Swatch arrête des systèmes informatiques pour cause de cyberattaque

Le par Jérôme G.  |  0 commentaire(s)
swatch-group-breguet

Le géant de l'horlogerie Swatch bataille avec une cyberattaque. Des systèmes informatiques ont été mis à l'arrêt par précaution.

Après la détection d'une cyberattaque ce week-end, le célèbre fabricant suisse de montres Swatch a mis à l'arrêt des systèmes informatiques. Une mesure dite de précaution, mais Swatch Group ne précise pas la nature de la cyberattaque, ni même les opérations affectées par cet arrêt.

Le groupe se cantonne à communiquer au sujet d'une " identification de signes clairs d'une cyberattaque en développement " sur des systèmes informatiques. Manifestement, des individus sont parvenus à pénétrer des serveurs.

" Swatch Group a immédiatement évalué et analysé la nature de l'attaque, pris les mesures appropriées et mis en œuvre les corrections nécessaires. " Dans une déclaration obtenue par BleepingComputer, Swatch Group ajoute que la situation reviendra à la normale dès que possible et précise qu'une plainte contre X sera déposée.

cyber

En ces temps, difficile de ne pas penser à autre chose qu'une attaque par ransomware, même si cette cyberattaque, qui serait d'ampleur, n'aurait pour le moment pas fait l'objet d'une demande de rançon ou d'un chantage.

Selon l'agence de presse financière suisse AWP, la marque de luxe Omega - dans le giron de Swatch Group - serait particulièrement touchée par l'arrêt des activités. D'après le quotidien suisse Le Temps, le point d'entrée de la cyberattaque aurait été un ordinateur dans un des bureaux aux États-Unis.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire