Stockage Cloud : vers plus d'espace et d'anonymat

Le par  |  11 commentaire(s)
iCloud

Le stockage en ligne est devenu, en l'espace de quelques années, un marché à la fois novateur et porteur pour des milliers d'entreprises. Mais face à l'intensification de la lutte antipiratage, les usages changent, amenant les sociétés à proposer de nouvelles solutions.

L'âge d'or du P2P est révolu et, désormais, la grande majorité des téléchargements et partages de fichiers légaux ou non se fait via les plateformes de stockage Cloud. Les traditionnels Dropbox, Rapidshare, 1Fichier, Uplea et autres Mega ont largement profité de cette bascule, mais le partage massif des liens amène également les revendications des ayants droit avec à la clé un retrait des fichiers et des sanctions pour les détenteurs des comptes ayant partagé le fichier.

cloudbleed

Deux solutions se développent depuis quelques années, la première étant le streaming qui permet d'accéder au contenu du fichier sans avoir à le télécharger au préalable. Cette solution vaut uniquement pour les films que l'on peut ainsi visionner en direct tant que le débit de la connexion à Internet le permet.

L'autre option réside dans les nouvelles formules de stockage Cloud qui proposent à la fois anonymat, absence d'inscription et stockage de gros volume. Certaines plateformes proposent ainsi le partage de fichiers gratuit jusqu'à 4 Go par fichier. Pour l'utilisateur, il n'y a qu'à sélectionner son ou ses fichiers (photo, image,...), les envoyer vers les serveurs, y ajouter un message et obtenir un lien de téléchargement, tout comme cela se fait depuis des années sur les plateformes d'hébergement d'images. Ces services, comme celui proposé par le site Grosfichiers, sont souvent gratuits et ne nécessitent aucune inscription. Les liens sont valables pour une durée limitée à compter de la dernière consultation, le partage se fait via une URL communicable par email ou récupérable par l'utilisateur pour un partage via les messageries traditionnelles.

Cette solution n'évite toutefois pas les interventions des ayants droit, mais elle propose une alternative gratuite aux autres services plus populaires et payants, l'intérêt étant pour les utilisateurs de limiter la prolifération des liens tout en jouissant d'une capacité de stockage illimitée.

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2012484
Donnez, donnez de l'espace aux oiseauuuuux (pigeons)
Regardez tout y stocker c'est beauuuuu.
Les enfants (hackers) si vous voyez, des données emprisonnées, ouvrez, ouvrez-leur la porte vers la liberté

Désolé Pierre d'avoir détourné ta magnifique chanson
Le #2012486
Tant qu'à faire, vous auriez pu mettre directement un lien vers le site "Grosfichiers",
de toute façon tout le monde a vu que c'était un article de pub... autant assumer...
Le #2012493
C'est ce qu'on appelle le DDL.
Rapide, efficace, sans danger pour l'utilisateur.

->Fin de la HADOPI ->rémunération des ayants droits grâce aux nouveaux logiciels/protocoles qui permettent de définir finement combien a été DL une oeuvre ->fin de la chasse stupide ->mise en place de plateformes à la Netflix avec abonnement contenu ->facilité pour tout le monde.
Le #2012507
Gratuit ??? Qui est le produit ???
Le #2012513
lebonga a écrit :

Gratuit ??? Qui est le produit ???


c'est pas forcément vrai partout cet adage
Par exemple des services de ce type proposent une offre gratuite mais limitée, pour espérer attirer les utilisateurs vers une version payante plus évoluée. Et la, pour le coup, la version gratuite est vraiment gratuite

Maintenant, pour les réseaux sociaux ou la effectivement ils se rétribuent sur nos données, tu as raison.
Le #2012524
Bruno a écrit :

lebonga a écrit :

Gratuit ??? Qui est le produit ???


c'est pas forcément vrai partout cet adage
Par exemple des services de ce type proposent une offre gratuite mais limitée, pour espérer attirer les utilisateurs vers une version payante plus évoluée. Et la, pour le coup, la version gratuite est vraiment gratuite

Maintenant, pour les réseaux sociaux ou la effectivement ils se rétribuent sur nos données, tu as raison.


Les données ont trop de valeur pour être traitées gratuitement...

Il y a forcément une rétribution quelque part... (genre taux IP/ratio de stock...)
Anonyme
Le #2012537
http://www.conseilsmarketing.com/e-marketing/bloggeurs-et-publiredactionnel-etes-vous-hors-la-loi

Un auteur qui omettrait d’indiquer qu’il a rédigé un article à but promotionnel pourrait voir sa responsabilité pénale engagée sur le fondement de l’article L.121-5 c. conso. En pratique c’est au moment où le billet est mis en ligne que l’infraction sera constituée (art. L. 121-5 al. 2 c. conso.).

Les peines encourues au maximum de 2 ans d’emprisonnement et/ou 37500 € d’amende.
Le #2012561
"Les liens sont valables pour une durée limitée"
Euh ok, donc c'est un espace de stockage... temporaire ?! Quel intérêt du coup ? Ya quand même largement mieux comme alternative.
Le #2012563
Cryska a écrit :

"Les liens sont valables pour une durée limitée"
Euh ok, donc c'est un espace de stockage... temporaire ?! Quel intérêt du coup ? Ya quand même largement mieux comme alternative.


C'est juste pour du transfert de gros fichiers d'une personne à une autre, c'est pas du stockage. Je m'en sers très souvent, c'est super pratique.
Le #2012597
Cryska a écrit :

"Les liens sont valables pour une durée limitée"
Euh ok, donc c'est un espace de stockage... temporaire ?! Quel intérêt du coup ? Ya quand même largement mieux comme alternative.


Oui, c'est juste pour transférer d'une personne à une autre, les boites email n'acceptant pas les très gros fichiers.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme