Switch Lite : un succès mitigé au Japon

Le par Mathieu M.  |  1 commentaire(s)
Switch Lite

La Nintendo Switch profite d'un succès mondial retentissant tout comme la Switch Lite. Pourtant, dans son pays d'origine, la version exclusivement nomade de la console ne séduit pas autant.

Nintendo a réussi son pari avec la Switch : la console hybride brille là ou la Wii U avait échoué et elle rencontre un succès retentissant à travers le monde, établissant de nouveaux records de vente chaque mois.

Nintendo-Switch-Lite

La double orientation de la console qui se présente comme une machine de salon et une machine nomade a conquis le public. Même si ce double aspect se paie au prix des performances, Nintendo a trouvé la recette miracle pour convaincre les joueurs.

Avec la Switch Lite, Nintendo vise un public exclusivement nomade tout en jouant sur le levier du tarif : la console est proposée à un prix plus attractif... Mais la recette perd alors un de ses ingrédients principaux, et ce n'est pas franchement du gout des joueurs japonais.

Ainsi au Japon la Switch Lite se vendrait 2 à 3 fois moins bien que la Switch classique. Sur la semaine du 5 au 11 octobre, Famitsu rapporte ainsi la vente de seulement 24 583 Switch Lite contre 83 992 Switch classiques au Japon.

Aucun chiffre plus global n'a été communiqué pour juger de la popularité de la Switch Lite à l'international. Ces statistiques devraient encourager Nintendo à maintenir le cap de la console hybride plutôt qu'à se lancer à 100% dans la console portable.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
Safirion offline Hors ligne VIP icone 40669 points
Le #2111744
Le principe de la Switch, c'est de pouvoir jouer "switcher" entre TV et portable... Une switch qui switch pas, même à 100€ de moins, ça perd une grande partie de son intérêt.

(Sans compter le fait que les JoyCon collés à la console forceront l'utilisateur à la renvoyer au SAV tous les 6mois pour des problèmes de joystick donc....)
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire