Comment télécharger et stocker vos photos en ligne sans risque ?

Le par  |  18 commentaire(s)
cloud

De nos jours, télécharger et stocker des photos prises depuis un appareil Android ou iOS est monnaie-courante. Pourtant, ces transferts peuvent exposer l’utilisateur à de véritables menaces. Quels sont ces risques ? Comment optimiser votre sécurité tout en profitant d’un espace cloud ?

Le succès du stockage cloud 
Le succès indéniable du stockage cloud ravit les utilisateurs et les fournisseurs. Cette popularité a diverses explications.

Un principe automatisé

L’accessibilité du service est ici l’un des arguments principaux. Totalement automatisés, les transferts ne demandent aucune manipulation complexe. Peu importe votre profil, l’enregistrement sur la mémoire interne précède l’upload dans un dossier défini dans le cloud. De ce fait, de simples réglages initiaux sont nécessaires pour assurer une totale automatisation du processus.

La gratuité des services

Évidemment, la gratuité des services cloud est un autre élément majeur lié à leur popularité. Ainsi, les appareils Android peuvent sauvegarder leurs médias après une première inscription sur Google Play (via l’application Google Photo) avec un stockage illimité pour des images en HD (stockage limité si résolution plus élevée). De même, un smartphone sous iOS transférera automatiquement vos clichés après un premier passage sur l'App store.

google-drive

D’autres offres payantes sont également disponibles pour obtenir plus d’espace de stockage. Celles-ci raviront particulièrement les passionnés de photographie.

Eviter de surcharger la mémoire interne

La capacité de stockage de votre smartphone est limitée ? Le stockage cloud prouve encore une fois son intérêt avec la possibilité d’effacer des données volumineuses après la sauvegarde online. La mise à disposition de gigaoctets sur votre drive sera la bienvenue notamment pour accueillir des vidéos gourmandes en espace de stockage.

Conserver indéfiniment vos médias

Un dernier autre atout réside dans le principe même du cloud. Si l’ensemble des supports physiques (disque dur, mémoire USB, DVD, ...)restent fragiles ou vieillissent au fil des années, la sauvegarde en ligne jouit d’un avantage séduisant. Dans ce contexte, la peur de perdre les photos de votre enfant ou de vos amis sera de l’histoire ancienne.

Toutefois, veillez à utiliser périodiquement vos identifiants afin de maintenir votre compte actif (certains services procèdent à des blocages ou suppressions d’espaces dits abandonnés). De plus, la possibilité d’accéder aux fichiers depuis un autre appareil donne du poids au principe du cloud.

Cependant, pensez-vous être protégé lors d’un envoi ou d’une réception d’un média ? La suite de cet article vous prouvera qu’une réponse négative est ici appropriée. 

Les risques encourus à chaque téléchargement ou stockage

Lors d’un transfert vers son espace de stockage ou lors d'un simple téléchargement d’une photo, le transfert digital peut-être une véritable aubaine pour les hackeurs. Sans appliquer certaines astuces (cryptage des données, utilisation d'un antivirus voir d'un VPN), une victime de phishing offrira une visibilité totale de ses données. Deux cas sont possibles.

- La première éventualité fait mention de ransomwares. Pour les néophytes, ce terme désigne une technique très utilisée de nos jours par les pirates. Après une intrusion, le hackeur contacte la victime par mail pour justifier la possession de données sensibles. Une rançon est ensuite demandée.

- Le second cas concerne le vol ou la suppression du contenu stocké sur votre espace cloud. Très souvent, le hackeur change immédiatement le mot de passe pour rendre le compte inaccessible.

3 astuces que vous devez retenir

  1. Mettre en place un système d’authentification à 2 étapes permet de sécuriser l’accès à votre compte. Pour y parvenir, un simple passage sur votre application Google Play sera nécessaire pour atteindre l’option concernée et la personnaliser.
  2. Lors de votre inscription, Google Photos vous proposera de choisir vos paramètres de confidentialité. En optant pour l’option « personnalisés », la limitation des informations collectées par Google réduira aussi les risques de phishing.
  3. La sauvegarde sur un support (DVD ou USB) est vivement recommandée pour éviter la perte de vos précieuses données après une intrusion. Cette astuce doit être périodiquement appliquée pour une protection optimale vos informations. Dans tous les cas de figure, il est de toute façon toujours recommandé de multiplier les supports de stockage (distant et local) afin d'éviter les pertes.
     

Que penser des VPN pour Android ?

De plus en plus d’adeptes vantent les mérites des VPN pour Android. Dans le cas du stockage ou du téléchargement de photos, cette solution présente en effet un intérêt évident. Grâce à un protocole de chiffrage des données, le masquage de l’adresse IP depuis un DNS et l’accès via un réseau virtuel privé, les risques de hacking sont fortement réduits. Rassurez-vous,aucune connaissance technique n’est nécessaire. En effet, le procédé est assuré par une application assurant un paramétrage quasi-automatique.

Mais que cela ne vous empêche pas d'utiliser en plus un antivirus ou antimalware efficace. Sur ce point, rappelez-vous que sur 250 applications antimalware trouvées dans le Google Play Store, AV-Compartive a constaté que deux tiers d'entre elles sont inefficaces... la règle d'or reste donc toujours de, surtout, bien faire attention aux sites sur lesquels vous surfez :)

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2055458
Réponse : Ne pas les stocker durablement en ligne ... juste pour les transférer à vos tiers.
Dans tous les cas, éviter Apple (sécurité), Facebook (ils deviennent proprio de vos photos), Google (espionnage)
Le #2055464
Le bon coté: je croyais que GNT aurait proposé une solution basée sur un logiciel / une entreprise (c'est souvent le cas sur les articles de la sorte), ce n'est pas le cas et c'est très bien.
Les moins: digital, cryptage... aie mes yeux !

Bon sinon très bonne idée de faire des articles de prévention de la sorte

Le #2055465
Google Photos c'est un pis aller !
La compression des fichiers dégrade significativement la qualité des clichés.
Je lui préfère largement OneDrive qui upload les photos en résolution d'origine.
Le #2055466
Dommage de faire un article sur ces "solutions gratuites" sans rappeler qu'aujourd'hui on doit *payer* en concédant l'exploitation de ses photos (sans savoir précisément comment)

Dommage aussi de ne pas parler des nombreuses associations qui proposent pour un coût très très modique (voire parfois gratuitement si l'on n'est pas trop exigeant) des services qui n'exploitent pas les données.

Souvent je vous lis et je me demande pourquoi vous ne parlez que des solutions informatiques peu respectueuses des utilisateurs.
Pourquoi vous ne parlez jamais des alternatives qui existent pourtant depuis des années et qui respectent les utilisateurs ? Au moins pour les faire connaître ou pour les tester et en dire quelque chose.
Le #2055468
Attentif a écrit :

Dommage de faire un article sur ces "solutions gratuites" sans rappeler qu'aujourd'hui on doit *payer* en concédant l'exploitation de ses photos (sans savoir précisément comment)

Dommage aussi de ne pas parler des nombreuses associations qui proposent pour un coût très très modique (voire parfois gratuitement si l'on n'est pas trop exigeant) des services qui n'exploitent pas les données.

Souvent je vous lis et je me demande pourquoi vous ne parlez que des solutions informatiques peu respectueuses des utilisateurs.
Pourquoi vous ne parlez jamais des alternatives qui existent pourtant depuis des années et qui respectent les utilisateurs ? Au moins pour les faire connaître ou pour les tester et en dire quelque chose.


Bonsoir Mouarf / Cyril,

Oui c'est pas faux, et d'ailleurs Google Photo est bien connu pour ça, il peut taper dans nos données sans vergogne.
Le #2055471
skynet a écrit :

Attentif a écrit :

Dommage de faire un article sur ces "solutions gratuites" sans rappeler qu'aujourd'hui on doit *payer* en concédant l'exploitation de ses photos (sans savoir précisément comment)

Dommage aussi de ne pas parler des nombreuses associations qui proposent pour un coût très très modique (voire parfois gratuitement si l'on n'est pas trop exigeant) des services qui n'exploitent pas les données.

Souvent je vous lis et je me demande pourquoi vous ne parlez que des solutions informatiques peu respectueuses des utilisateurs.
Pourquoi vous ne parlez jamais des alternatives qui existent pourtant depuis des années et qui respectent les utilisateurs ? Au moins pour les faire connaître ou pour les tester et en dire quelque chose.


Bonsoir Mouarf / Cyril,

Oui c'est pas faux, et d'ailleurs Google Photo est bien connu pour ça, il peut taper dans nos données sans vergogne.


Bonsoir Plouitch/ Jean Michel !
? ??
Le #2055472
J'utilise idrive, il est gratuit pour 5Go. Il permet de faire un backup journalier et autre sur votre pc et téléphone. Le backup est encrypté avec leur mot de passe ou pour plus de sécurité avec un mot de passe de votre choix. Un hacker ne peut récupérer vos données sans votre compte (email + password) et la clé d'encryption.

Si vos données sont crypté dû a un ransomware, avec ce service de backup, vous pouvez remettre vos fichiers jusqu'à 30 jours avant. Il me semble que les onedrive et cie, ne permette pas ceci.

En mode payant, c'est le moins cher et le plus complet que j'ai trouvé.
Le #2055482
Attentif a écrit :

Dommage de faire un article sur ces "solutions gratuites" sans rappeler qu'aujourd'hui on doit *payer* en concédant l'exploitation de ses photos (sans savoir précisément comment)

Dommage aussi de ne pas parler des nombreuses associations qui proposent pour un coût très très modique (voire parfois gratuitement si l'on n'est pas trop exigeant) des services qui n'exploitent pas les données.

Souvent je vous lis et je me demande pourquoi vous ne parlez que des solutions informatiques peu respectueuses des utilisateurs.
Pourquoi vous ne parlez jamais des alternatives qui existent pourtant depuis des années et qui respectent les utilisateurs ? Au moins pour les faire connaître ou pour les tester et en dire quelque chose.


rien te t'empêche de préparer un brouillon d'article sur ce sujet et nous pourrons le publier s'il s'avère intéressant Pinailler c'est bien, participer c'est mieux
Le #2055496
Bruno a écrit :

Attentif a écrit :

Dommage de faire un article sur ces "solutions gratuites" sans rappeler qu'aujourd'hui on doit *payer* en concédant l'exploitation de ses photos (sans savoir précisément comment)

Dommage aussi de ne pas parler des nombreuses associations qui proposent pour un coût très très modique (voire parfois gratuitement si l'on n'est pas trop exigeant) des services qui n'exploitent pas les données.

Souvent je vous lis et je me demande pourquoi vous ne parlez que des solutions informatiques peu respectueuses des utilisateurs.
Pourquoi vous ne parlez jamais des alternatives qui existent pourtant depuis des années et qui respectent les utilisateurs ? Au moins pour les faire connaître ou pour les tester et en dire quelque chose.


rien te t'empêche de préparer un brouillon d'article sur ce sujet et nous pourrons le publier s'il s'avère intéressant Pinailler c'est bien, participer c'est mieux


Je ne suis pas journaliste et si je l'étais, sachez que je ne travaille pas gratuitement. Ou alors dans une asso à but non lucratif à la rigueur, pas pour une boite qui fait de l'argent.
Sachez aussi que nulle part il n'est écrit qu'on peut vous envoyer des articles que vous publiez. Ou bien j'ai raté quelque chose, dans ce cas désolé.
Sinon je vous suggère de vous tenir informés (si vous voulez informer vos lecteurs, c'est préférable) sur le sujet que vous traitez.
Bonne continuation à votre site.
Le #2055499
Attentif a écrit :

Bruno a écrit :

Attentif a écrit :

Dommage de faire un article sur ces "solutions gratuites" sans rappeler qu'aujourd'hui on doit *payer* en concédant l'exploitation de ses photos (sans savoir précisément comment)

Dommage aussi de ne pas parler des nombreuses associations qui proposent pour un coût très très modique (voire parfois gratuitement si l'on n'est pas trop exigeant) des services qui n'exploitent pas les données.

Souvent je vous lis et je me demande pourquoi vous ne parlez que des solutions informatiques peu respectueuses des utilisateurs.
Pourquoi vous ne parlez jamais des alternatives qui existent pourtant depuis des années et qui respectent les utilisateurs ? Au moins pour les faire connaître ou pour les tester et en dire quelque chose.


rien te t'empêche de préparer un brouillon d'article sur ce sujet et nous pourrons le publier s'il s'avère intéressant Pinailler c'est bien, participer c'est mieux


Je ne suis pas journaliste et si je l'étais, sachez que je ne travaille pas gratuitement. Ou alors dans une asso à but non lucratif à la rigueur, pas pour une boite qui fait de l'argent.
Sachez aussi que nulle part il n'est écrit qu'on peut vous envoyer des articles que vous publiez. Ou bien j'ai raté quelque chose, dans ce cas désolé.
Sinon je vous suggère de vous tenir informés (si vous voulez informer vos lecteurs, c'est préférable) sur le sujet que vous traitez.
Bonne continuation à votre site.


MDR
On est une sale boite capitaliste qui fait tellement d'argent que depuis 4 ans on a du licencier plus de la moitié de notre équipe C'est bien, occupe toi de ta petite personne alors, nous on continuera d’essayer de partager notre passion et sans notion de fric
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme