Transport vers l'ISS : un convoyage russe habité en un temps record

Le par Jérôme G.  |  1 commentaire(s)
iss

Entre le lancement et l'amarrage d'un vaisseau Soyouz habité à la Station spatiale internationale, il s'est écoulé seulement 3 heures et 3 minutes.

La Station spatiale internationale accueille actuellement - et jusqu'à jeudi prochain - six membres d'équipage. Les nouveaux arrivants sont deux cosmonautes russes et une astronaute américaine. Hier, ils ont voyagé à bord d'un vaisseau Soyouz en un temps record.

Depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan, une fusée Soyouz a décollé à 05h45 UTC. À 08h48 UTC, le vaisseau Soyouz s'est amarré au module russe Rassvet de l'ISS. L'ouverture des écoutilles entre le Soyouz et le laboratoire orbital a eu lieu à 11h07 UTC.

Entre le lancement et l'amarrage, il s'est ainsi écoulé un temps officiel de 3 heures et 3 minutes. Le précédent record était pour un vaisseau cargo russe Progress (vol non habité) en 3 heures et 8 minutes.

Pour le nouveau record (et comme les deux précédents avec Progress), c'est une fusée Soyouz 2.1a qui a été utilisée. Il implique un trajet court en tenant compte de la position de l'ISS lors du lancement, soit quasiment au-dessus de la base de Baïkonour.

Grâce à un récent système de guidage, le vaisseau russe est en mesure de s'amarrer à l'ISS après seulement deux orbites courtes.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
BombingBasta away Absent Vénéré icone 2930 points
Le #2110872
Plus rapide qu'un Paris Marseille.

À quand une ligne Soyouz entre ces villes?
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire