Test Animal Crossing Wild World

Le par Romain  |  0 commentaire(s)
Article n° 130 - Animal Crossing Wild World (120*120)

Un simulateur de vie zen et infini dans lequel vous vivez paisiblement via des activités reposantes. Communiquer avec vos voisins et entretenir de bons rapports avec eux, voilà ce qu'Animal Crossing Wild World vous propose.

Introduction au village des animaux

Après une version Gamecube qui s’était fait attendre pendant longtemps dans nos contrées, c’est avec joie que l’on peut voir arriver la version Nintendo DS traduite dans la langue de Molière. Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant du phénomène Animal Crossing, c’est une simulation de vie dans laquelle vous jouez un humain qui débarque dans une ville perdue au milieu des bois dans lesquels vivent des animaux.


Animal Crossing Wild World Sreenshot 1  Animal Crossing Wild World Sreenshot 2


Un jeu surprenant et reposant où ne s’affichera jamais le mot « fin », car ici on vous propose de vivre une seconde vie en temps réel loin du stress et des complications. Quand vous jouez une heure à ce jeu, il se sera passé une heure dans la vie réelle. Au début de la partie, le jeu vous demande si l’horloge interne de la console est bien réglée et l’horloge du jeu se connecte directement dessus. C’est une chose importante à noter car certains événements n’ont lieu qu’à une certaine heure de la journée.


Animal Crossing Wild World Sreenshot 3  Animal Crossing Wild World Sreenshot 4


Il n’y a aucun enjeu particulier, vous dirigez votre avatar au gré de vos envies et des différents éléments qui vont parsemer la vie de votre personnage. Le but du jeu selon Nintendo est la communication avec son entourage. Vous pourrez donc parler avec vos voisins, leur écrire des lettres, leur envoyer un cadeau ou tout simplement leur rendre service.

Animal Crossing Wild World est un vrai jeu atypique, il n’est pas classable dans une catégorie particulière et souvent, soit le joueur accroche tout de suite, soit il le laisse très vite par manque d’intérêt.


Animal Crossing Wild World Sreenshot 5  Animal Crossing Wild World Sreenshot 6


Au début du jeu, vous êtes dans un taxi et le chauffeur ( que les inconditionnels de la version Gamecube reconnaîtront tout de suite ) vous pose des questions qui vont déterminer les caractéristiques de votre personnage et de votre future ville. En effet c’est ici que vous choisirez le sexe de votre avatar, son nom mais aussi le nom de la ville où vous emménagez et surtout sa géographie. Car à chaque nouvelle partie le jeu créé aléatoirement, selon les réponses que vous fournissez au chauffeur, la ville et l’emplacement des divers bâtiments.

Une fois arrivé vous êtes pris en charge par Tom Nook, l’épicier du coin, qui vous avance de l’argent pour votre maison et vous demande en contrepartie de travailler quelques temps pour lui. Vous voici arrivée dans le monde d’ Animal Crossing Wild World.

../..



Quoi de neuf '

De nombreux changements apparaissent par rapport à la version Gamecube. Tout d’abord le village, représenté sur l’écran du bas, n’est plus découpé en plusieurs tableaux, le décor défile comme si vous vous trouviez sur une petite planète ronde. L’écran du haut vous dévoile le ciel, ça peut paraître anodin voire ridicule mais le ciel dans ce jeu et parfois bien rempli : entre les objets accrochés à un ballon ( que l’on peut bien sûr dégommer ), les ovnis ou encore les constellations, vous aurez de quoi observer la voûte céleste.


Animal Crossing Wild World Sreenshot 7  Animal Crossing Wild World Sreenshot 8


En appuyant sur la touche du menu, celui-ci apparaît sur l’écran du bas, celui du haut affiche votre personnage et ce qui se passe autour de lui. Le menu est le même que sur la version précédente : 15 places pour des objets, un menu pour voir les poissons pêchés, un pour les insectes, un pour les vêtements que vous portez, un menu pour le clavier pour écrire en mode multi et un où vous avez les codes wifi de vos amis. Le jeu peut se jouer entièrement au stylet ou à l’ancienne avec la croix directionnelle et les boutons.


Animal Crossing Wild World Sreenshot 9  Animal Crossing Wild World Sreenshot 10


L’arrivée de l’écran tactile et du stylet est vraiment appréciable surtout pour taper les lettres avec le clavier, les déplacements étant plus aisés avec la croix directionnelle. Il faut toujours absolument sauvegarder après avoir joué car sinon Mr Resetti viendra lors de votre prochaine partie pour vous gronder. Dans ce jeu, c’est comme dans la vraie vie, on ne peut tricher ou revenir en arrière, il faut assumer tous vos actes. Et lorsque la batterie de votre console est faible, le jeu vous prévient et vous propose d’aller sauvegarder et de la recharger.


Animal Crossing Wild World Sreenshot 11  Animal Crossing Wild World Sreenshot 12 


Lorsque le jeu commence on reconnaît tout de suite les principaux lieux : le magasins de Tom Nook évidemment, la boutique des sœurs doigt de fée pour acheter des vêtements et des accessoires ou encore le musée. Mais de nouveaux lieux ont été rajoutés : les portes de la ville entourées par deux gardes, la mairie qui fait office de poste et de bureau d’accueil. Dans le musée se trouve maintenant un observatoire et un café, le magasin de Tom Nook se verra affublé d’un salon de coiffure dés que certaines conditions seront remplies.

../..


Des objets en pagaille

Du point de vue des objets là aussi, il y a eu bien du changement. On peut désormais acheter divers couvre-chefs ainsi que des lunettes ou autres accessoires que l’on peut mettre dans les cheveux ou sur le visage. Pour les différentes activités, on retrouve la pelle, la canne à pêche, la hâche et le filet à papillon mais vous pourrez aussi trouver un arrosoir pour entretenir les fleurs de votre village, un lance-pierres pour dégommer les ballons cités plus haut, un chronomètre et bien d’autres objets de décoration pour faire de votre maison un lieu agréable ou classe.


Animal Crossing Wild World Sreenshot 13  Animal Crossing Wild World Sreenshot 14


Mais tous ces objets ou votre maison, qu’il est possible d’agrandir, ont un coût et pour vous payer tout ça, il faudra gagner de l’argent, soit en aidant vos voisins qui vous rémunèrent toujours d’une manière ou d’une autre, soit en revendant les poissons pêchés ou les fossiles déterrés.


Animal Crossing Wild World Sreenshot 15  Animal Crossing Wild World Sreenshot 16


Mais le meilleur moyen de se faire de l’argent dans le jeu, c’est le système de bourse avec lequel vous pouvez suivre le court du navet. Vous en achetez le dimanche matin au prix de la clôture du samedi et vous pouvez le revendre dans la semaine sachant que son court augmente ou diminue, on peut perdre beaucoup si le taux ne monte pas mais, a contrario, on peut en gagner beaucoup si le taux grimpe en flèche.


Animal Crossing Wild World Sreenshot 17  Animal Crossing Wild World Sreenshot 18


Nintendo a pourtant réussi à ce que l’argent ou le confort d’une grande maison ne devienne pas une lubie ou un objectif prioritaire comme ça peut être le cas dans la série des Sims. Vos voisins ne vous apprécieront pas plus si vous avez des millions et un manoir, la seule chose qui peut les amener à vous aimer c’est le comportement que vous aurez à leur égard ( leur parler souvent, écrire des lettres ou faire des cadeaux spontanés ).

D’ailleurs Tom Nook, qui vous avance toujours votre argent pour les changements de votre maison, vous fait entièrement confiance et ne pose aucune limite de temps pour le remboursement et même si vous ne le remboursez pas, il ne vous harcèle pas : tout est fait pour que le cadre de vie soit idéal, tranquille et apaisant.

../..


La ville et son animation

Au cours de certains jours, vous pourrez voir débarquer des individus, tous plus étranges les uns que les autres, dans votre village. Ce sont des personnages qui reviennent de temps en temps et chacun vous rend un service ou vous permet d’obtenir des objets rares.


Animal Crossing Wild World Sreenshot 19  Animal Crossing Wild World Sreenshot 20


Certains apparaissaient déjà sur Gamecube tels que : Totakeke  le chien chanteur qui se produit tous les samedis soir au café, Rounard qui tient le marché noir ambulant, Astrid la voyante, Carla la styliste de haute couture qui vous donnera des vêtements de sa collection ou Sarah et Morsicus qui vous délivrent du papier peint et de la moquette de première qualité. A cette longue liste ce rajoute Lionel le représentant en assurances, Pascal le philosophe marin ou encore Dr Ciboulot le psychiatre / comédien qui permet d’apprendre les différentes expressions sentimentales utilisées par tous vos voisins dans le but de les utiliser en mode multijoueur.


Animal Crossing Wild World Sreenshot 21  Animal Crossing Wild World Sreenshot 22


Tous les jours, il y a trois fossiles à trouver et à déterrer, trois mauvaises herbes à arracher ( vous n’êtes évidemment pas obligé mais vos voisins ne les apprécient pas et ils ne les enlèvent pas d’eux mêmes ), et à partir du printemps des touffes d’herbes poussent et leur arrachage est là aussi conseillé.
   
Car vos voisins aiment que tout soit bien dans la ville, ils veulent la voir fleurie avec de beaux arbres alentours. A la mairie, au bureau d’accueil, vous pouvez avoir les conseils laissés par les habitants sur l’environnement : « il faudrait plus de fleurs », « des arbres moins nombreux et plus espacés » voilà un exemple de ce que vous pourrez entendre et de ce qu’il faudra faire pour contenter le voisinage, si bien sûr, vous en avez envie.

Sachez cependant que vos voisins peuvent un jour décider de partir, parfois pour voir du pays mais parfois par mécontentement et parce que la vie dans la ville ne leur convient plus. Vous pourrez tenter de les en empêcher en les suppliant de rester et s’ils vous aiment, certains resteront.


Animal Crossing Wild World Sreenshot 23  Animal Crossing Wild World Sreenshot 24

../..


Les modes multijoueurs et conclusion

Vous aurez souvent l’occasion de voir les demandes et parfois les plaintes des habitants de votre ville concernant les visites d’autres personnes dans le village. Vos voisins vous incitent à faire venir du monde pour visiter la ville, Animal Crossing Wild World le premier jeu qui vous demande de jouer en multijoueur.

On arrive enfin à la plus grande amélioration de cette version d’ Animal Crossing : le mode multijoueur. Tout d’abord, il est possible de partager sa maison (alors que sur Gamecube chaque joueur avait la sienne) avec quatre autres joueurs. Quand un joueur joue, les autres doivent attendre ce qui est un peu frustrant. Le remboursement du prêt pour la maison se fait donc à plusieurs mais la décoration également, ce qui peut donner de belles disputes entre colocataires.

ImageLe mode le plus intéressant étant bien sûr celui dans lequel des amis visitent votre belle ville. En parlant aux gardes qui sont à la porte de celle ci, vous pouvez soit inviter des amis soit partir dans le village d’un ami. En réseau local vous pouvez inviter n’importe qui, mais avec la connexion wifi il faut avoir enregistré les codes de vos contacts préalablement. A l’intérieur de la ville, avec vos amis, plusieurs choix s’offre à vous : la visite des magasins, des voisins de votre ami ( voisins qui en mode multijoueur sont toujours enfermés chez eux ), l’organisation de concours de pêche ou de chasse aux insectes ou bien tout simplement le saccage complet de la ville bien qu’il y ait des chances que votre ami ne soit pas d’accord ou que vous perdiez tout simplement.

Le chat avec le clavier et les expressions apprises avec le Dr Ciboulot est un vrai régal et on ne voit pas le temps passer lors d’une visite. Lorsque celle-ci se terminen l’organisation d’une autre chez un ami différent se présente rapidement. De plus, Nintendo, qui pense décidément à tout, a prévu des rencontres avec des personnages spéciaux quand vous visitez une ville ( ou quand vous faites visiter votre ville ) et si vous jouez en réseau local chacun dans votre ville, vous pouvez jeter un message dans une bouteille à la mer et quelques minutes plus tard, elle apparaîtra sur la plage d’un de vos contact présent.

Et si après avoir écrit et jeté votre lettre vous avez sauvegardé et éteint la console, lors de votre prochaine partie, il suffira d'aller dans le contact mode à l'écran titre et Charly vous dira si vous avez vous aussi reçu un message. Si c'est le cas, vous n'avez plus qu'à charger votre partie et foncer sur la plage récupérer votre message.


Conclusion :

Ce jeu est donc une bonne suite et même la version ultime d’ Animal Crossing, enfin celle que les joueurs attendaient depuis longtemps. De pouvoir jouer quand on veut avec sa portable, avec son village à portée de main, est un problème résolu par rapport aux contraintes d’une version de console de salon dans un jeu où jouer à des heures spécifiques est important. Les modifications sont judicieuses et les différents ajouts apportés renforcent le lien entre le joueur et l’univers du jeu. Avec la connexion Internet, le jeu prend une autre dimension permettant de jouer chez soi avec des amis dans un monde que l’on bâtit et qu’on fait vivre.

../..


Notes

  • Graphisme Pour la Nintendo DS le graphisme est joli. Le style graphique simple va parfaitement pour cette console et elle tient bien la comparaison avec la version Gamecube même si le frame rate est plus bas. Le fait d'évoluer comme sur une petite planète ronde laisse apparaître une profondeur de champ inattendue sur cette console.
    8/10
  • Bande son Les musiques sont agréables et ont le luxe de ne pas être trop répétitives. Elles changent toutes les heures et on s?étonne à vouloir toutes les écouter et à rejouer à certaines heures pour le plaisir de les entendre à nouveau. Sans pour autant être sublimes, certaines mélodies s?écoutent volontiers, chacune collant parfaitement à l?univers du jeu.
    7/10
  • Jouabilité La jouabilité est quasiment parfaite que ce soit avec ou sans le stylet. Certaines actions restent quand même plus simples à réaliser avec la croix directionnelle, d?autres avec le stylet. Une seule action n?est réalisable qu?avec le stylet : faire signe aux autres personnages de loin. Mis à part ça, rien à redire.
    8/10
  • Durée de vie Sûrement la durée de vie la plus longue qu?un jeu sur portable puisse avoir ( avec Nintendogs ), vous pourrez jouer avec pendant de nombreuses années sans aucun souci. Seule la lassitude peut vous en empêcher, si jamais bien sûr vous vous lassiez un jour de ce jeu.
    10/10
  • Scénario Difficile voire impossible de noter cette catégorie. Il n?y a pas de scénario dans ce jeu, vous vivez votre vie au jour le jour, vous décidez vous-même de ce que vous allez faire, n?est-ce pas là d?ailleurs le meilleur des scénarii possible ?
    10/10
  • Note générale Ce jeu est la version ultime que tous les fans attendaient. Rien que le fait de pouvoir jouer partout sans avoir à brancher une télé et une console est un pur bonheur. Les différents ajouts et le mode wifi font de ce titre un jeu prenant et convivial à la fois. Il n?y a que le genre même du jeu qui peut rendre réfractaire certains joueurs. Même si ce jeu est atypique et curieux, c?est une bombe à coup sûr qui va faire grimper la côte de popularité de la DS, mais en a-t-elle vraiment besoin ?
    9/10
  • Partager ce contenu :
Vos commentaires
icone Suivre les commentaires
Poster un commentaire