La télémédecine remboursée à partir de septembre

Le par Jérôme G.  |  20 commentaire(s)
ordinateur-stethoscope

La ministre de la Santé a annoncé cette semaine que les consultations de télémédecine seront remboursées à compter de septembre.

Interrogée cette semaine au micro de Bourdin Direct sur RMC, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a confirmé que la téléconsultation pour des médecins sera remboursée à partir du mois de septembre prochain.

Elle a par ailleurs ajouté que la téléexpertise, à savoir la demande à distance par un professionnel de santé d'un deuxième médical, sera pour sa part remboursée à partir du mois de février 2019.

" Pour avoir vu des expérimentations, ça rend des services extraordinaires. […] Cela fera gagner du temps médical et de la sérénité ", a déclaré la ministre en prenant le cas des EHPAD pour la télémédecine.

teleconsultation-teleexpertise

Selon un rapport au parlement sur les expérimentations en télémédecine (PDF ; illustration ci-dessus), les actes facturés auprès des différents régimes de l'assurance maladie sont au nombre de 578 téléconsultations et téléexpertises entre janvier et octobre 2017.

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Trier par : date / pertinence
belaid12002 offline Hors ligne Vénéré avatar 2606 points
Le #2023056
mouaih et bientot vu le manque de medecin on aura un medecin par departement
et l accouchement aussi se fera a distance
je me moque mais cest deja le cas dans certains departement
saepho offline Hors ligne VIP icone 22916 points
Premium
Le #2023061
belaid12002 a écrit :

mouaih et bientot vu le manque de medecin on aura un medecin par departement
et l accouchement aussi se fera a distance
je me moque mais cest deja le cas dans certains departement


En retard pour le troll du vendredi

Pour info, on a 220.000 médecins en France, donc en moyenne 2200 par département, en sachant que ce nombre est en constante augmentation...
Depuis 2012, le nombre de médecin a augmenté de 1500 chaque année
skynet offline Hors ligne VIP icone 81033 points
Le #2023069
saepho a écrit :

belaid12002 a écrit :

mouaih et bientot vu le manque de medecin on aura un medecin par departement
et l accouchement aussi se fera a distance
je me moque mais cest deja le cas dans certains departement


En retard pour le troll du vendredi

Pour info, on a 220.000 médecins en France, donc en moyenne 2200 par département, en sachant que ce nombre est en constante augmentation...
Depuis 2012, le nombre de médecin a augmenté de 1500 chaque année


Exact mais hélas il n'a pas tout à fait tord. Les déserts médicaux sont très importants (je suis en plein dedans).
La médecine s'est beaucoup féminisée, ils veulent maintenant des horaires de bureau, se regrouper tous ensemble, éviter les coins difficiles.

Il me faut entre 3 et 6 mois pour avoir un rdv de spécialiste. Ou alors faut que je me tape 50 bornes pour avoir un rdv dans les 15 jours.
saepho offline Hors ligne VIP icone 22916 points
Premium
Le #2023083
skynet a écrit :

saepho a écrit :

belaid12002 a écrit :

mouaih et bientot vu le manque de medecin on aura un medecin par departement
et l accouchement aussi se fera a distance
je me moque mais cest deja le cas dans certains departement


En retard pour le troll du vendredi

Pour info, on a 220.000 médecins en France, donc en moyenne 2200 par département, en sachant que ce nombre est en constante augmentation...
Depuis 2012, le nombre de médecin a augmenté de 1500 chaque année


Exact mais hélas il n'a pas tout à fait tord. Les déserts médicaux sont très importants (je suis en plein dedans).
La médecine s'est beaucoup féminisée, ils veulent maintenant des horaires de bureau, se regrouper tous ensemble, éviter les coins difficiles.

Il me faut entre 3 et 6 mois pour avoir un rdv de spécialiste. Ou alors faut que je me tape 50 bornes pour avoir un rdv dans les 15 jours.


Tout à fait !
Le gros problème est que le temps de travail des médecins a diminué pour passer d'environ 52h par semaine à 45h/semaine, et le nombre de personnes âgées augmentent très fortement, donc l'augmentation du numérus clausus arrive seulement à limiter la casse, mais pas à rattraper les problèmes des déserts médicaux...
Tranxenette offline Hors ligne Senior icone 373 points
Le #2023145
Tu as tout compris, juste une génération de paresseux la ou la vieille génération se tuait au travail. Je suis à la campagne et j ai 45 ans, 15 ans d exercice et 60 heures de travail hebdomadaire, sans compter les gardes un jour sur 4. Qui voulez vous que cela intéresse, la jeune génération veut finir à 19h, et la sieste à midi, et le moins de gardes possibles... Le service médical rendu à la population decline inexorablement.
À côté de cela vous allez toujours trouver une bande de gribouillards de l' ars qui va vous expliquer qu'il y a de plus en plus de médecins et que la situation est magnifique. Regardez juste le temps qu'il vous faut pour trouver un rendez-vous de spécialistes c'est désolant
drahus offline Hors ligne VIP icone 5720 points
Le #2023147
saepho a écrit :

belaid12002 a écrit :

mouaih et bientot vu le manque de medecin on aura un medecin par departement
et l accouchement aussi se fera a distance
je me moque mais cest deja le cas dans certains departement


En retard pour le troll du vendredi

Pour info, on a 220.000 médecins en France, donc en moyenne 2200 par département, en sachant que ce nombre est en constante augmentation...
Depuis 2012, le nombre de médecin a augmenté de 1500 chaque année


Dans ma ville y'a deux médecins pour un peux plus de soixante quinze milles pélos... tu prend un rdv c pour l'année prochaine si ta de la chance, sinon faut voir pour dans trois ou cinq ans....

Bref tout ceux que je connais ont leurs médecins sur paris moi y compris.
skynet offline Hors ligne VIP icone 81033 points
Le #2023150
Tranxenette a écrit :

Tu as tout compris, juste une génération de paresseux la ou la vieille génération se tuait au travail. Je suis à la campagne et j ai 45 ans, 15 ans d exercice et 60 heures de travail hebdomadaire, sans compter les gardes un jour sur 4. Qui voulez vous que cela intéresse, la jeune génération veut finir à 19h, et la sieste à midi, et le moins de gardes possibles... Le service médical rendu à la population decline inexorablement.
À côté de cela vous allez toujours trouver une bande de gribouillards de l' ars qui va vous expliquer qu'il y a de plus en plus de médecins et que la situation est magnifique. Regardez juste le temps qu'il vous faut pour trouver un rendez-vous de spécialistes c'est désolant


+1

Quelle serait la solution pour toi qui est dans le métier ?
justme123 offline Hors ligne Vétéran avatar 1632 points
Le #2023159
Tranxenette a écrit :

Tu as tout compris, juste une génération de paresseux la ou la vieille génération se tuait au travail. Je suis à la campagne et j ai 45 ans, 15 ans d exercice et 60 heures de travail hebdomadaire, sans compter les gardes un jour sur 4. Qui voulez vous que cela intéresse, la jeune génération veut finir à 19h, et la sieste à midi, et le moins de gardes possibles... Le service médical rendu à la population decline inexorablement.
À côté de cela vous allez toujours trouver une bande de gribouillards de l' ars qui va vous expliquer qu'il y a de plus en plus de médecins et que la situation est magnifique. Regardez juste le temps qu'il vous faut pour trouver un rendez-vous de spécialistes c'est désolant


Confrontation éternelle entre les générations... Les heures ne veulent rien dire puisque la charge de travail n'est plus comparable.
Rien que comme externe j'ai dépassé à plusieurs reprises les 80h/sem en hôpital (environ 1 heure de "sommeil" sur les 26h au boulot) sans faire du boulot d'externe. Et je ne vais pas parler de mes horaires d'interne...
Le vrai problème c'est qu'il y a des "trous perdus" c'est à dire les endroits où l’État à décidé de fermer les écoles, les gares, la poste, etc
Qui parmi les jeunes (en général) veut y vivre aujourd'hui ? Les jeunes préfèrent la proximité avec un centre urbain (loisirs, shopping, scolarité des enfants, etc). Et les jeunes médecins sont des jeunes comme les autres...
skynet offline Hors ligne VIP icone 81033 points
Le #2023164
justme123 a écrit :

Tranxenette a écrit :

Tu as tout compris, juste une génération de paresseux la ou la vieille génération se tuait au travail. Je suis à la campagne et j ai 45 ans, 15 ans d exercice et 60 heures de travail hebdomadaire, sans compter les gardes un jour sur 4. Qui voulez vous que cela intéresse, la jeune génération veut finir à 19h, et la sieste à midi, et le moins de gardes possibles... Le service médical rendu à la population decline inexorablement.
À côté de cela vous allez toujours trouver une bande de gribouillards de l' ars qui va vous expliquer qu'il y a de plus en plus de médecins et que la situation est magnifique. Regardez juste le temps qu'il vous faut pour trouver un rendez-vous de spécialistes c'est désolant


Confrontation éternelle entre les générations... Les heures ne veulent rien dire puisque la charge de travail n'est plus comparable.
Rien que comme externe j'ai dépassé à plusieurs reprises les 80h/sem en hôpital (environ 1 heure de "sommeil" sur les 26h au boulot) sans faire du boulot d'externe. Et je ne vais pas parler de mes horaires d'interne...
Le vrai problème c'est qu'il y a des "trous perdus" c'est à dire les endroits où l’État à décidé de fermer les écoles, les gares, la poste, etc
Qui parmi les jeunes (en général) veut y vivre aujourd'hui ? Les jeunes préfèrent la proximité avec un centre urbain (loisirs, shopping, scolarité des enfants, etc). Et les jeunes médecins sont des jeunes comme les autres...


Dans ma ville de 13.000 habitants il y a des écoles, des commerces, le train, des bus. Et pourtant c'est plusieurs mois pour avoir un RDV... explications ?
justme123 offline Hors ligne Vétéran avatar 1632 points
Le #2023180
skynet a écrit :

justme123 a écrit :

Tranxenette a écrit :

Tu as tout compris, juste une génération de paresseux la ou la vieille génération se tuait au travail. Je suis à la campagne et j ai 45 ans, 15 ans d exercice et 60 heures de travail hebdomadaire, sans compter les gardes un jour sur 4. Qui voulez vous que cela intéresse, la jeune génération veut finir à 19h, et la sieste à midi, et le moins de gardes possibles... Le service médical rendu à la population decline inexorablement.
À côté de cela vous allez toujours trouver une bande de gribouillards de l' ars qui va vous expliquer qu'il y a de plus en plus de médecins et que la situation est magnifique. Regardez juste le temps qu'il vous faut pour trouver un rendez-vous de spécialistes c'est désolant


Confrontation éternelle entre les générations... Les heures ne veulent rien dire puisque la charge de travail n'est plus comparable.
Rien que comme externe j'ai dépassé à plusieurs reprises les 80h/sem en hôpital (environ 1 heure de "sommeil" sur les 26h au boulot) sans faire du boulot d'externe. Et je ne vais pas parler de mes horaires d'interne...
Le vrai problème c'est qu'il y a des "trous perdus" c'est à dire les endroits où l’État à décidé de fermer les écoles, les gares, la poste, etc
Qui parmi les jeunes (en général) veut y vivre aujourd'hui ? Les jeunes préfèrent la proximité avec un centre urbain (loisirs, shopping, scolarité des enfants, etc). Et les jeunes médecins sont des jeunes comme les autres...


Dans ma ville de 13.000 habitants il y a des écoles, des commerces, le train, des bus. Et pourtant c'est plusieurs mois pour avoir un RDV... explications ?


Chez un généraliste ou un spécialiste ?
La raison est très complexe et dépend du pays et de la spé (généraliste/spécialiste). Mais globalement, on peut citer : diminution du nombre de médecins/habitant (NB: certaines statistiques considèrent des médecins morts comme actifs à temps plein...), vieillissement de la population (donc augmentation de la demande), augmentation des consultations de bobologie (on allait rarement chez son médecin pour un rhume autrefois), les jeunes vivent à proximité des villes (13.000 habitants ça reste peu ; on reste plus facilement à proximité de la fac qui nous a formé), le fait de contourner les généralistes pour consulter directement un spécialiste (moins nombreux, facile de faire exploser le délais), la sur-spécialisation (devenue la norme aujourd'hui), diminution du temps de travail (c'est générationnel), augmentation de l'administratif (on ne soigne personne quand on remplit un document), féminisation de la profession (2 filles pour un mec en fac, donc on tient compte des grossesses), volonté de ne plus travailler seul (c'est générationnel et c'est comme ça qu'on nous forme dans les hôpitaux), volonté de ne pas avoir de secrétaire (la femme du médecin qui devient de facto la secrétaire c'est plus très actuel), le fait que les fac vendent la médecine générale comme de la m**** (désolé mais c'est la vérité), etc
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire