Voitures électriques : syndrome de la brique pour Tesla

Le par Dimitri T.  |  1 commentaire(s) | Source : Übergizmo
Tesla Motors brique

Quelques propriétaires de véhicules de marque Tesla Motors, fabricant d’automobiles électriques haut de gamme basé en Californie, ont rencontré un problème plutôt gênant.

Ayant eu le malheur de laisser les batteries de leur joujou se décharger complètement, ceux-ci ont pu goûter au syndrome de la brique bien connu dans le monde des bidouilleurs de smartphones et de tablettes.

Les propriétaires en question, se retrouvant déjà bloqués sur place, se sont en effet aperçus que les roues ne pouvaient même pas tourner pour faciliter le remorquage et que les accumulateurs étaient tout simplement bons à changer. En sachant qu’il faut tout de même débourser 40 000 dollars - 30 000 euros - pour en obtenir de nouveaux.

Plus rageant encore, le fabricant qui minimise la chose en disant que c’est comme un niveau d’huile, que ça se surveille, et qui ne prend pas la chose en charge au niveau de sa garantie. Et pour couronner le tout, les compagnies d’assurance n’ont visiblement pas prévu de couvrir ce genre de désagrément.

Entre l’autonomie relativement limitée du peu de modèles accessibles au plus grand nombre - la Twizy de Renault plafonne à 100 kilomètres - et le syndrome de la brique qui n’épargne pas le premium, il y a clairement du chemin à parcourir avant la généralisation des voitures électriques rêvée par certains. D'autant plus qu'elles ne seraient pas si vertes que cela, à en croire une récente étude.

Tesla Motors brique

  • Partager ce contenu :
Complément d'information

Vos commentaires

Trier par : date / pertinence
frèzetagada offline Hors ligne VIP icone 10270 points
Le #913621
Est-ce que c'est pour ça qu'on disait, que
"pour 100 briques, t'as plus rien" ??
ça fait cher le Km parcouru avec la Tesla !!!
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire