Supercalculateur : podium mondial inchangé mais la Chine surpasse les USA

Le par  |  6 commentaire(s)
Sunway-TaihuLight-logo

Dans le dernier classement biannuel Top500 des supercalculateurs les plus puissants au monde, les systèmes chinois confirment leur domination.

Cette semaine, le classement Top500 des supercalculateurs les plus puissants a livré sa deuxième publication de l'année. Par rapport à la situation en juin, le podium mondial demeure inchangé.

Le leader du classement reste le supercalculateur chinois Sunway TaihuLight avec une puissance de 93 pétaflops. Cela correspond à une puissance de calcul globale de 93 millions de milliards d'opérations à virgule flottante par seconde (benchmark Linpack).

Sunway TaihuLight fonctionne sous Sunway RaiseOS 2.0.5 (Linux). Il est équipé de processeurs Sunway SW26010 à 1,45 GHz avec chacun 260 cœurs, et ainsi 10,65 millions de cœurs. Des processeurs fabriqués en Chine. Il dispose de 1,3 pétaoctets de mémoire RAM.

Sunway-TaihuLight

La deuxième place est occupée par un autre supercalculateur chinois. Tianhe-2 a une puissance de 33,9 pétaflops. Sous Kylin Linux, il est équipé de processeurs Intel Ivy Bridge et Intel Xeon Phi pour un total de 3,12 millions de cœurs, et avec plus de 1 pétaoctet de mémoire.

Tianhe-2

Sur la troisième marche du podium, il s'agit du supercalculateur suisse Piz Daint avec 19,59 pétaflops. Sous environnement Cray Linux, il comprend des GPU Tesla P100 de Nvidia et des processeurs Intel Xeon E5 : près de 362 000 cœurs et 340 To de mémoire RAM.

Piz-Daint

Grâce à une mise à niveau, Piz Daint avait sorti en juin le supercalculateur américain Titan (17,59 pétaflops) du podium mondial. Ce dernier recule encore d'une place et se retrouve désormais cinquième en étant devancé par le supercalculateur japonais Gyoukou (19,14 pétaflops). Avec 19,86 millions de cœurs, Gyoukou explose les compteurs à ce niveau.

Le premier supercalculateur français classé demeure Pangea de Total avec 5,3 pétaflops et une 21e place.

Par ailleurs, en juin, les États-Unis étaient en tête en nombre de systèmes classés. Désormais, ce leadership revient à la Chine avec 202 supercalculateurs, et 143 pour les USA. Suivent le Japon (35), l'Allemagne (20), la France (18) et le Royaume-Uni (15).

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1988883
Un supercalculateur suisse en 3ème position ??

*s'en va chanter l'hymne national suisse en mangeant des leckerlis dans une piscine de chocolat*
Le #1988888
jujubibi a écrit :

Un supercalculateur suisse en 3ème position ??

*s'en va chanter l'hymne national suisse en mangeant des leckerlis dans une piscine de chocolat*


Oui, enfin, si c'est le seul qu'ils ont, ils vont pas bien loin non plus
Le #1988897
C'est impressionnant le fossé qu'il y a entre le 1er et le 2eme.
La Chine a clairement maitriser ce domaine.
Le #1988939
Dans 15 ans, on aura la même choses dans 3 pauvres armoires.
Le #1988959
Truffor a écrit :

Dans 15 ans, on aura la même choses dans 3 pauvres armoires.


Dans un smartphone plutot !!!!
Sinon c'est incroyable qu'avec nos moyens nous soyons aussi bas.
Le #1989058
LA news intéressante de ce top500, c'est qu'a partir de maintenant Linux équipe 100% des supercalculateurs.
LA seule info digne d’intérêt de ce classement, dommage que l'article soit passé à coté...

https://www.top500.org/statistics/details/osfam/1


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]