Tesla Model S : la console de bord peut aussi être hackée pour stopper le véhicule

Le par Christian D.  |  4 commentaire(s) | Source : Digits (WSJ)
Tesla model X

Le piratage d'une Jeep, permettant de prendre le contrôle à distance de certaines fonctions, impressionne par les conséquences qu'il laisse entrevoir, mais d'autres véhicules peuvent aussi être potentiellement piratés, comme la voiture électrique Tesla Model S.

tesla SLes voitures embarquant toujours plus d'électronique et de canaux de communication, les experts en sécurité préviennent depuis un moment du danger d'un piratage des véhicules.

Cependant, la démonstration de la prise à contrôle à distance d'une Jeep Grand Cherokee par l'intermédiaire de son système de bord Uconnect a rendu très concrètes les conséquences d'un tel piratage.

Le constructeur Fiat Chrysler n'est cependant pas le seul à devoir s'inquiéter des nouvelles possibilités offertes aux hackers et la conférence Defcon qui se tient à Las Vegas cette semaine est aussi l'occasion de démontrer la possibilité de couper le moteur d'un véhicule électrique Tesla Model S, là encore en passant par la console de bord.

L'exploitation de la faille découverte nécessite toutefois un accès physique au véhicule et de relier un ordinateur au système de bord. Les deux experts à l'origine de la découverte ont observé la présence de plusieurs systèmes de sécurité mis en place par Tesla pour éviter la prise de contrôle du véhicule mais ils sont tout de même parvenus à trouver un moyen de stopper net le véhicule s'il roule à moins de 5 mph (8 km/h) et de le ralentir jusqu'à arrêt complet au-delà.

Les deux chercheurs en sécurité présenteront leurs résultats vendredi lors de la Defcon mais Tesla Motors a déjà fait savoir que les propriétaires de Tesla Model S auront accès à un correctif d'ici là. Et si ces premières démonstrations nécessitent encore un accès direct au véhicule, il ne faudra sans doute pas très longtemps avant de trouver un moyen de pirater à distance ces véhicules bardés d'électronique.

  • Partager ce contenu :
Cette page peut contenir des liens affiliés. Si vous achetez un produit depuis ces liens, le site marchand nous reversera une commission sans que cela n'impacte en rien le montant de votre achat. En savoir plus.
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
lebonga offline Hors ligne VIP avatar 33353 points
Le #1853849
Ca va être un beau bronx, le début des autos connectées !!!!!

Je vois d'ici les opérations "escargot" organisées par quelques anonymous
Illuminati offline Hors ligne Vénéré avatar 2776 points
Le #1853857
Si pour pirater une Tesla il faut commencer par se glisser à l'intérieur, on ne peut pas dire que c'est un exploit digne d'intérêt.

En fait c'est plutôt une introduction par effraction.

Au final il n'aura fallu que quelques minutes pour que Tesla mette à jour ses 80,000 voitures à distance.

De son côté Fiat n'a pas fini de mettre manuellement à jour les 1,4 millions de voitures qui sont visées par le rappel.
Tirnon offline Hors ligne Vétéran avatar 2153 points
Le #1853861
Le gros soucis ce sont les ingénieurs qui ne cloisonnent pas physiquement les systèmes vitaux des systèmes triviaux, ça coute plus cher et c'est un peu plus compliqué donc ils ne le font pas ...

Je corrige, les responsables sont souvent les n+1 de ces ingénieurs, faut pas déconner les mauvaises idées viennent toujours d'en haut.
pb9669 offline Hors ligne Héroïque avatar 665 points
Le #1853883
Mais sinon, vu qu'on est dans la voiture, c'est pas plus simple d'appuyer sur le bouton "Arrêt" ?
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire