Switch : l'émulateur NES déjà hacké

Le par  |  3 commentaire(s)
Switch Online

Nintendo ne semble pas en mesure d'endiguer le piratage de sa Switch et après la console elle-même, c'est l'émulateur NES intégré qui fait l'objet d'un hack.

Alors que Nintendo déployait récemment son Nintendo Switch Online, il n'aura fallu que quelques heures aux hackers pour exploiter l'émulateur NES qui est intégré à la machine en vue de le pirater.

Ainsi, la Switch dispose depuis quelque temps déjà d'un émulateur NES caché dans ses entrailles. Le but de cette présence est de permettre à la machine de lancer les jeux proposés au sein du Nintendo Switch Online, son service payant qui propose, en plus d'un accès aux parties en ligne, d'un catalogue de jeux retro.

  

Nintendo a diffusé une liste réduite de titres, certains profitant d'une mise à jour leur permettant d'être joués à plusieurs et en ligne, mais cela ne suffit pas à tout le monde. Ainsi, des hackers ont réussi à modifier l'émulateur pour y ajouter leurs propres ROMs.

Des dires des hackers, la manipulation est simple parce que Nintendo a voulu que cela le soit pour que les développeurs puissent ajouter des titres facilement chaque mois... Gare toutefois à trop jouer avec le feu : Nintendo pourrait choisir de bannir les consoles repérées avec des ROMs non diffusées via son service en ligne.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #2032619
Aucune liberté d'acquisition de titre, simplement une "sélection" de jeux par Nintendo, avec un abonnement ; pas étonnant que l'on veuille hack pour mettre tout le set de roms NES dans la boi-boite !
lepingouinenfoliedestroyer Absent VIP 6155 points
Le #2032621
0/20 NINTENDO. ne pense qu'à l'argent et pas au bonheur des joueurs.

Rendez nous une vraie VC bourdel !
Le #2032726
Nintendo a sa franchise de jeux, et la defend bec et ongle. Il attaque les sites permettant de fournir des vieilles roms qu on peut trouver dans des packs sur usenet facilement abe.. . On ne pourra pas en vouloir a des hackers a nous permettre de jouer a des jeux hyper fun en son temps, et hyper rentabilises, qui rappellent le bon vieux temps et de plus entretien la notoriete et la passion' justement de nintendo. Et puis s ils ont integre cette option.... A leur risquew et perils, et puis depenser 300 € pour une console et pouvoir s amuser sur de vieux jeux' ca permet de faire passer la pillule
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme