrait au final disposer de 6 moteurs Raptor, alors que son booster Super Heavy profiterait de 35 moteurs Raptor alimentés par du méthane liquide et de l'oxygène liquide.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2097881
Une soupape et voilà c'est réglé
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme