État 100% numérique : un plan a 9,3 milliards d'euros

Le par  |  5 commentaire(s)
Conseil-Etat

L'État "100% numérique" devrait couter cher à la France : selon le Grand Plan d'Investissement 2018-2022 communiqué au Premier ministre, on évoque une facture de 9,3 milliards d'euros.

Jean Pisani-Ferry a remis ce lundi le Grand Plan d'Investissement 2018-2022 au Premier ministre Édouard Philippe, un plan qui évoque la façon dont sera financé "l'Etat-plateforme 100% numérique" qui promet une modernisation de l'État et un ancrage dans les services numériques pour faciliter les démarches et augmenter l'efficacité des différents organismes d'État.

Gouvernement-nouveau-site

Ce Grand Plan indique "Il faut repenser profondément et durablement les missions des acteurs publics, États, opérateurs, collectivités territoriales et organismes de sécurité sociale", notamment à travers les nouvelles technologies et faire s'envoler une partie des lourdeurs de l'administration française ainsi que dans le but de "maitriser durablement la dépense publique".

D'ici à 2022, le plan de modernisation évoque un budget de 57 milliards d'euros "pour une action publique plus transformante, plus concrète et projetée sur les projets d'avenir." Sur cette enveloppe globale, 9,3 milliards d'euros seront dédiés à la "construction de l'Etat numérique" : 4,4 milliards d'euros pour le chantier d'Action publique 2022 et 4,9 milliards d'euros pour le développement de l'E-santé.

C'était une des promesses de campagne d'Emmanuel Macron : dématérialiser l'ensemble des services publics d'ici la fin de l'année 2022... Malheureusement face à un projet colossal, il apparait que les 100 % ne seront pas atteints. Ainsi, on sait déjà que la création ou renouvellement des titres d'identité ne sera pas concerné par cette modernisation.

Malgré tout, les différents ministères devraient progressivement proposer de nouvelles démarches en ligne pour faciliter la vie des Français et se montrer plus performants. Un large volet sera également dédié au développement des moyens de paiement pour les services publics qui devraient ainsi permettre, par exemple, de payer directement la cantine scolaire en ligne. Un autre plan baptisé "Dites-nous le une fois" devrait également permettre d'unifier les plateformes pour accéder à des informations redondantes et éviter aux utilisateurs de signifier sans cesse des informations déjà communiquées à l'administration par le passé.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1982035
Ho oui, vive le numérique dans les services de l'etat ! On voit le progret ! Des PC qui ont 10 ans a la SNCF ! Meme un vieux téléphone est plus puissant...
Le #1982043
un état 100% numérique ... pourquoi pas. Mais confié à des prestataires sous payés et sans contrôle par le décideur (faute de compétence puisque 100% financier) ... je crains le pire pour nos identités et informations de citoyens !
Le #1982044
57 milliards ? la pose d'une souris est facturé cent mille euro ?, sont gourmand les potes a macron... chaque service est déjà bien informatisé pourtant, ils jettent tout a la poubelle ?.
Le #1982102
drahus a écrit :

57 milliards ? la pose d'une souris est facturé cent mille euro ?, sont gourmand les potes a macron... chaque service est déjà bien informatisé pourtant, ils jettent tout a la poubelle ?.


Seul une fraction des 57 milliards est utilisée à cet effet. C'est juste que l'argent proviendra du plan d'investissement de 57 milliards qui vient d'être annoncé et qui couvre des domaines très différents. L'article est pourtant très clair.
Le #1982104
EchecCritique a écrit :

drahus a écrit :

57 milliards ? la pose d'une souris est facturé cent mille euro ?, sont gourmand les potes a macron... chaque service est déjà bien informatisé pourtant, ils jettent tout a la poubelle ?.


Seul une fraction des 57 milliards est utilisée à cet effet. C'est juste que l'argent proviendra du plan d'investissement de 57 milliards qui vient d'être annoncé et qui couvre des domaines très différents. L'article est pourtant très clair.


chaque service est déjà bien informatisé pourtant.

?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
Anonyme