Test Aliens Colonial Marines

Le par Fabien H.  |  3 commentaire(s)
Aliens Colonial Marines - vignette

Fruit d'un développement de longue haleine, Aliens : Colonial Marines est finalement arrivé dans une version définitive. Si d'expérience, nous savons qu'une conception qui dure trop longtemps se solde par une déception, le studio Gearbox – à qui l'on doit Borderlands – tente de nous faire avaler la pilule en jouant avec le fan service de la licence de Ridley Scott. Force est de constater que le résultat est bien au-dessous de nos espérances.

Un scénario bourré d'incohérences

La licence Aliens, qui a précédemment fêté ses 25 ans, est appréciée par de nombreux cinéphiles. Si elle est culte dans sa nature initiale, la série n'a pas souvent été présentée sous ses meilleurs traits dans le domaine du jeu vidéo, à l'instar de rares exceptions telles que le tout premier Aliens Vs Predator il y a plusieurs années maintenant. Le studio Gearbox Software, à qui l'on doit l'excellente franchise Borderlands et qui a marqué la sortie ultra-tardive de Duke Nukem Forever, a essayé une nouvelle fois d'adapter l'oeuvre de Ridley Scott en jeu vidéo avec Aliens : Colonial Marines. Le résultat s'est vraiment fait attendre, puisque le jeu était en développement depuis 2006, cumulant des retards et changements en termes de développement. En définitive, il se dit que c'est surtout TimeGate Studios ( Section 8, Prejudice ) qui s'est chargé de la conception du jeu, tout du moins pour sa campagne solo.

Et ce choix se ressent dès les premiers instants de jeu, tant ils sont décevants au regard de la première démo présentée à l'E3 2012. L'ambiance assurée par la partie graphique a été réduite à peau de chagrin, offrant un rendu très en dessous des attentes des joueurs sur les configurations actuelles. Au-delà de l'aspect technique sur lequel nous reviendrons plus tard, l'un des principaux soucis de ce Alien : Colonial Marines se situe au niveau de son scénario que les fans pourront qualifier d'incohérent. En effet, le jeu tente d'introduire une histoire inédite qui se situe juste après le long-métrage Aliens : Le Retour ( le second film ). Des marines de l'USS Sephora serons amenés à retourner sur la planète LV-426 suite à un appel de détresse du caporal Hicks. Seulement, le message transmis a également alerté des mercenaires de la Weyland-Yutani.

Aliens Colonial Marines - 1 Aliens Colonial Marines - 2 

Pour les fans, c'est donc l'occasion de retourner dans des lieux cultes tels que la colonie Hadley's Hope, quand bien même elle a été complètement réduite par Ripley dans le premier film Aliens. Les incohérences se poursuivront au fil du jeu, avec l'apparition de personnages totalement inattendus, ainsi qu'une interprétation des motivations des marines de bien mauvaise manière. Ils sont en effet démontrés dans le jeu comme des brutes qui fonceront systématiquement tête baissée, sous l'unique prétexte de ne pas abandonner d'alliés. En bref, on sent clairement que le scénario du jeu n'a pas été réalisé de main de maître, ce qui fera hurler au scandale les plus grands fans. Pour les autres, le cheminement ne sera guère intéressant, voire même soporifique en raison d'une mise en scène d'un autre temps et d'objectifs finalement restreints à suivre les niveaux étriqués du jeu.

Malheureusement pour Aliens : Colonial Marines, ce n'est pas que le scénario qui ne va pas, mais aussi de nombreux aspects du gameplay. Cela commence par une prise en main grossière qui rappelle clairement que le jeu était en développement depuis belle lurette. Les déplacements sont plutôt mous, les armes manquent vraiment de sensations et les ennemis disposent d'une intelligence artificielle quasi-inexistante. Et pourtant, des éléments partaient d'un bon principe, notamment l'intégration du fameux détecteur de xenomorphes qui permet de faire monter la pression à chaque recoin sombre, ou encore des armes ( pas nombreuses ) qui peuvent être customisées au fil de votre progression.

Aliens Colonial Marines - 3 Aliens Colonial Marines - 4 



Gameplay aux fraises

Ce que l'on attend d'un jeu exploitant la licence Aliens, c'est clairement une ambiance très immersive et oppressante. Oubliez ces éléments avec Aliens : Colonial Marines, puisque vous évoluerez à la manière d'un FPS totalement générique, sans frayeur ni saveur. Nous attendions pourtant que les xenomorphes nous mettent la pression en nous prenant par surprise. Finalement, ils ne forment guère une terrible menace, puisqu'ils se jetteront la plupart du temps devant votre réticule de visée avec une lenteur parfois désespérante. Bien évidemment, ils vous assèneront de lourds dégâts dans les modes de difficulté avancés et prendront un malin plaisir à vous envoyer des jets d'acide qui empêcheront l'usage d'armure l'espace de quelques instants. Mais, en définitive, ils finiront en charpie sans grands efforts, surtout que vous passerez le plus clair de votre temps à tirer.

Cette IA désastreuse se confirme pour les xenomorphes, mais aussi pour les mercenaires. Ces derniers prendront toutefois l'initiative de se cacher derrière des éléments du décors, mais il sera enfantin de faire le tour sans qu'ils ne nous remarquent. Jouer dans des modes de difficulté plus élevés ne changeront guère se constat déplorable, fort malheureusement. Si nous ne demandions pas le réalisme pur, il est clair que l'apparition de grosses caisses ( trousses de soin, pièces d'armure, munitions ) clignotantes après avoir tué un ennemi se présente comme une grosse faute de goût, gâchant encore plus l'ambiance. Vos partenaires de combat ne seront pas plus futés, puisqu'il se montreront inutiles en tant que soutien : tirs dans les murs, déplacements vides de sens, etc. Ils iront même jusqu'à se placer face à des tourelles de défense ennemis, les transformant en passoire. Belle démonstration de ratage ! Mention spéciale à une mission du jeu qui se focalise sur l'infiltration dans une zone infestée de xenomorphes aveugles, sans arme. Votre but sera de jouer à « un, deux, trois, soleil » avec ces extra-terrestres, afin de vous en sortir vivant...

Aliens Colonial Marines - 5 Aliens Colonial Marines - 6 

Au fil du jeu, vous glanerez de l'expérience, en tuant des ennemis, en effectuant différents défis, ou en récoltant des objets cachés : plaques de soldats, terminaux d'informations et armes légendaires. Ces dernières sont d'ailleurs connues des films, ce qui pourra éventuellement faire plaisir aux fans de la franchise. L'expérience gagnée vous fait monter en grade, permettant d'assigner des points de compétence à votre artillerie. Certaines améliorations se révèlent utiles pour avoir un tir secondaire supplémentaire pour vos armes ou encore gagner en précision / dégâts. D'autres telles que le silencieux ne sont d'aucune utilité. Il est clair que ces éléments permettent de cumuler accessoirement la durée de vie de la campagne solo du jeu, qui s'échelonne à environ 7-8 heures de jeu tout au plus. Les plus téméraires qui parviendront au générique de fin seront clairement étonnés / dégoûtés par le « dénouement » de situation.

Et pourtant, avant de passer à la partie technique du jeu, il est utile de souligner que de bonnes idées étaient présentes. Nous pensons notamment au mode coopératif jouable jusqu'à quatre, une mise à disposition trop rare dans les jeux actuels et que nous saluons vivement bien que cela n'améliore en rien l'intérêt du soft. L'autre point intéressant se présente sans son mode multijoueurs ( en ligne, en local et même en LAN ! ) au travers de plusieurs règles dans lesquelles il est même possible de contrôler trois types de xenomorphes, de gagner de l'expérience et de glaner de nouvelles compétences. Fort malheureusement, leur contrôle se révèle très pénible de lenteurs, faisant d'eux une cible de choix pour les marines. Un comble pour les fans de la licence !

Aliens Colonial Marines - 7 Aliens Colonial Marines - 8 



Frayeurs techniques, ambiance à plat

La partie visuelle de Aliens : Colonial Marines est extrêmement décevante. Non pas que le jeu soit extrêmement laid ou atrocement saccadé, mais il se révèle bien en deçà du rendu présenté au cours de l'E3 2012. Mais qu'est-il arrivé à la réalisation graphique détaillée, comptant de nombreux effets visuels et accompagnée d'une pénombre très immersive ? Telle est la question que l'on peut se poser, puisque l'affichage de la version finale gomme toute les qualités de ce qui a été précédemment démontré. Les textures sont fades et peu détaillées, tous les éléments sont aliasés, les animations se veulent parfois saccadées et le côté sombre apprécié il y a quelques mois fait désormais place à un grand manque de contraste. Les cut-scenes sont également très ratées, avec des animations raides et une synchronisation labiale absente. En bref, ceux et celles qui attendaient le jeu pour son ambiance visuelle seront fortement déçus.

La partie sonore prend également dans les dents par la même occasion, puisque les bruitages des armes manquent clairement de profondeur et de richesse, tant et si bien que nous avons l'impression de jouer avec des équipement factices. On passera également le doublage français désastreux, et un manque d'ambiance sonore de manière générale dans les niveaux. Heureusement, le studio sauve légèrement la mise avec l'utilisation des thèmes musicaux des films.

Aliens Colonial Marines - 9 Aliens Colonial Marines - 10 

En bref, que faut-il retenir de Aliens : Colonial Marines ? Il s'agit d'un jeu à l'idée très intéressante sur le plan scénaristique, mais il se révèle gâché en raison d'incohérences absurdes et d'un manque de rythme. La partie technique ne brille pas par son efficacité, confirmant que le temps de développement à rallonge n'a pas joué en la faveur du jeu. Enfin, le gameplay se révèle dynamité par un gros manque de sensations et une intelligence artificielle quasi-nulle. Les plus téméraires pourront tenter la coopération à quatre ou le multijoueurs, mais l'intérêt s'épuisera très vite en raison des trop nombreuses tares que le titre met en évidence. Il s'agit donc d'un FPS moyen qui aura bien du mal à se faire apprécier des amateurs du genre.



+ Les plus
  • Quelques clins d’œil aux fans
  • Le mode coopératif à 4
- Les moins
  • Zéro ambiance
  • Scénario bourré d'incohérences
  • Techniquement dépassé
  • IA désastreuse

Notes

  • Graphisme La réalisation graphique de Aliens : Colonial Marines est très largement au-dessous de nos attentes actuelles dans un FPS. Le level design est très générique et linéaire, les textures se révèlent de piètre qualité et les effets de lumières ne jouent aucunement en la faveur de l'ambiance. Les modélisations des personnages est également très peu réussie, sans parler des cut-scenes aux animations honteusement bâclées.
    4/10
  • Bande son En dépit de la présence des thèmes musicaux des films originaux, la partie sonore du jeu ne parvient pas à susciter notre intérêt : les bruitages sont de mauvaise qualité, sans parler des doublages français vraiment abominables.
    4/10
  • Jouabilité La prise en main du jeu manque clairement de dynamisme, les sensations de tir sont tout simplement absentes. La progression devient rapidement pénible, puisque l'IA ennemie est désespérante et les missions fort peu immersives. On saluera toutefois l'introduction d'un mode coopératif jusqu'à quatre, ainsi qu'un mode multijoueurs dans lequel il est possible de contrôler des xenonorphes finalement très pénibles.
    5/10
  • Durée de vie La campagne solo dure 8 heures tout au plus, ce qui se révèle dans la moyenne des FPS actuels. Les plus courageux pourront tenter de refaire les missions en difficulté accrue, ou en tentant de remporter tous les défis / découvrant tous les objets cachés. Le mode multijoueurs se compose de quelques règles intéressante, mais le gameplay empêche d'en profiter efficacement.
    5/10
  • Scénario Bourrée d'incohérence, l'histoire de Aliens : Colonial Marines devait tenir compte des événements qui se sont opérés dans les deux premiers films de la série. Or, ce n'est pas le cas, ce qui fera certainement hurler les fans de la première heure. Pour les autres joueurs, la progression n'a rien de très palpitant, bien au contraire. Le dénouement est quant à lui fort bien bâclé.
    4/10
  • Note générale Malgré un long développement, Aliens : Colonial Marines peine à convaincre. Ce FPS bourré d'incohérence dans son scénario, pauvre en termes de gameplay et proposant une réalisation graphique d'un autre âge n'est pas vraiment à conseiller, sauf peut-être aux amateurs de jeux de tir qui n'ont plus rien à se mettre sous la dent. Les autres, il convient de passer votre chemin, rien de bien palpitant n'est à attendre du nouveau jeu de Gearbox.
    5/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
Trier par : date / pertinence
wakiruzu offline Hors ligne Héroïque icone 874 points
Le #1207952
Ok tu a pas jouer, juste en voyant ce qui est écrit, en lansant le jeux, des milion de personne et dont moi, ont c'est tous dit, ok, ont s'y atendais en voyant la vidéo, et après ont est lancer dans le jeux, et l'a ont c'est tous dit, hein, mais c'est pas laid, c'est même très bien, les moivement sont bien, pas totalement bien pour le humain seulement, mais c'est passable et sa fais changement, les alien, parfais, les controle sur manette seulement, bien fait, tire bien dans le jeux pas mou, la sensation y est, les bruit il y a pas mieux, l'histoire est vite bousculé au début, mais ont chialera pas, c'est pas le seul, les interaction c'est super. les sientifique se sont placer dans la parti du batiment pas explosée. et déplasement mou: déplacement raide, plus raide que les autre jeux, mais c'est bien. va jouer pour vrais et ont en parlera Le multi est juste super, des jour de plaisir contrairement à un call of dutty. c'est alien qu'il devais faire c'est ce qu'il ont fait, comment faire autrement,
Fabien H. offline Hors ligne Vétéran icone 1713 points
Le #1208202
La bonne blague ! J'ai joué et même fini le jeu figure-toi, donc merci de ne pas faire de conclusions trop hâtives. Toujours est-il que je te remercie pour avoir exprimé ton point de vue, même si ton écriture se révèle particulièrement indigeste à la lecture.
wakiruzu offline Hors ligne Héroïque icone 874 points
Le #1209522
ok, mais désolé pour mon écriture, et ce qui m'a mis en doute c,est que tu a dit contrôle mou, mais quand je l'ai pris en mais je me suis dit, ho que c'est rigide, qu'est que je veux dire, c'est que il bouge raide, il tourne vite et raide, tu vois tes mais aussi raide, et tu regarde les autre, les mouvement sont tousse aussi raide, il a seulement les alien qui sont plus normal. et j'espère pas avoir été trop ofansant. Gearbox a dit avoir enlever quelque boit trop incoérent et en avoir ajouer des petot bout, mais il aurais peut être pas du toucher, je me disait en jouant, l'a il manque un bout, qu'est que je fais ici, bof, ont est ici, et un seul bout, qioi sa resort ici et ont se fait ataquer déje, il ont pas sauter quelque chose, et au débu, l'explosion est pas expliquer. le jeux a quend même des bout assez bien fait, surtou dans le vaisseau, l'égout et dans weland, mais bon moi aussi je luis fait un test, que sa me tente pas de commencer à écrir, vous douter peut être à quelle point j'aime pas écrire sur un ordinateur avec mon écriture, mais un éfort et je suis capable de glisser seulement 3 faute. mais ouais, c'est vrai que c'étais pas trop hatif, pas comme ceux qu'il ont fait un teste un heure après la sorti du jeux.
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire